L'histoire courte du renard menteur pour apprendre aux enfants à ne pas mentir

Les enfants commencent à dire des mensonges à un certain moment de leur croissance. Ces techniques vous aideront à corriger ce comportement.
L'histoire courte du renard menteur pour apprendre aux enfants à ne pas mentir

Dernière mise à jour : 22 septembre, 2021

Pendant la phase de croissance des enfants, il arrive un moment où ils peuvent commencer à mentir. Cependant, il est important de corriger cela à temps pour promouvoir des valeurs importantes, comme la droiture.

Les spécialistes indiquent que ce comportement apparaît généralement entre 3 et 4 ans. L’une des premières causes est de cacher l’une des bêtises réalisées et d’éviter ainsi une éventuelle punition de la part des parents.

En outre, il a été constaté que les enfants peuvent mentir à des moments où ils se sentent mal à l’aise. De cette façon, ils essaient de retourner la situation en leur faveur pour se remonter le moral et surmonter la difficulté.

Une autre raison pour laquelle les enfants mentent est lorsqu’ils se sentent délaissés par leur entourage. Ainsi, à travers leurs paroles, ils essaient d’attirer l’attention afin que les gens commencent à s’intéresser à ce qu’ils font et disent.

apprendre aux enfants à ne pas mentir

Certaines des envies que les enfants n’ont pas réussi à réaliser peuvent les amener à mentir pour éviter un petit sentiment de frustration.

Enfin, les petits voient leurs parents comme leur référence et essaient d’imiter tout ce qu’ils font. Ainsi, s’ils les remarquent en train de mentir, ils reproduiront le même comportement.

Poursuivez votre lecture : Mensonges des enfants : que faire ?

L’histoire pour apprendre à votre enfant à ne pas mentir

Les contes sont un outil didactique qui captent toute l’attention des enfants et leur offrent de nombreux enseignements qui leur permettent de comprendre les conséquences de leurs actes.

Par conséquent, les parents peuvent lire des histoires de mensonges à leurs enfants afin qu’ils commencent à comprendre à quel point il est important d’éviter un tel comportement. Nous allons ici vous parler de l’une des ressources littéraires les plus appropriées pour cela.

Maman et fille lisant une histoire.

Le renard menteur

Le renard Pitiflu était rapide, intelligent et bavard. Il passait la journée à raconter des anecdotes inventées et des blagues à ses amis car il aimait être écouté avec attention.

Pitiflu aimait voir les visages d’étonnement de ses amis et c’est pour cela qu’à chaque fois, il racontait des histoires plus folles pour se sentir comme le personnage principal de la forêt.

Un jour, soudainement, il a inventa qu’il avait rencontré un humain géant qui voulait lui faire du mal. Il poursuivit néanmoins en disant qu’il avait eu le courage de lui dire « Arrête-toi » et avait réussi à l’effrayer.

Au fil des jours, il raconta qu’il avait un frère jumeau dans la jungle. Il commença ensuite à saluer tout le monde en se faisant passer pour lui.

renard menteur

Il en arriva à un point où tous les autres animaux disait qu’il inventait tout. Par conséquent, ils ne savaient pas quand il disait la vérité et quand une nouvelle histoire était en train d’être inventée.

Une de ses amies lui disait toujours « Tu mens, Pitiflu ». Il lui répondait alors « Je ne mens jamais » et continuait d’essayer de tromper tout le monde.

Une nuit, sa mère sortit se promener et une de ses pattes se retrouva prise dans un piège. Elle commença à crier d’angoisse et demanda à Pitiflu d’aller chercher de l’aide.

Le renard commença à courir effrayé à travers la forêt et arriva là où se trouvaient tous les autres animaux. À ce moment-là, il leur dit que sa mère était en danger et qu’il avait besoin d’aide.

Fox qui traverse son territoire.

Mais tout le monde pensa que c’était une autre de ses histoires fantastiques et personne n’y prêta attention. Pitiflu décida donc, très triste, de se débrouiller et d’essayer d’aider sa mère seul.

Son amie lui dit cependant qu’elle l’accompagnerait si, cette fois, il disait la vérité. C’est ainsi que le renard le plus trompeur de la forêt apprit la leçon. Il ne mentit plus jamais

Quels autres exercices prendre en compte pour que les enfants ne continuent pas de mentir ?

L’idéal est de leur accorder beaucoup d’attention, de les faire se sentir aimés et de valoriser chacune de leurs actions. De cette façon, leur sécurité est renforcée, leur estime de soi augmente et le besoin d’inventer des mensonges pour se sentir bien disparaît.

Lors de la détection d’un mensonge, il est important d’avoir une conversation calme et de ne pas recourir à des punitions sévères. Cela évite à l’enfant d’inventer un mensonge plus élaboré à l’avenir, pour éviter des cris et des traitements qui le font se sentir mal à l’aise.

mère qui apprend à sa fille à ne pas mentir

Parallèlement à cela, au moment du dialogue, il est essentiel de leur expliquer les résultats négatifs que le mensonge peut entraîner dans leur vie. Grâce à cela, on parvient à faire comprendre à l’enfant, de manière pacifique, ce qui est mal. Cela évitera qu’il ne le refasse et encouragera la maîtrise de soi.

Enfin, il est important que les parents donnent toujours de vraies réponses à leurs enfants. Ainsi, les enfants sauront qu’ils peuvent leur faire confiance à tout moment et n’auront pas envie de mentir par curiosité.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment savoir si notre enfant dit un mensonge ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment savoir si notre enfant dit un mensonge ?

Les parents disposent de nombreuses méthodes pour savoir si leurs enfants disent un mensonge. Avec l'observation des gestes et des attitudes des en...



  • Naranjo Pereira, María Luisa, Autoestima: un factor relevante en la vida de la persona y tema esencial del proceso educativo. Revista Electrónica “Actualidades Investigativas en Educación” [Internet]. 2007;7(3):0