Qu’est-ce que le saignement d’implantation ?

· 12 octobre 2017

Le saignement d’implantation est essentiellement une petite perte de sang qui apparaît chez certaines femmes lorsque l’embryon est implanté dans l’utérus, au commencement de la grossesse.

Ce saignement n’est pas très fréquent et, lorsqu’il a lieu, il est généralement confondu avec le début des règles.

Afin de vous aider à le détecter et élargir vos connaissances sur ce sujet, Être Parents a rédigé cet article sous forme de questions et réponses.

Les questions à propos du saignement d’implantation

Quand survient le saignement d’implantation ?

Le saignement d’implantation se produit généralement au cours des 10 premiers jours de grossesse. Habituellement, il dure très peu de temps : entre 1 et 3 jours, bien que cela puisse être un peu plus long pour certaines femmes. Ensuite, il disparaît complètement.

Qu’est-ce qui le distingue des menstruations ?

La principale différence par rapport aux règles est qu’il se termine très rapidement et se présente surtout sous forme de tâches. C’est une très petite quantité de sang qui est expulsée pendant ce temps et il est de couleur brunâtre.

Que se passe-t-il lorsque le sang expulsé change du brun au rouge?Femme enceinte qui peut découvrir un saignement d'implantation en début de grossesse

Si le sang est d’abord brun et devient rouge, il ne s’agit donc pas d’un saignement d’implantation. Cela peut alors être considéré comme certain qu’il s’agit du début des règles, et que vous n’êtes pas enceinte.

Y a t-il un danger pour la grossesse en cas de saignement d’implantation ?

Non, un saignement survient puisque dans son action d’implantation dans l’utérus, l’œuf brise des vaisseaux sanguins de celui-ci. Les vaisseaux sanguins libèrent le sang, mais ils n’ont rien à voir avec la grossesse elle-même.

Existe-t-il un autre symptôme qui indique à la femme qu’il s’agit d’un saignement d’implantation et non des règles ?

Oui, certaines femmes présentent d’autres symptômes pendant les jours de saignement. Parmi les plus communs, on peut citer :

  • Les nausées
  • Une fatigue extrême; très différente de la morosité ressentie pendant les menstruations.
  • Une envie de vomir en cas de fortes odeurs, ou des vomissements à certains moments
  • Des douleurs au bas-ventre
  • D’intenses envies d’uriner fréquentes
  • Des étourdissements
  • Des changements d’humeur : irritabilité ou sensibilité extrême

Ces symptômes sont plus étroitement associés à la grossesse et ce sont les mêmes qui s’intensifient dans les semaines suivant la conception.

Des mesures spéciales doivent-elles être prises lorsque des saignements d’implantation se produisent ?

Non, cette perte de sang devrait être contrôlée normalement. La femme ne doit pas s’inquiéter, se reposer ou prendre d’autres précautions. Celle qui n’a pas de saignement d’implantation ne doit pas non plus être alarmée, ceci est également normal.

Il suffit d’éviter de soulever une charge de poids excessive, de consommer des boissons alcoolisées, de fumer ou de prendre tout médicament si vous soupçonnez d’être enceinte.

Est-ce que le saignement d’implantation est signe que l’embryon a bien été implanté et, par conséquent, qu’il n’y a pas de risque d’avortement ?

Malheureusement non. Le saignement d’implantation ne peut être considéré comme une garantie que la grossesse se concrétise. Il y a des femmes qui ont eu une fausse couche des semaines plus tard, à la suite de ce saignement.

Est-ce que les femmes qui ont cette perte de sang lors de leur première grossesse la retrouvent dans des grossesses ultérieures ?Femme enceinte fatiguée

Pas nécessairement. Il se peut qu’il soit présent à la première grossesse, mais que ce ne soit pas le cas pour la deuxième ou la troisième. C’est aléatoire.

Qu’ai-je d’autre à savoir au sujet du saignement d’implantation ?

Le saignement d’implantation peut être le premier signe qui vous indique que vous êtes enceinte et deviendrez mère. Cependant, par lui-même, il ne peut être considéré comme une confirmation que vous attendez un bébé. Cela ne sera certifié que par un obstétricien-gynécologue, une échographie ou par des tests de grossesse.

Mais si vous soupçonnez que le sang qui s’écoule pourrait être le saignement d’implantation, à partir de ce moment, commencez à prendre soin de vous comme si vous étiez effectivement enceinte, car vous devez conserver ce trésor. Le temps et la science vous diront si vous avez eu tort et vous pourrez retourner à votre style de vie précédent.

Si c’est le début d’une grossesse : Félicitations ! Autrement, ne soyez pas déçue.

La perte de sang indique que vous êtes une femme et, chaque mois, vous pouvez compter sur la présence d’un œuf merveilleux en attendant l’arrivée d’un spermatozoïde choisi pour être fécondé.