5 mensonges que nous ne devons pas dire à nos enfants

27 octobre, 2020
Nous savons tous que mentir n'est pas une bonne chose et nous essayons donc de l'éviter. Le problème est que les mensonges, même s'ils nous paraissent innocents, peuvent faire du mal aux enfants. Voulez-vous connaître ceux qui sont les plus blessants ?

Quels parents n’ont jamais menti pour que leur enfant cesse d’insister pour faire quelque chose alors qu’ils venaient d’en terminer une autre ? Cela nous est déjà arrivé à tous. Nous allons donc voir, dans cet article, quelques-uns des mensonges que nous ne devons pas dire à nos enfants.

Nous autres adultes mentons parfois pour obtenir du calme, de la tranquillité ou du repos. Mais qu’arrive-t-il aux enfants quand nous leur mentons ? Et quand nous leur promettons une chose que nous ne respectons pas ? En faisant cela, nous leur apprenons que l’on peut mentir et que, par ailleurs, nous ne faisons pas ce que nous disons. Notre parole perd alors de la valeur.

Lorsque nous mentons aux enfants en leur disant des choses que nous ne ferons pas, nous leur faisons du mal. Nous allons donc voir quelques sujets à propos desquels les mensonges peuvent représenter un véritable problème. N’hésitez pas à poursuivre votre lecture !

Les mensonges que nous ne devons pas dire à nos enfants

Tous les mensonges ont des effets nocifs pour les enfants, mais certains thèmes peuvent être de véritables bombes auprès d’eux.

Un enfant triste avec sa mère.

En tant que parents, nous sommes leurs modèles : nous devons donc éviter de mentir, même si leur insistance peut nous pousser à leur dire que nous ferons quelque chose plus tard (parce que nous sommes très occupés) alors que, finalement, nous n’y arriverons pas. Voyons ces mensonges plus en détail.

« Tu es vraiment un enfant insupportable ! »

Si vous avez dit cela à votre enfant, ce n’était sûrement pas parce que vous pensiez qu’il est vraiment comme cela. Votre colère et votre frustration ont parlé à votre place. Le problème est que votre enfant ne sait pas si vous le pensez vraiment et il croit que vous le lui avez dit parce qu’il s’agit de la vérité.

Par conséquent, une fois que vous vous sentez plus calme, essayez de rectifier cela pour que votre enfant ne grandisse pas en pensant que si vous l’avez dit, c’est que c’était vrai.

« Si tu ne fais pas ce que je te dis, l’ogre va venir te chercher »

Qu’est-ce que nous aimerions que nos enfants fassent ce qu’on leur dise de faire sans protester ou sans avoir à les obliger ! Malheureusement, les choses ne se passent pas comme cela et nous, les parents, finissons très frustrés. Pour parvenir à nos fins, nous avons donc recours à divers monstres, au loup, à l’ogre, etc.

Or, cela leur fait du mal et, surtout, ils finissent terrorisés. Les enfants finiront par croire que leurs parents veulent les livrer à l’ogre s’ils ne se comportent pas comme il faut et ils penseront que c’est parce qu’ils ne les aiment pas. Vous n’avez sûrement pas envie que vos enfants finissent par penser cela, alors il vaut mieux éviter de dire toutes ces choses.

« Ce n’est pas grave », un des mensonges que nous ne devons pas dire à nos enfants

Une autre chose que nous disons avec la meilleure des intentions pour éviter que les petits se sentent mal est que ce n’est pas grave, en cas de problème. Or, nous ne les aidons pas : nous leur faisons du mal.

Si l’enfant tombe, se fait mal, pleure en voyant qu’il a une petite écorchure et si nous lui disons que ce n’est pas grave, qu’apprend-il ? Qu’il y a une différence entre ce qu’il ressent et la réalité que ses parents voient. Il se sentira perdu et ne saura plus si ce qui lui arrive est important ou doit être ignoré.

Des parents et son enfant.

« Tu mérites le meilleur »

Pour nous, nos enfants sont les moteurs de notre vie, notre lumière, notre tout, mais cela ne les rend pas meilleurs que d’autres ou plus méritants. Nous vivons dans une société et il est important qu’ils apprennent qu’ils ne sont pas le centre de l’attention ni les plus importants pour d’autres personnes, même s’ils le sont pour nous.

Nous devons leur transmettre la valeur de l’humilité pour qu’ils puissent s’intégrer socialement. Ils doivent être conscients qu’ils méritent le meilleur mais que ceci s’atteint avec des efforts. 

Nous devons aussi leur transmettre que, dans la vie, il faut être reconnaissants, pour qu’ils ne se transforment pas en tyrans, et qu’il faut aussi apprendre de ses erreurs. En tant que parents, nous serons toujours là pour les aider.

Leur faire sentir qu’ils ne souffriront pas dans la vie

Nous aimons tellement nos enfants que nous ne voulons pas les voir souffrir. Pour cela, nous faisons tout pour leur montrer un monde idéal, pour éviter qu’ils ne se frustrent, et nous leur promettons des choses qui ne se réaliseront jamais. Ceci, contrairement à ce que nous pensons, ne les aide pas mais leur fait du mal.

Par ailleurs, tous ces types de commentaires leur font perdre confiance en nous car ils voient que, malgré ce que nous leur avons dit, nous ne contrôlons pas s’ils souffriront ou non.

Il peut s’agir de la mort inattendue d’un proche, d’une mauvaise chute à l’école, etc. Nous ne voulons bien sûr pas les voir souffrir, mais nous ne pourrons pas éviter qu’ils ne souffrent face à certaines situations.

La vie est ainsi : il nous arrive de tomber et nous devons nous relever, nous battre et surmonter des obstacles. Grâce à cela, nous développerons leur résilience : nous ne devons donc pas leur cacher les problèmes et nous devons être sincères avec eux.

En définitive, comme vous avez pu le voir, il y a des mensonges que nous ne devons pas dire à nos enfants car leurs conséquences pourraient être plus négatives que d’autres plus petits.

Il est clair qu’il vaut mieux ne jamais mentir, mais certains sujets sont néanmoins plus compliqués et impliquent des conséquences plus nocives. Par conséquent, maintenant que vous connaissez les mensonges qui peuvent faire du mal à vos enfants, essayez de les éviter, pour le bien de tous.