L’invagination intestinale chez les enfants : symptômes, causes et traitement

· 2 septembre 2018
L'invagination intestinale chez les enfants est la forme la plus commune d'obstruction de l'intestin chez les enfants. Traitée à temps, on peut faire la différence pour une issue positive. Apprendre sur le sujet pourra vous aider sans aucun doute à agir à temps.

L’invagination intestinale chez les enfants est également connue comme intussusception. Elle apparaît chez les petits entre 3 mois et 3 ans. C’est une urgence médicale caractérisée par une obstruction intestinale. Une section de l’intestin se replie et s’introduit à l’intérieur de lui-même. 

On connaît également cette affection comme l’effet télescope, à cause du mécanisme de repli qu’il présente. En général, cela se passe au niveau du colon, dans l’intestin grêle ou dans la section entre ces deux parties. Un traitement précoce est la clé pour éviter des complications. C’est pour cela qu’en savoir plus sur le sujet peut faire la différence.

Symptômes de la invagination intestinale chez les enfants

Le premier symptôme d’une invagination intestinale chez un enfant est sans doute les cris forts et soudains de celui-ci. La douleur peut être intermittente, telle une colique. Elle augmente à chaque apparition et dure plus longtemps. Bien que les symptômes peuvent varier pour chaque cas, les signaux les plus fréquents de cette affection sont souvent :

  • Flexion des genoux. Ils sont pliés vers la poitrine et l’enfant se contorsionne pendant qu’il pleure.
  • Selles avec du sang et avec un aspect visqueux, semblable à la confiture ou à la gélatine.
  • Fièvre, léthargie, pâleurs, vomissements de bile, déshydratation, transpiration, entre autres.
  • On peut parfois remarquer une bosse voire une distension dans la zone de l’abdomen.

Si ces symptômes apparaissent, il est indispensable de consulter votre docteur ou votre pédiatre pour un bilan médical approfondi. Celui-ci se réalise généralement grâce à une radio, un lavement à l’air, un lavement opaque ou une échographie. Le traitement initié dans les premières 24 heures donne en général de bons résultats.

Les conséquences de l'invagination intestinale

Manières de traiter l’invagination intestinale chez les enfants

Une fois que le médecin a donné son diagnostic, la première mesure est d’administrer des liquides par intraveineuse pour prévenir la déshydratation. Ensuite, le traitement peut consister à :

L’application d’un lavement

Beaucoup de médecins commencent le traitement en appliquant un lavement de baryte. Celui-ci consiste à introduire un petit tube par le rectum de l’enfant pour y insuffler de l’air. L’air insufflé peut replacer l’intestin à sa position initiale. Cependant, en cas d’infection, cette méthode n’est pas toujours efficace.

Chirurgie

Cette dernière s’emploie quand l’enfant n’est pas en assez bonne santé pour se soumettre à d’autres procédés. On réalise ainsi une ouverture dans l’abdomen, on localise la zone de l’invagination et on la replace. En cas de tissus morts, ceux-ci sont extraits et on suture.

Il faut souligner que l’invagination intestinale chez les enfants est un trouble qui met sa vie en danger. L’on recommande ainsi de vous rendre immédiatement à un centre médical dès l’apparition du premier symptôme. On augmente ainsi l’efficacité du traitement et la récupération rapide de l’enfant.

« Dès l’apparition des premiers symptômes , il est indispensable de consulter votre docteur ou votre pédiatre pour un bilan médical approfondi. »

Quelles sont les causes de l’invagination intestinale chez les enfants ?

Une invagination intestinale peut être produite par des causes pour le moment inconnues. Néanmoins, une maladie virale, des polypes ou une inflammation des ganglions lymphatiques situés dans l’abdomen, peuvent être des facteurs de risque.

Il s’agit d’un trouble qui peut apparaître à n’importe quel âge. Cependant, la plupart des cas ont été recensés chez les petits. De plus, son incidence augmente chez les garçons.

Les conséquences de l'invagination intestinale

Conséquences

L’invagination intestinale chez les enfants se produit quand un segment de l’intestin pénètre à l’intérieur d’un autre segment. Cette condition peut entraîner des conséquences telles que :

  • Irritation et inflammation
  • Réduction du flux sanguin, entraînant la mort des tissus.
  • Passage des aliments impossible.
  • Saignement abondant.
  • Perforation qui peut entraîner des infections, la déshydratation et un choc soudain.

Si ce trouble n’est pas traité à temps, cela peut conduire à la mort. Autre aspect important, celui-ci est souvent récurrent. Il faut donc réaliser des analyses fréquentes.

En résumé, l’invagination intestinale chez les enfants est un trouble qui se produit quand l’intestin glisse dans un segment adjacent. Celui-ci manifeste ainsi des symptômes qui demandent une prise en charge immédiate. Les risques de souffrir de cette affection sont présents après un premier épisode et quand il existe des antécédents familiaux.