Maman pour la première fois ? Attendez-vous à une avalanche de conseils

· 2 février 2019
Vous allez être maman pour la première fois ? Ne vous souciez pas de l'avalanche de conseils que vous allez recevoir de la part des personnes les plus inattendues.

Dans cet article, nous allons vous donner des astuces pour vous aider à affronter ce raz-de-marée d’informations, sans blesser les personnes qui veulent sincèrement partager leur expérience et leurs croyances avec vous.

Les conseils à la maman pour la première fois : un vrai défi

L’arrivée d’un enfant, c’est toujours un grand bonheur. Malheureusement, cette joie s’accompagne souvent de nombreux conseils indésirables et de critiques de la part de notre famille et de nos amis.

Quand on est maman pour la première fois, c’est encore plus évident. Les conseils bienveillants de sa mère, de sa belle-mère, du pédiatre et de sa grand-mère peuvent devenir très vite intrusifs aux yeux de la jeune maman.

C’est la même situation pendant la grossesse. Le premier trimestre, on écoute religieusement chaque conseil que l’on reçoit. On va à la librairie pour acheter quelques livres sur la grossesse et la maternité. Mais, au bout de six mois, on n’est déjà plus d’humeur à supporter la tempête de conseils qu’on ne cesse de recevoir sans rien demander.

Ne cédez pas à la tentation d’être impolie pendant la grossesse ou la première année du bébé. Nous allons vous donner quelques astuces pour que vous appreniez à gérer en douceur ces situations… Même si vous préféreriez dire à vos interlocuteurs de « la boucler ».

Pendant la grossesse, il est important que vous restiez sereine. En effet, vous pouvez transmettre votre frustration et votre agacement à votre bébé.

Maman pour la première fois : comment couper court aux conseils pendant la grossesse ?

Soyez patiente avec votre famille, mais sans pitié avec les autres.

  • Soyez patiente avec votre famille. Vos êtres chers ne veulent que votre bonheur. Gardez bien cela à l’esprit avant de leur dire que leurs conseils ne vous intéressent pas. Faites de votre mieux pour écouter leur avis pendant la grossesse, même si vous n’avez pas l’intention de mettre leurs conseils en pratique.
  • Soyez sans pitié avec les étrangers. Si les conseils viennent de personnes que vous connaissez à peine et vous mettent mal à l’aise, n’hésitez pas à leur dire que vous préférez changer de sujet. Dites-leur que vous voulez profiter de votre grossesse sans vous compliquer la vie.
  • Si cela vous agace que toutes vos conversations tournent autour de la grossesse, vous pouvez dire à vos interlocuteurs que vous écouterez en priorité les conseils de votre médecin. C’est la meilleure stratégie.
  • Pas touche ! C’est tellement important que ça pourrait faire l’objet d’un article. En effet, de nombreuses femmes enceintes sont gênées que tout le monde veuille leur caresser le ventre. Et ce sont les mêmes personnes qui vous diront comment éviter les situations stressantes ou les maux de dos. N’hésitez pas à faire un pas de côté dès qu’une main s’approche pour vous toucher le ventre. Vous pouvez aussi attraper la main qui se tend vers vous avant qu’elle ne vous touche.

Maman pour la première fois : un parapluie pour se protéger de la tempête de conseils

N'ayez pas honte de ce que vous voulez.

  • Ne vous plaignez pas si c’était ce que vous vouliez. Si vous appelez votre mère vingt fois par jour après la naissance de votre enfant pour lui demander telle ou telle chose, elle pensera que son avis est important pour vous. C’est tout naturellement qu’elle voudra s’impliquer dans la vie du bébé, même si vous estimez que vous n’avez pas ou plus besoin d’elle.
  • Parlez à votre famille. Dites-leur que vous n’hésiterez pas à demander des conseils si vous et votre conjoint en avez besoin.
  • Si vous vivez avec d’autres membres de votre famille, vous devez clarifier la situation avant la naissance du bébé. Dites-leur que ce sera à vous et à votre conjoint de décider ce qui est mieux pour le bébé. Si vous avez besoin d’un coup de main, ils seront les premiers à le savoir.

Mais aussi :

  • Si votre famille n’arrive pas à comprendre que tous ces conseils vous agacent, essayez de changer de sujet en leur parlant d’un autre événement joyeux. Pour éviter les disputes, abstenez-vous de vous occuper de votre bébé en présence ou en compagnie des personnes dont les conseils vous dérangent le plus. Cela peut être difficile, mais faites en sorte d’orienter la conversation sur un sujet que vous convient.
  • Changez-vous les idées. Il n’y a rien de mieux pour se détendre que de chanter pendant qu’on donne son bébé au bébé, qu’on lui donne à manger ou qu’on l’habille. Si vous commencez à penser à tous les conseils de votre maman ou de votre belle-mère, montez le volume de la musique et chantez une chanson à votre bébé.

Le plus important, c’est de rester sereine, malgré votre agacement. Si vous vous mettez en colère, vous ne vous rendez pas service, ni à vous ni au bébé.

S’il n’y avait qu’un seul conseil à retenir, ce serait celui-ci. Si vous êtes maman pour la première fois et que votre entourage se permet de vous donner des conseils sur l’éducation de votre enfant alors que vous n’êtes pas d’humeur, faites semblant d’écouter et pensez à autre chose. Par exemple, pensez à toutes les tâches qui vous attendent.