L’herpès chez les enfants : symptômes, causes et traitement

· 5 mars 2018
L'herpès est une maladie infectieuse très embêtante, car elle provoque des boutons qui démangent et font mal. De plus, une fois acquis, nous le portons dans le corps pour la vie.

L’herpès chez les enfants est une infection beaucoup plus commune qu’il n’y paraît, compte tenu du degré élevé d’infection impliquée. De plus, une fois acquis, nous le portons dans le corps pour la vie.

L’herpès est une maladie infectieuse virale qui provoque l’apparition de lésions cutanées. Il se manifeste comme un ensemble de petites vésicules entourées d’un cercle rouge. Il est causé par le virus de l’herpès simplex, ou virus de l’herpès hominis, de type 1 (HSV-1), qui peut affecter le visage, les lèvres et le haut du corps; ou type 2 (HSV-2), qui se produit généralement sur les organes génitaux.

Le premier d’entre eux est plus fréquent chez les enfants, bien qu’il y ait aussi des cas du second type. Dans l’herpès de type 1, le plus commun (peut-être aussi le plus ennuyeux) est le labial.

Il existe une autre variété, appelée herpès zoster (également appelé «zona» ou «feu de Saint Antoine»), qui survient à la suite de la persistance du virus de la varicelle. Il affecte les cellules nerveuses de la peau et se manifeste par l’apparition de cloques sur une zone spécifique du corps, accompagnées de douleurs brûlantes ou lancinantes et de picotements ou de démangeaisons.

L’herpès n’a pas de remède définitif, bien qu’il existe plusieurs traitements pour accélérer le processus de guérison des lésions. Une fois que cela se produit, le virus reste dormant dans le corps jusqu’à la prochaine activation. Il «loge» au niveau des ganglions nerveux sensibles.

L'herpès chez les enfants est assez commun.

Les symptômes et l’apparition de l’herpès chez les enfants

La période d’apparition de l’infection peut durer entre 10 et 14 jours. Au début, il y a une rougeur de la zone affectée. Généralement, des démangeaisons se présentent également. Ensuite, les vésicules remplies de liquide apparaissent, ce qui causera de la douleur. Une fois qu’elles éclatent, elles laissent une sorte de croûte qui prendra quelques jours pour disparaître.

Le bon ? Elle ne laisse pas de marques et, la grande majorité du temps, elle ne provoque pas de complications majeures. En tout cas, il existe des études qui la lient à l’apparition de la maladie d’Alzheimer chez les adultes.

Si elle se présente pour la première fois chez un enfant, l’herpès lui causera très probablement de la fièvre et une inflammation des ganglions lymphatiques. Selon ce que détaille Healthy Children, l’Association américaine de pédiatrie, chez les nouveau-nés, le virus de l’herpès peut causer des complications un peu plus graves. Par exemple, des maladies du cerveau, des poumons et du foie, et des ulcères de la peau et des yeux. Dans les cas les plus extrêmes, il peut présenter des risques pour la vie du bébé.

La variété de l’herpès zoster, quant à lui, se présente de la même manière au début. La différence est que les cloques sont généralement plus douloureuses. En outre, ce type d’herpès peut également être accompagné de douleurs abdominales, de fièvre, de frissons, de douleurs articulaires et de maux de tête.

« Chez les nouveau-nés, le virus de l’herpès peut causer des complications graves »

Dans les deux types,  le contact du fluide qui émane des vésicules avec une zone du corps non infectée peut également générer son apparition à cet endroit. Il est important de prendre les précautions nécessaires pour que cela ne se produise pas.

Les causes de l’herpès chez les enfants

La première est la contamination de la part des adultes, puisque entre 70% et 90% d’entre eux portent le virus. Cependant, nous pouvons également identifier d’autres sources possibles de l’apparition de l’herpès:

  • Pendant l’accouchement : cela peut arriver si la mère a l’infection active.
  • Contamination directe : par des bisous ou des contacts avec les zones affectées. L’herpès est une infection extrêmement contagieuse.
  • Infection indirecte : à travers des serviettes, des verres, des jouets ou tout autre élément ayant été en contact avec une personne infectée.
  • Transmission sexuelle : c’est la voie d’infection par l’herpès génital.
  • Réapparition du virus latent :  parfois cela se produit en réponse à un rhume, à la chaleur, à la fièvre, à la fatigue, au stress ou à l’exposition au soleil.

Comment est-il guéri ?

Dans le cas des infections chez les nouveau-nés, il faut passer par l’hospitalisation et le traitement en soins intensifs, en raison des conséquences possibles que le virus peut causer.

L'herpès n'a pas de remède définitif.

Le reste des affections sont habituellement traitées à la maison. En outre, l’utilisation de médicaments antiviraux peut accélérer le processus de guérison et empêcher la propagation du virus. Il existe également des remèdes naturels pour le traiter.

Il est important de garder à l’esprit certains points pendant la prise en charge d’un enfant atteint d’herpès :

  1. Lui fournir beaucoup de liquide pour prévenir la déshydratation.
  2. Ne pas lui donner de nourriture qui puisse irriter les ulcères.
  3. Vérifier qu’il n’ait pas de fièvre, les ganglions enflés ou d’autre gêne. Si cela se produit, demandez à votre pédiatre.

Comme nous l’avons dit plus tôt, l’herpès ne guérit pas. Il est seulement possible d’accélérer son traitement. Cependant, il sera inactif dans le corps de la personne qui porte le virus.

Pouvez-vous prévenir l’herpès chez les enfants ?

Il n’y a pas de grands secrets entourant la prévention de l’herpès chez les enfants. Il est préférable d’éviter le contact avec toute personne qui a des éruptions. De la même manière, il est conseillé de ne pas emmener l’enfant à l’école si c’est lui qui en présente les symptômes.

Chez les jeunes et les adultes sexuellement actifs, l’utilisation de préservatifs en latex ou l’abstinence sexuelle sont les meilleures méthodes pour prévenir toute maladie sexuellement transmissible, y compris l’herpès.