L’importance du NON dans l’éducation des enfants

· 20 septembre 2018
Tous les enfants ont besoin que leurs parents établissent des limites claires pour grandir sainement. Ne pas le faire peut s'avérer très nuisible pour eux, en particulier à l'avenir. Voilà pourquoi le NON est important dans l'éducation.

Le désir des parents est de faire plaisir à leurs enfants pour tout ce qu’ils peuvent. Cependant, ils doivent – en plus de l’amour – apprendre à montrer de la patience, de l’équilibre et des règles dans l’éducation qui guident les valeurs de la famille.

Les limites doivent être établies par les parents en harmonie avec leurs valeurs, leur expérience et leur sagesse. Il doit être clair que, parmi les normes en vigueur à la maison, certains points sont non-négociables.

Ne pas établir de limites claires dans l’éducation peut faire sentir aux enfants que leurs parents ne s’inquiètent pas pour eux, expliquent clairement les auteurs du livre Éduquer avec l’intelligence émotionnelle.

L’importance de maintenir les normes dans l’éducation

Dire NON dans l’éducation à temps est particulièrement significatif lorsque vos enfants traversent l’adolescence. En effet, ils font face à des décisions qui auront de sérieuses conséquences sur leur vie.

Le mieux est de toujours être cohérent

Il y a des NON qui sortent naturellement de la bouche des parents. En effet, ils s’opposent naturellement à ce que l’enfant fasse des choses inappropriées ou dangereuses pour lui. La même chose se passe quand votre enfant grandit et enfreint les règles ou les normes de l’éducation que vous avez fixées ensemble. éducation

Le NON dans l’éducation a également son importance lorsque les enfants ne veulent pas faire leurs devoirs et obligations. Dans ce cas, il est crucial d’être ferme et ne pas éliminer les normes.

Certes, l’enfant va toujours vouloir négocier voire faire du chantage à ses parents pour qu’ils le laissent faire ce qu’il désire. Dans ces moments, votre discernement doit néanmoins prévaloir. Il faut savoir dire NON quand votre enfant fait quelque chose qui lui nuit de manière physique ou émotionnelle.

Éloignez-vous des extrêmes

Savoir dire NON est important pour protéger l’enfant d’une quelconque conduite ou activité qui le met en danger. Néanmoins, se montrer trop autoritaire est aussi voire plus nuisible que d’être trop laxiste.

Les deux extrêmes dans les règles d’éducation empêchent les enfants de construire une relation réelle et sincère avec leurs parents. Ces derniers ignorent sans le savoir les véritables problèmes et sentiments de leurs enfants.

Il est aussi important pour l’éducation d’un enfant de définir des limites et de dire NON que d’être une mère capable de dire OUI ou de donner des ailes à l’enfant quand il en a besoin.

Essayez de trouver un équilibre et d’accompagner votre enfant dans son éducation. L’idéal est que, en tant que mère, vous soyez la plus consciente possible des besoins réels de votre enfant. Cela vaut surtout pour les émotions. En effet, celles-ci ne sont pas aussi évidentes que les besoins physiques.

« Ne pas établir de limites claires dans l’éducation peut faire sentir aux enfants que leurs parents ne s’inquiètent pas pour eux. »

éducation

Quelques conseils utiles pour dire NON dans l’éducation

Il n’est pas utile de crier pour discipliner vos enfants. Une clé de l’éducation de vos enfants est de savoir quand dire OUI ou NON, en plus de le faire avec sécurité. En avoir vous aidera à la transmettre.

Parvenir à une telle sérénité et intégrité -bien que cela ne s’avère parfois pas facile- vous aider à vous éloigner des impositions. Avec ces dernières, vous parviendrez seulement à ce que vos enfants vous obéissent par peur de la punition.

En revanche, lorsque l’enfant comprendra le pourquoi des normes de la maison, il saisira petit à petit que son bon comportement lui apportera parfois de petites récompenses. Cela ne deviendra pas une norme mais bien une exception à celle-ci.

Une telle clarté des limites l’aidera à structurer sa personnalité et se fixer des objectifs. Cela l’enrichira en tant que personne. De même, il pourra tirer un bénéfice des normes que ses parents ont établi pour le bien de son éducation.

Il est également essentiel, en tant que mère, que vous soyez consciente que bien que la tendance naturelle soit d’adresser un NON catégorique à l’enfant, lorsqu’il grandira, il faudra lui expliquer pourquoi l’on doit faire ou ne pas faire certaines choses. 

Vous devez aussi l’aider à apprendre à différencier quels aspects l’on peut contester et ceux qui seront toujours d’une manière déterminée.