Maladies sexuellement transmissibles (MST) chez les adolescents

Parler de sexe avec ses enfants est essentiel pour prévenir la propagation des maladies sexuellement transmissibles. Apprenez-leur à prendre soin d'eux-mêmes pour être en parfaite santé.
Maladies sexuellement transmissibles (MST) chez les adolescents

Dernière mise à jour : 08 septembre, 2021

Les jeunes ont des relations sexuelles de plus en plus tôt et ne disposent pas toujours des informations nécessaires. Au cours de ces dernières décennies, les cas de maladies sexuellement transmissibles (MST) chez les adolescents ont augmenté. Il est essentiel que les parents s’impliquent dans l’éducation sexuelle de leurs enfants afin de leur fournir les outils nécessaires pour prendre soin d’eux-mêmes et des autres.

De nombreux adultes pensent que s’ils évitent de parler de sexe avec leurs enfants, ils pourront retarder le début de leurs pratiques sexuelles. D’autres éludent le problème parce qu’ils hésitent à en parler avec les jeunes. Mais ce sont souvent les adolescents qui ont honte et qui ont peur d’être jugés par leurs parents.

Il est donc courant que les mineurs véhiculent de nombreux doutes et informations erronées sur le sexe. Malheureusement, cela peut avoir des conséquences fatales.

Les MST chez les adolescents : un problème de plus en plus fréquent

Les maladies sexuellement transmissibles sont des maladies causées par des virus, des bactéries ou d’autres micro-organismes, qui sont contractées à travers un contact sexuel non protégé.

Bien qu’elles touchent des individus de tout âge, les jeunes y sont particulièrement sujets ; à tel point que 50% des cas surviennent entre 15 et 24 ans.

On estime qu’un adolescent sur quatre contractera une MST avant de terminer ses études secondaires.

Face à ces chiffres alarmants, on se demande pourquoi cela se produit et ce qu’on peut faire pour y remédier. Pour répondre à cette question, il faut connaître les raisons qui contribuent à cette réalité :

  • Le début précoce des rapports sexuels.
  • Le fait d’avoir plusieurs partenaires sexuels, quelque chose de plus fréquent chez les jeunes que chez les personnes âgées.
  • Un manque d’information et une méconnaissance des risques encourus.
  • Un manque d’informations véridiques sur les mesures de protection.

Bien que les écoles proposent des cours d’éducation sexuelle, cela ne suffit pas toujours. Par conséquent, de nombreux jeunes finissent par apprendre à travers des moyens peu fiables, comme les expériences de leurs propres amis ou la pornographie.

Face à ce scénario, l’intervention précoce des parents est très précieuse et nécessaire.

maladies sexuellement transmissibles chez les adolescents

Principales MST chez les adolescents : symptômes et traitement

Il existe plusieurs maladies sexuellement transmissibles qui peuvent affecter les adolescents mais, dans cet article, nous allons aborder certaines des plus courantes.

Infection au VIH

Le VIH est le virus de l’immunodéficience humaine et, comme son nom l’indique, il attaque le système immunitaire et l’affaiblit. Cela signifie que la personne infectée n’a pas les défenses nécessaires pour faire face aux différentes maladies.

Les premiers signes d’une éventuelle contagion ne sont pas très spécifiques : fièvre, fatigue, douleurs musculaires ou ganglions enflés. Après quelques semaines, ils disparaissent et le virus entre dans une phase de latence. Durant cette étape, le patient ne présente pas de symptômes mais peut être contagieux.

Si l’infection n’est pas traitée, le tableau évolue vers le syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA). D’autre part, lorsque le traitement est commencé tôt, il est possible d’éviter ce résultat. Une détection et une surveillance précoces sont donc essentielles.

Il est important de se rappeler que l’infection par le VIH est incurable et que le traitement se fait à vie.

Chlamydia

Il s’agit de la maladie causée par une bactérie très courante chez les jeunes, appelée Chlamydia trachomatis.

Ses principaux symptômes comprennent une miction douloureuse, des douleurs pendant les rapports sexuels ou des saignements vaginaux entre les règles féminines.

Cependant, une grande partie des personnes touchées ne présentent aucun symptôme. Cela signifie qu’elles peuvent la transmettre sans connaître leur état et qu’elles ne recevront pas de traitement curatif adéquat.

Les conséquences à long terme incluent la maladie inflammatoire pelvienne, la douleur pelvienne chronique et l’infertilité.

Syphilis

Cette infection bactérienne a augmenté en fréquence au cours de ces dernières années et le sexe oral est devenu l’un des mécanismes de transmission les plus importants.

Les manifestations cliniques sont différentes selon le stade de la maladie. Les plus frappantes sont les éruptions cutanées sur les mains et les pieds et les ulcères dans la bouche, le vagin ou le pénis.

Le traitement curatif de cette affection est simple et se fait principalement avec de la pénicilline.

Gonorrhée

Dans ce cas, l’infection se produit aussi bien dans les organes génitaux que dans le rectum ou la gorge.

C’est l’une des affections les plus courantes chez les jeunes et elle survient généralement sans symptômes, en particulier chez les femmes. Lorsque ceux-ci apparaissent, ils sont variables : sensation de brûlure en urinant, écoulement anormal du pénis, saignement vaginal ou douleur dans les testicules.

Heureusement, la gonorrhée se guérit avec le traitement approprié et indiqué par le médecin généraliste.

Infection au VPH

L’infection par le virus du papillome humain est la MST la plus courante de toutes mais, plus important encore, elle peut entraîner un cancer à long terme.

Selon le type de VPH qui infecte, les manifestations cliniques sont différentes. Le signe le plus caractéristique est la présence de verrues autour des organes génitaux, de l’anus, de la bouche ou de la gorge.

Des vaccins contre plusieurs types de VPH ont été développés au cours des dernières décennies, mais pas tous. Ils s’appliquent aux jeunes, de préférence avant le début de leur vie sexuelle.

Prévenir les MST chez les adolescents depuis la maison

Comme vous l’avez vu, les conséquences de la contraction d’une MST peuvent être très négatives pour vos enfants. Il est donc très important de ne pas déléguer la tâche de leur éducation sexuelle.

Nous allons maintenant vous expliquer quelques mesures que vous pouvez appliquer pour vous impliquer davantage dans la sexualité de vos enfants.

Répondez aux questions sur la sexualité dès l’enfance

Vos enfants auront des questions sur le sexe beaucoup plus tôt que prévu. Comme pour les autres questions, vous devez y répondre honnêtement et de manière naturelle.

Le langage et les informations doivent être adaptés à leur âge mais il est surtout important que vous vous montriez disposé à dialoguer. De cette façon, ils vous percevront comme une personne de confiance vers qui se tourner quand ils en auront besoin.

Les informer en amont des risques et des mesures de prévention

La seule façon de ne pas prendre de risques est de ne pas faire d’expériences. Or, cela ne se produira pas et il est probable que vos enfants commencent leur vie sexuelle bien plus tôt que prévu.

Par conséquent, il est essentiel que vous les informiez des possibles risques mais aussi des moyens de les prévenir.

Soyez empathique et suggérez sans imposer

Ne jugez pas et ne blâmez pas car cela ne fera que créer une barrière de communication. Il est important qu’ils vous fassent confiance et prennent en compte vos recommandations, pour avoir une bonne santé sexuelle.

Les principales suggestions devraient consister à retarder le début de l’activité sexuelle, à réduire le nombre de partenaires sexuels et à promouvoir l’utilisation systématique de méthodes barrières, telles que le préservatif.

prévention maladies sexuellement transmissibles

À propos des MST chez les adolescents

En définitive, l’adolescence est une étape complexe au cours de laquelle les jeunes ont tendance à prendre plus de risques que nécessaire, en raison de leur sentiment d’invulnérabilité.

Il est important de les sensibiliser aux dangers et aux stratégies pour prévenir ces maladies. Et, point tout aussi important, il faut que la communication soit ouverte afin qu’ils puissent se tourner vers vous quand ils en auront besoin. N’hésitez pas à vous impliquer !

Cela pourrait vous intéresser ...
Les amours d’été pendant l’adolescence
Être parentsLisez-le dans Être parents
Les amours d’été pendant l’adolescence

Votre enfant est tombé amoureux pendant l'été ? Informez-vous à propos des amours d'été pendant l'adolescence et ce que vous pouvez faire à ce suje...