L’impétigo contagieux chez les enfants

· 17 janvier 2019
L'impétigo contagieux peut devenir compliqué et mener à d'autres maladies plus graves si le traitement n'est pas réalisé à temps. Dans l'article suivant, vous saurez tout sur cette pathologie.

L’impétigo contagieux est une infection cutanée que l’on peut observer fréquemment pendant l’enfance. Surtout chez les enfants en âge préscolaire.

Cette maladie se divise en deux types. L’impétigo bulleux et l’impétigo croûteux. Ils constituent un grand pourcentage des cas. Nous vous les expliquons en détails dans la suite.

Formes cliniques de l’impétigo contagieux

Aussi bien le diagnostic que le traitement sont déterminés par des critères cliniques, basés principalement sur l’éruption cutanée. En effet, il s’agit d’une caractéristique principale. Il existe deux types d’impétigo contagieux. Nous les expliquons ci-dessous :

L’impétigo bulleux

Ce type d’impétigo contagieux se présente sous formes de bulles superficielles de 5 à 30 mm de diamètre. Elles peuvent se casser facilement et provoquer une croûte fine avec un tour squameux. Cela apparaît généralement sur le tronc, les parties génitales et, dans de rares occasions, on observe une adénopathie régionale.

L’impétigo croûteux

L’impétigo croûteux commence par l’apparition de lésions vésiculaires ou pustulaires de 1 à 4 mm de diamètre. Elles peuvent se rompre facilement, donnant naissance à d’épaisses croûtes. Dans ce cas, les lésions apparaissent souvent sur le visage, les membres et peuvent entraîner des démangeaisons dans la zone.

Parmi les symptômes de l’impétigo, on ne trouve pas souvent la fièvre. Toutefois, ceci ne se produit pas dans tous les cas. Par ailleurs, les personnes atteintes présentent un bon état de santé générale.

l'impétigo contagieux est une éruption cutanée qui se transmet très facilement.

Moyens de prévention

L’impétigo a tendance à se propager facilement si on ne prend des mesures de prévention. Le manque de bonnes habitudes d’hygiène est également un facteur. Si l’enfant n’a pas encore contracté cette maladie, il est fondamental de suivre certaines recommandations :

Recommandations pour prévenir la contagion

  • Se laver les mains et se doucher continuellement.
  • Couper les ongles des bébés et les maintenir propres.
  • Sécher correctement la salive du bébé pour qu’elle ne laisse pas de résidus autour de sa bouche. Sinon, cela pourrait favoriser l’apparition de l’impétigo.
  • Garder la peau hydratée avec des crèmes indiquées par le pédiatre.
  • Consulter immédiatement le médecin lorsqu’on observe des éruptions cutanées.

Recommandations face à la contagion

  • Ne pas partager les serviettes, vêtements ou quelconque objet personnel avec une autre personne.
  • Ne pas toucher ou gratter la peau blessée. Cela pourrait l’empirer.
  • Se laver les mains chaque fois que l’on rentre en contact avec l’une des lésions de la peau.
  • Laver les habits toujours après les avoir utilisés.

L’impétigo a une incidence plus élevée en été ainsi que dans les situations avec de mauvaises conditions d’hygiène.

Traitement

Lors de l’observation de l’apparition d’une éruption cutanée chez le bébé, il est fondamental de consulter le pédiatre. Il déterminera le traitement approprié pour l’enfant. Par ailleurs, une bonne alimentation est conseillée. En effet, elle aide à améliorer l’état de la peau plus rapidement.

Dans l’alimentation, vous devez inclure des fruits riches en vitamines A et C. De même que des aliments qui augmentent les défenses du petit tels que le poisson.

Tous les aliments que reçoit l’enfant doivent être approuvés par le médecin. Concernant le traitement pharmacologique, il doit également être prescrit par un spécialiste. L’automédication peut effectivement aggraver les lésions.

impétigo contagieuxPronostic et complications

Dès le début du traitement, on commence à observer une amélioration de la peau et la disparition des lésions. Environ 24-48 heures après avoir commencé.

Dans le cas contraire, où le pronostic pourrait être négatif, les lésions commencent à s’étendre sur le reste de la peau. Voici les complications que nous pouvons rencontrer :

  • La glomérulonéphrite post-infectieuse : il s’agit d’un trouble rénal qui survient après une infection. Il se présente dans les petits vaisseaux des reins. C’est l’un des principaux facteurs de risques pour développer une albuminurie ou le syndrome néphritique.
  • La néphrite : la néphrite est une inflammation du rein causée par des infections.
  • Invasion profonde : n’étant pas en bonne santé, les bactéries peuvent traverser les couches superficielles de la peau. Cela provoque des infections comme la celulitis ou l’érysipèle, avec de la fièvre et un mal-être.

Parfois, nous pensons que les maladies de la peau sont plus difficiles à propager. Mais ce n’est pas le cas. Leur mode de transmission est très large. Nous devons donc accorder une attention particulière à l’utilisation d’objets personnels partagés ainsi qu’aux soins de la peau du bébé.

Pérez C., Lilian, López B., Patricia, Barrios, Moema, Ulloa S., Raúl, Aguilera P., Sonia, Pefaur M., Cecilia, & Mayorga O., Clara. (2001). Etiología del impétigo infantil. Revista chilena de pediatría72(3), 199-203. https://dx.doi.org/10.4067/S0370-41062001000300003

López Rodríguez, I. A. (2015). Factores causantes del impétigo en niños menores de 5 años, usuarios del Centro de Salud Arajuno, Provincia De Pastaza. Año 2013-2014 (Bachelor’s thesis, Loja).