Quand parler de sexe avec les enfants ?

· 4 mars 2019
L'éducation sexuelle, comme on la dénomme souvent, commence à la maison. Ne manquez pas les opportunités qui se présentent à vous pour instruire vos enfants à ce sujet.

Pour autant que vous repoussiez ou esquiviez le sujet, le jour arrivera. Parler de sexe avec les enfants est un devoir de tout parent. Il doit traiter ce sujet comme quelque chose de naturel, bien que cela ne soit pas toujours facile.

Beaucoup de parents voient cela comme une tâche à réaliser à l’adolescence. Néanmoins, la première discussion sur ce sujet devrait avoir lieu pendant l’enfance.

L’argument que présentent ceux qui soutiennent cette thèse paraît plausible : laisseriez-vous l’alimentation ou la santé de vos enfants aux mains de la télévision ou d’Internet ?

Nous pourrions aussi demander si vous croyez opportun que ce soient ses ami(e)s qui lui donnent ses premières leçons sexuelles de sa vie. Il n’est pas nécessaire que vous répondiez, nous savons que c’est non.

Pour autant, mieux vaut prendre le taureau par les cornes et vous asseoir pour parler de sexe avec eux. Ce n’est désormais plus un sujet tabou, l’information précoce est très précieuse.

Conseils selon l’âge de votre enfant

Si c’est une bonne idée de commencer dès le plus jeune âge, il n’est pas non plus question de les tourmenter avec des informations qu’ils ne comprennent pas encore, ou simplement qui ne les intéressent pas. Suivez ces conseils pour aborder le sujet avec tact selon l’âge de votre enfant.

De 2 à 4 ans

Ils se trouvent dans un processus de découverte de leur corps. Il serait bon que vous les familiarisiez avec des termes comme « pénis » ou « vagin ». Ils connaîtront ainsi leur sens et n’auront pas peur de conversations futures à ce sujet.

Bien sûr, il est également fondamental que vous leur enseignez à faire valoir leur intimité. Cela implique de connaître leurs parties génitales, leurs fonctions et ne laisser personne les toucher.

Lisez également :
28 questions pour établir une conversation avec votre enfant

Une mère discute avec son fils

4 à 5 ans

Si vous n’en avez pas encore parlé, il est possible que votre fils ou votre fille commence à poser des questions sur ses organes génitaux. Il peut également s’interroger sur sa naissance ou sur l’endroit où il se trouvait avant le ventre de maman. Ne vous inquiétez pas, essayez d’expliquer naturellement. Définissez à nouveau les limites avec clarté.

Entre 5 et 8 ans

C’est à ce moment que les enfants commencent à créer leur identité de genre. Ne les enfermez pas dans des comportements stéréotypés tels que : « les poupées pour les filles et les voitures pour les garçons ». Laissez-les explorer les sensations de leur corps.

À l’instar de l’étape précédente, faites en sorte de répondre à toutes ses questions. Il est important-sans le harceler- de lui signaler que vous êtes à leur disposition pour vous occuper de résoudre ses doutes avec respect et patience.

Ce n’est désormais plus un sujet tabou, l’information précoce est très précieuse.

De 9 à 12 ans

Les premiers amours et la pré-puberté commencent. En outre, les enfants se détachent peu à peu de leurs parents et échangent plus avec les enfants de leur tranche d’âge. L’idéal est que vous expliquiez progressivement les changements qu’ils traverseront dans peu de temps.

Surtout les filles, qui connaîtront bientôt leur première menstruation. C’est à cette étape que le fonctionnement physique et chimique de leur cerveau acquerra les caractéristiques de celui d’un adulte.

12 ans et plus

L’étape clé pour parler de sexe avec les enfants. Dans cette phase, les enfants possèdent un fonctionnement quasi optimal des organes génitaux. Il est nécessaire de les informer à propos des infections sexuellement transmissibles, les méthodes contraceptives et les responsabilités qu’ils doivent assumer.

Un père discute avec son fils

Conseils pour parler de sexe avec les enfants

Certes, ce n’est pas une action qui renferme tant de secrets. Il est néanmoins extrêmement important que vous agissiez avec beaucoup de tact. Pour cela, voici quelques conseils :

  • Ne donnez pas de sermons. Il n’est pas nécessaire de donner une leçon d’une heure. Profitez plutôt de sujets ponctuels qui peuvent surgir à la télévision ou à l’école. Limitez-vous à résoudre un doute. S’ils ne vous le demandent pas, attendez la prochaine opportunité pour approfondir.
  • Ne laissez pas passer le temps. Être prudent ne signifie pas de laisser passer les mois sans évoquer le sujet. Si vous le faites, vous ne ferez qu’augmenter la pression et le malaise quand il sera enfin temps de discuter. Traitez le sujet avec naturel et le plus souvent possible.
  • Mettez-le à l’aise. Bien évidemment, vous ne devez pas vous moquer ni faire de mauvaises blagues face à leurs questions. Vous devez répondre clairement, fermement. Le cas échéant, racontez-leur votre expérience personnel sur le sujet de la conversation.

À l’instar de nombreux autres sujets de la vie, la communication et la prévention sont essentielles dans l’éducation sexuelle. Les connaissances offrent la capacité de décider consciemment et librement. Ne perdez pas l’opportunité de parler de sexe avec les enfants. Vous serez leur guide pour un thème délicat qui les suivra toute leur vie.