3 dangers de l’automédication chez les enfants

31 décembre 2018
Faire de l'automédication chez les enfants est déconseillé. Bien que vous disposiez de médicaments à la maison, en cas de symptômes de maladie, le pédiatre doit être celui qui indique ce que vous devez faire.

L’automédication chez les enfants et même chez les adultes est une pratique très dangereuse et déconseillée. 

Toutefois, malgré les dangers qu’elle représente, il est encore très fréquent pour les parents de donner des médicaments à leurs enfants sans consulter un professionnel.

L’automédication chez les enfants, une pratique dangereuse

L’automédication est l’administration de recettes naturelles ou de médicaments sans la surveillance médicale appropriée. Les effets secondaires de cette pratique peuvent nuire gravement à la santé à court et à long terme. Le pire, c’est que dans certains cas, cela peut être fatal.

Dans de nombreux cas, un simple mal de ventre est traité par erreur avec des analgésiquesUne autre erreur courante est de donner des antibiotiques aux enfants quand ils ont de la fièvre.

La prescription et la dose adéquate sont fondamentales pour traiter efficacement une condition médicale. Il s’agit des compétences des professionnels de la santé.

En vérité, la mauvaise administration d’un médicament peut avoir des conséquences sérieuses pour la santé.

Les conséquences de l’automédication chez les enfants

1. Résistance aux antibiotiques

L’un des principaux problèmes de l’administration d’antibiotiques sans surveillance médicale adéquate est de développer une résistance à ces médicaments.

Souvent, les affections respiratoires, gastro-intestinales ou la fièvre sont traitées avec des antibiotiques. Néanmoins, 85% de ces maladies sont causées par des virus. Par conséquent, elles ne nécessitent pas d’antibiotiques.

« Les effets secondaires de cette pratique peuvent nuire gravement à la santé à court et à long terme »

2. Intoxications possibles

Il est dangereux de donner le mauvais médicament, tout comme le fait d’administrer la mauvaise dose. Des aspects tels que le poids et la taille de l’enfant sont essentiels et ont une influence.

Si la dose est faible, elle ne guérira probablement pas la maladie de l’enfant. En revanche, si la dose est trop élevée, l’enfant peut souffrir d’une intoxication pouvant mettre en danger sa vie.

L'automédication chez les enfants est une pratique très dangereuse qui peut avoir des conséquences sérieuses.

3. Les effets secondaires de l’automédication avec les antibiotiques

L’automédication chez les enfants avec les antibiotiques quand ils ne sont pas nécessaires peut entraîner divers effets secondaires.

Parmi les plus courants, on trouve : diarrhée, éruptions cutanées, problèmes respiratoires, fatigue, intoxication et allergies sévères qui peuvent provoquer dans le pire des cas le décès.

Erreurs à ne pas commettre

  • Suivre les conseils des autres parents concernant la médication. En effet, en apparence les symptômes de l’enfant sont très semblables à ceux de l’autre. On présume donc que la maladie est la même. Mais n’oubliez pas que le pédiatre est le seul spécialiste formé pour diagnostiquer et prescrire.
  • Garder les médicaments en vente libre prescrits auparavant et les donner une autre fois lorsque l’enfant tombe de nouveau malade. Il faut être bien conscient que, même si les symptômes semblent être identiques, il est préférable d’amener l’enfant chez le pédiatre. Ce dernier sera alors chargé de poser un diagnostic.
  • La recherche d’informations sur internet est également une autre grande erreur commise par de nombreux parents. La raison principale est que, sur internet, on trouve beaucoup d’informations, de qualité ou pas. Seule une personne ayant des connaissances est capable de discernement parmi toutes ces informations.
  • Ne pas avoir peur face à la possibilité d’une maladie grave sans compter sur un diagnosticprofessionnel. En effet, il peut s’agir d’un problème mineur très facile à traiter.
L'automédication chez les enfants peut entraîner une intoxication voire plus grave un décès.

L’automédication chez les enfants, un problème avec une solution

L’expert pour le traitement des maladies infantiles est le médecin pédiatre. C’est le seul qui possède les connaissances nécessaires pour établir un diagnostic et prescrire un traitement adéquat.

Les symptômes ne doivent jamais être comparés à ceux d’autres enfants. De plus, l’information ne doit jamais être cherchée sur internet. Et encore moins, bien sûr, l’automédication chez les enfants. Les conséquences de cette pratique peuvent être fatales.

Malheureusement, l’automédication chez les enfants est une pratique beaucoup plus fréquente qu’on ne le croit. C’est pourquoi, il est nécessaire de s’informer et de se sensibiliser à ce sujet.

Peu importe si les parents travaillent et n’ont pas beaucoup de temps, nous devons toujours trouver un moyen pour emmener l’enfant chez le médecin quand il présente quelconque symptôme.

La santé de l’enfant est en jeu. Quelque chose qui peut paraître inoffensif peut finir par nuire à sa santé. L’automédication n’est pas anodine et il est extrêmement important d’être conscient des risques.