L’importance de la disponibilité émotionnelle des parents

· 17 avril 2019
La paternité implique de considérer chaque détail de la croissance des enfants. Cependant, ce n'est pas toujours une tâche facile. La disponibilité émotionnelle des parents pour les plus petits est quelque chose que beaucoup de parents ne réalisent pas. Nous présentons ses conséquences et comment éviter ce manque.

Lorsque nous parlons de la disponibilité émotionnelle des parents, nous nous référons à leur capacité à interpréter les sentiments de leurs enfants. Il ne s’agit pas uniquement de problèmes physiques tels que la faim ou la douleur, mais aussi de faire preuve d’empathie pour voir au-delà.

Nous vivons dans un monde où beaucoup de choses sont négligées. Les stimuli constants que nous recevons d’appareils électroniques – qui nous rapprochent de l’éloignement mais nous éloignent de l’immédiat – ont réduit notre capacité d’observer.

Malheureusement, les enfants sont souvent victimes de ce genre d’habitudes. C’est parce que la disponibilité émotionnelle des parents n’est pas toujours ce qu’elle devrait être.

Par conséquent, on éclispe leurs problèmes et les conflits typiques de chaque étape. Ci-dessous, nous approfondirons ces questions.

Pourquoi la disponibilité émotionnelle des parents est-elle déficiente ?

En somme, l’absence ou le manque de disponibilité émotionnelle des parents peut être due à diverses raisons.

L’une d’entre eux, sûrement la plus importante, concerne les compétences parentales. En ce cas, c’est l’incapacité des parents de s’occuper de leurs enfants. Cela peut être dû à des problèmes de santé mentale, des traumatismes, des dépendances ou des cas de dépression.

Un autre facteur important est le degré d’attachement entre le parent et l’enfant. Si le parent a une idée négative de son bébé, quelle qu’en soit la raison, il réussira difficilement à faire preuve d’empathie pour lui.

Il faut tenir compte du fait que la disponibilité émotionnelle ne dépend pas de la classe sociale de la famille. On la retrouve dans les familles à faible revenu comme dans les plus riches.

Quoi qu’il en soit, les caractéristiques de l’enfant doivent également être prises en compte. Il peut y avoir des complications pour comprendre les enfants qui présentent les situations suivantes :

  • Faible poids de naissance ou prématuré pour avoir été exposé à des substances toxiques telles que l’alcool.
  • Souffrant d’un problème de santé.
  • Tempérament difficile, quelle que soit son origine.
La disponibilité émotionnelle

Effets du manque de disponibilité émotionnelle des parents

Dans l’étude longitudinale du Minnesota réalisée en 2005, les conséquences de différents types de maltraitance d’enfants ont été analysées. Au cours des trente années qu’a duré la recherche, la conclusion est que le manque de disponibilité émotionnelle des parents était la principale cause des problèmes suivants :

Cet aspect est si important, a tel point qu’il se situe au-dessus d’autres abus considérés comme plus graves, tels que les violences physiques.

Chez les nourrissons de petite taille, le fait de se sentir non protégé génère un stress constant très nocif pour le cerveau. Ainsi, il perd la capacité de se concentrer sur son plein développement, comme il se doit. En conséquence, des difficultés d’apprentissage peuvent apparaître ainsi que des problèmes liés au langage.

Plus tard, en outre, cela peut affecter sérieusement son estime de soi, sa confiance. Et pire encore, cela peut conduire à des comportements abusifs par rapport aux autres. De la même manière, on s’attend à ce que ces jeunes reproduisent cette méthode d’éducation précaire à l’âge adulte.

« La disponibilité émotionnelle des parents n’est pas toujours ce qui devrait exister. Par conséquent, on éclipse les problèmes et les conflits typiques de l’enfance « 

En quoi consiste la disponibilité émotionnelle des parents ?

Si vous souhaitez offrir à votre enfant l’attention émotionnelle qu’il mérite, suivez les instructions suivantes :

  • Soyez attentif aux signaux et essayez toujours d’accueillir et de donner une réponse appropriée.
  • Interrompez ce que vous faites pour résoudre ses problèmes et proposer des solutions.
  • Accompagnez-le, mais respectez également son autonomie et sa vie privée.
  • Contrôlez vos émotions négatives. Au lieu de montrer de la colère, essayez d’être compréhensif et cherchez des solutions pacifiques.

La disponibilité émotionnelle

Autres solutions

Outre le changement d’attitude inévitable qui doit survenir à la maison, il existe d’autres exemples pour résoudre, au moins partiellement, les effets négatifs de ce problème.

Le premier est la consultation professionnelle. Cela peut se faire à la maison ou dans un centre médical. De même, la participation de l’éducateur à l’école peut être d’une grande aide, puisqu’il s’agit d’un des référents de l’enfant.

Enfin, il est également possible de suivre des cours de conseil parental. A cette occasion, les parents apprennent à interagir, à interpréter et à répondre aux signaux de leurs enfants. Des stratégies et d’autres outils sont également fournis pour faciliter cette dynamique positive.

D’une manière ou d’une autre, il est impératif que la disponibilité émotionnelle des parents soit à la hauteur de ce que leurs enfants méritent. Sinon, la stabilité mentale pourrait être fortement dissociée, ce qui nuirait à leur développement à long terme.