Comment éduquer les enfants pour qu’ils aient une sexualité saine ?

5 juillet 2018
La sexualité est un sujet qui intéresse beaucoup les enfants et les adolescents. Il soulève de nombreuses questions auxquelles ils ne savent pas comment répondre. Le rôle des parents à cet égard est essentiel. Ils doivent leur transmettre les connaissances nécessaires pour qu'ils développent une sexualité saine.

Les enfants sont curieux par nature. Et, bien entendu, leur anatomie n’échappe pas à leur curiosité. Dès tout petits, ils auront envie de savoir quelle est la différence entre les sexes. Ils voudront également connaître l’utilité de chaque partie de leur corps. Nous vous expliquons ce que vous devriez considérer pour transmettre une sexualité saine à votre enfant.

A quel âge devrait débuter l’éducation sexuelle ?

L’éducation sexuelle n’est pas uniquement la responsabilité de l’école. Elle doit commencer à la maison. En tant qu’informateurs principaux de l’enfant, les parents doivent l’introduire à la sexualité avec tact. Et ce, même si cela peut être gênant pour les deux partis.

Malheureusement, cette affirmation n’est pas toujours vraie. La majorité des jeunes ne reçoivent pas d’éducation sexuelle de leurs parents. Mais cela peut les conduire à agir sans être informés et à prendre des risques inutiles.

En ce qui concerne l’âge idéal pour débuter leur éducation sexuelle, les enfants commencent généralement à poser ce genre de questions lorsqu’ils ont 2 ou 3 ans. À ce moment-là, il est important que les parents leur disent la vérité. C’est-à-dire, appeler les choses par leur nom et expliquer à quoi elles servent.

Plus tard, il viendra un moment où ils vont commencer à construire leur intimité. Il sera alors essentiel de la respecter s’ils vous le demandent.

Un autre problème qui peut survenir est celui de l’orientation sexuelle. Les enfants peuvent voir des conformations différentes de couple et cela crée des doutes. Ce sera donc aux parents de leur expliquer ces différences et, fondamentalement, les éduquer au respect et à la compréhension.

Pendant l’enfance, on se pose également des questions concernant les relations sexuelles entre père et mère. Aussi, les enfants sont souvent curieux de savoir comment on fait les bébés. Essayez donc d’adapter l’explication à la maturité de l’enfant. Cependant, vous ne pouvez en aucun cas éviter de parler de processus naturels. En effet, plus tôt ils les assimilent et les comprennent, mieux ce sera.

Nous devons commencer à leur en parler très tôt pour que nos enfants aient une sexualité saine.

Astuces pour transmettre une sexualité saine aux enfants

Il y a plusieurs aspects extrêmement importants que nous devons connaître et transmettre pour que l’enfant bénéficie d’une sexualité saine. Premièrement, nous devons nous assurer qu’il ne brûle pas les étapes. Il faudra également qu’il expérimente chaque phase de l’apprentissage comme il se doit.

D’un autre côté, il faut aussi veiller à ce qu’il n’ait pas honte de sa sexualité. Evidemment, il ne faut surtout pas que cela devenienne un sujet tabou. Cela ne ferait que le conduire à refuser de recevoir ce type d’information. De plus, il finira par prendre des risques quand il aura atteint l’âge approprié pour avoir sa première relation.

Enfin, nous ne devrions pas lui transmettre de sentiment de culpabilité par rapport au désir de jouir de sa sexualité. Au contraire, c’est un processus extrêmement naturel. L’enfant voudra expérimenter et connaître de nouvelles sensations avec son corps.

Que faut-il enseigner aux enfants ?

Vous devez lui apprendre certaines notions dès le début de son éducation sexuelle. Les voici :

  • Il faut respecter l’intimité des autres. Ne pas faire référence à leurs parties intimes d’une manière moqueuse. Et, bien entendu, il est totalement interdit de les toucher.
  • Ne laisser personne voir ou toucher leurs parties intimes, sauf leurs parents.
  • Leur apprendre à maintenir une bonne hygiène.
  • Ne pas se laisset influencer par des inconnus, tels que des adultes qui ne sont pas de la famille.
  • Éviter de consommer du matériel pornographique et d’autres contenus qu’ils ne sont peut-être pas prêts à voir.

« La majorité des jeunes ne reçoivent pas d’éducation sexuelle de leurs parents. Et cela peut les conduire à agir mal et à prendre des risques inutiles. »

La dure adolescence

A partir de onze ans environ, quand il sort de la puberté pour passer à l’adolescence, la sexualité prend un rôle important. Il y a deux raisons à cela. D‘une part, les changements physiques et, d’autre part, les altérations hormonales.

C’est à ce stade que les sentiments, les émotions et même le désir envers certaines personnes deviennent plus intenses. Cependant, cela ne se produit pas soudainement. Jusqu’à treize ans, le jeune vivra une étape de découverte de soi. C’est sûrement au cours de cette étape qu’il commencera à se masturber.

Puis, peu à peu, les premières impulsions sexuelles apparaîtront. Ces dernières seront accompagnées de changements physiques. Par exemple, la croissance des organes génitaux ou les règles, dans le cas des femmes.

Il est important de choisir les bons mots pour parler avec votre enfant et lui inculquer l'importance d'une sexualité saine.

Afin qu’ils aient une sexualité saine, leurs parents doivent être présents à tout moment. Attention, cela signifie pas les pousser à en parler et tout vous dire. Il vaut mieux simplement lui faire savoir que vous êtes là pour répondre ses incertitudes.

Lorsque le jeune approche les 14 ou 15 ans, il est temps de lui inculquer des méthodes préventives. Cela aidera à éviter les grossesses non désirées et les maladies sexuellement transmissibles. Bien que ce chiffre paraisse alarmant, il se peut que vous ayez à le faire encore plus tôt. En effet, les statistiques indiquent que la première relation sexuelle se produit, en moyenne, à l’âge de 14 ans.

Une sexualité saine se construit très tôt et, de toute évidence, à la maison. Les parents jouent un rôle fondamental dans cet apprentissage. Ils doivent tirer parti de toute situation appropriée pour leur expliquer un concept à la fois.

Ainsi, peu à peu, ce sujet cessera d’être gênant et cela encouragera votre enfant à vous poser des questions. Rappelez-vous que ce que vous savez déjà, ils ne le savent toujours pas. Par conséquent, la communication est un facteur fondamental pour qu’ils prennent toujours des décisions conscientes.

 

A découvrir aussi