Astuces pour stimuler la psychomotricité fine de votre enfant

· 29 octobre 2017

La psychomotricité fine évolue considérablement dès les 18 mois de la vie du bébé et jusqu’à ses 3 ans. Ainsi, la capacité de l’enfant à saisir et manipuler de petits objets avec les mains s’améliore avec le temps.

Théoriquement à trois ans, la grande majorité des enfants sont capables sans aucune difficulté de prendre de toutes petites choses dans leurs mains. Cependant, un petit pourcentage d’enfants peut ne toujours pas avoir une bonne maîtrise des mouvements de leurs mains à cet âge.

Ces enfants n’ont pas encore atteint le développement psychomoteur attendu à leur âge; il est donc important de pratiquer avec eux des exercices afin de stimuler cette aptitude motrice importante. Avec le temps, la dextérité des doigts et mains de votre enfant augmentera alors.

Il est tout à fait possible de renforcer la psychomotricité fine des bébés et des enfants, grâce à la série de conseils et de jeux que nous vous proposons ici.

Jeux et activités qui améliorent la psychomotricité fine

Il existe une grande variété de jeux destinés à améliorer la psychomotricité fine des plus jeunes. Les enfants utilisant ces jeux dès le plus jeune âge éviteront des difficultés dans le développement de leur dextérité.

Deux enfants dessinent au crayon sur un cahier, activité qui peut stimuler la psychomotricité fine

Vous trouverez ci-dessous quelques activités simples ou dirigées, pour jouer avec votre bébé ou enfant, et dans le même temps l’aider à développer sa psychomotricité. 

N’oubliez pas que le développement des habilités psychomotrices est lié à la croissance et à la maturité de votre enfant. Mais si une carence ou retard est constaté, ces activités pratiques aideront à rattraper ce retard. N’hésitez pas à également consulter votre spécialiste.

Ouvrir une main pendant que l’autre se referme

Votre enfant peut commencer cet exercice de façon lente, puis petit à petit acquérir de la vitesse.

Ouvrir et fermer les doigts de la main

Au début, les doigts de votre enfant doivent s’ouvrir et se fermer tous ensemble. Ensuite, les doigts s’ouvrent et se ferment par alternance tout en allant de plus en plus vite.

Toucher chaque doigt des mains avec le pouce de la même main

Il faut augmenter progressivement la vitesse de l’exercice pour constater des progrès.

Faire et défaire

Pour stimuler la psychomotricité fine, l’enfant peut boutonner et déboutonner, attacher et détacher les lacets de ses chaussures, encastrer et retirer des objets ou visser et dévisser les couvercles ou les écrous d’un jeu.

Une petite fille noue et détache les lacets de chaussures sur un jeu en carton

Art ou musique pour stimuler la psychomotricité fine ? 

Votre enfant peut jouer avec de la pâte à modeler, faire du tambour ou bien jouer d’un instrument imaginaire sur la table de la maison. Aussi vitre que possible !

Où est ce petit doigt ? 

L’exercice consiste à fermer son poing puis à laisser sortir les petits doigts du point fermé les uns après les autres, en commençant par l’auriculaire.

Rien n’est plus amusant que de s’entraîner à viser ! 

Fixez une cible que votre enfant tentera de viser avec des objets.

Liez des points les uns avec les autres 

Offrez à votre enfant un papier où sont dessinés plusieurs points formant une figure. L’idée est que le petit les lie entre eux en effectuant des lignes qui finiront par créer un beau dessin.

De l’art !

Dessinerpeindre, colorier, découper et même résoudre des labyrinthes peuvent être très utiles pour perfectionner la psychomotricité fine.

Casses-tête en bois ou en caoutchouc

Nous ne parlons pas du typique puzzle; nous faisons ici référence au jeu consistant à insérer des figurines spécifiques dans le trou prévu à cet effet.

Il existe donc de nombreuses activités qui peuvent se réaliser dès les 18 mois du bébé afin de développer sa dextérité. Plusieurs d’entre elles requièrent un niveau d’habileté plus solide, tandis que d’autres sont beaucoup plus basiques et élémentaires.

Sans aucun doute, les suggestions que nous vous proposons ne sont rien de plus que des jeux et des divertissements pour les enfants.

Cependant, ils ont la capacité inestimable de stimuler les aptitudes motrices de l’enfant. En réalité, ces activités devraient se développer de façon inconsciente, mais elles vous permettront de donner un petit coup de pouce.