L’utilisation de WhatsApp chez les enfants

28 mars 2019
Les enfants se voient attirés par les nouvelles technologies et les possibilités qu'elles leur offrent. Son instantanéité et la possibilité d'être connectés avec tous les enchante. Néanmoins, en tant que parents, nous devons être attentifs à certains risques.

Les nouvelles technologies se sont étendues à pratiquement tous les secteurs de notre société. Quant au portable, l’utilisation de WhatsApp chez les enfants est déjà quelque chose d’habituel. Vous avez eu des problèmes avec vos enfants à cause de cette application ? Que devons-nous faire dans ce cas ? Voici quelques conseils utiles.

Des études récentes indiquent que 76 % des enfants espagnols entre 11 et 14 utilisent WhatsApp pour discuter avec leurs proches. Il est clair que l’âge à laquelle les enfants reçoivent un téléphone portable est toujours plus bas.

Par ailleurs, la question se pose de savoir s’il est bien que des enfants si jeunes utilisent un outil si puissant. Le problème réside dans le fait que, comme beaucoup d’autres, il s’agit d’une arme à double tranchant. En dépit de ses avantages non négligeables, on peut également l’utiliser de manière peu productive.

Conseils pour une bonne utilisation de WhatsApp chez les enfants

  1. Préserver l’intimité

    Les enfants se laissent généralement emporter par l’envie de raconter absolument tout ce qu’ils vivent. Cela peut peut-être leur paraître amusant ou pour créer des liens avec d’autres, ils peuvent ainsi raconter des choses qu’il aurait mieux valu ne pas dire.

    Dans cette catégorie, nous pouvons inclure des informations familiales, des évènements de proches voire des rumeurs sur un autre enfant. On doit leur enseigner qu’il y a des choses qu’il vaut mieux éviter de dire. Une fois que l’on dit quelque chose, il n’y a pas de marche arrière et des conséquences qu’on ne contrôle pas.

    Un conseil : enseignez-leur à toujours se demander ce qu’il se passerait si ce qu’ils envoient sortait de leur cercle privé avant d’être envoyé. Ainsi, ils pourront déterminer s’il est pertinent d’envoyer ce contenu ou non.

    Lisez également :
    3 contes pour enfants sur le respect

    Un enfant joue avec un portable
  2. Faire prendre conscience du danger du harcèlement scolaire

    Une pratique très courante dans les groupes WhatsApp de l’école ou du club sportif est de se moquer d’un camarade à propos de quelque choseSi cela peut être drôle au début, voire pour celui qui est l’objet de la blague, cela peut devenir un problème. Lorsque cela fait mal, ce n’est plus une blague.

    Ce qui est difficile avec cela, c’est que souvent les parents ne le perçoivent pas. C’est pourquoi il est primordial d’être au courant de l’utilisation de WhatsApp chez les enfants et de dialoguer avec eux.

  3. Contrôler l’accès aux informations non appropriées pour son âge

    Les utilisateurs de ce service de messagerie savent que circulent souvent des contenus inappropriés y compris pour les adultes. C’est pour cette raison que nous devons avoir un certain contrôle sur ce que nos enfants reçoivent dans les groupes ou dans les conversations. 

    Si vous voyez quelque chose que vous considérez désagréable, demandez à votre enfant qu’il sorte du groupe. Il n’aimera sûrement pas ça et il dira qu’il sera « mal vu » par ses amis. Néanmoins, il doit comprendre que les moyens de communication doivent être utilisés avec responsabilité.

    « Le réel problème n’est pas de savoir si les machines pensent, c’est de savoir si les hommes le font. »
    -B.F.Skinner-

  4. S’assurer qu’il passe du temps sans le portable

    L’instantanéité des discussions fait que nous ressentons le besoin de répondre tout de suite. Il se passe la même chose lorsque nous attendons une réponse. Néanmoins, il n’y a aucune raison pour que cela soit ainsi.

    Parfois, lorsque cela n’est pas urgent, WhatsApp doit attendre. Lorsque nous sommes avec des amis, en train de travailler ou lors des repas familiaux, il est recommandé de laisser le portable de côté.

    C’est pourquoi, avant d’offrir un téléphone portable à vos enfants, nous vous conseillons de vous demander s’ils en ont réellement besoin et s’ils ont la maturité suffisante pour en faire bon usage.

  5. Avertir à propos du dialogue avec des étrangers

    Puisque c’est un réseau social de plus, l’utilisation de WhatsApp chez les enfants entraîne des conversations avec des inconnus. Cela peut leur sembler amusant mais ils peuvent tomber sur des imposteurs qui ont des desseins malhonnêtes.

    C’est pourquoi il est fondamental que vous avertissiez votre enfant à propos des dangers d’échanger avec des inconnus. Il en va de même, évidemment, pour l’envoi de photos, de vidéos y compris la localisation de leur maison, ce qui est très facile avec cette application.

Des filles avec leur portable

De nombreux dangers planent sur ce réseau social. WhatsApp est devenue une plateforme sur laquelle on trouve des cas de grooming (ou pédopiégeage), de sexting et autres pratiques inappropriées pour des enfants de cet âge.

On doit instaurer l’utilisation responsable de WhatsApp

Au-delà des avertissements que nous avons faits précédemment, nous devons souligner qu’il s’agit d’un outil très utile. Il peut connecter une famille instantanément. Il vous permettra également de savoir ce que fait votre enfant, surtout s’il va en voyage de classe ou qu’il est loin.

Néanmoins, il faut en faire un usage responsable. Avec des règles compréhensives mais fermes, vous pouvez faire que l’utilisation de WhatsApp chez les enfants de votre foyer ne devienne pas un drame sans solution.

Enfin, n’oubliez pas de donner l’exemple. Si vous passez la journée sur votre portable, il est très probable que votre enfant adopte le même comportement. En revanche, si vous en faites un usage sensé, il sera plus facile d’enseigner ces valeurs à vos enfants.