Lésions musculaires et douleurs pendant l'allaitement

Il est important de prendre soin de votre posture pour éviter les courbatures, les lésions musculaires et douleurs pendant l'allaitement.
Lésions musculaires et douleurs pendant l'allaitement

Dernière mise à jour : 05 novembre, 2021

L’allaitement est un processus aussi magique que complexe. Il va au-delà du simple fait de nourrir un bébé. C’est le contact, l’attachement, le soutien et le langage corporel profond entre la mère et l’enfant. Dès lors, à partir de ce moment, il faut faire attention à la posture de la mère pour éviter les blessures et les douleurs musculaires pendant l’allaitement.

Il est très fréquent d’entendre les jeunes mères se plaindre de douleurs au cou et au dos, ainsi qu’aux bras ou aux poignets. Dès l’arrivée du bébé, le sommeil est perturbé et la routine quotidienne est modifiée.

L’exigence quotidienne et la fatigue entraînent souvent une mauvaise posture. Le manque d’activité physique et une alimentation déséquilibrée influencent directement la réponse du corps à la douleur.

Douleurs et blessures musculaires les plus fréquentes pendant l’allaitement

On voit généralement partout la position classique du berceau pour allaiter un bébé. Cependant, il y en a beaucoup plus. Les connaître, les essayer et rechercher le confort de la mère et du bébé, aidera à prendre soin de la santé de tous les deux.

Il est conseillé d’adopter plusieurs positions et de choisir celle qui est la plus confortable à tout moment. Cela aidera à prévenir de futurs courbatures ou blessures aux tendons musculaires pendant l’allaitement.

Une mère assise qui allaite son bébé.

De plus, les changements hormonaux typiques du post-partum et la demande liée à la prise en charge d’un bébé influencent directement l’apparition des douleurs corporelles. Voici les conditions traumatiques les plus courantes pendant l’allaitement.

La douleur cervicale

La douleur au cou est appelée cervicalgie. Pendant l’allaitement, la mère garde généralement le cou plié pour regarder ou s’occuper de son bébé, et cette position peut être maintenue pendant des heures.

Une façon d’éviter les contractures cervicales est de maintenir une bonne mobilité. La position d’allaitement alternée permet au cou de bouger d’un côté à l’autre, ce qui à son tour favorise la circulation sanguine dans la zone et soulage l’inconfort.

Mal au dos, l’une des douleurs les plus communes pendant l’allaitement

Le mal de dos est une douleur au milieu du dos et est directement lié aux seins. L’augmentation de poids des seins, ajoutée à la position adoptée pour allaiter, va générer une surcharge dans cette zone du corps. De plus, la fatigue physique et le fait de tenir le bébé dans les bras auront une influence négative.

Par conséquent, alterner la posture et permettre le mouvement et l’ajustement des deux pendant que le bébé est au sein joue également un rôle fondamental.

Lombalgie

La lombalgie est l’une des plus fréquentes et se situe dans le bas du dos. Elle se combine avec la douleur de la puerpéralité, liée au retour de l’utérus à sa taille d’origine. et la récupération de toute la région pelvienne.

Par ailleurs, la posture adoptée lors de l’allaitement va également surcharger cette zone. D’autant plus lorsque nous tenons le bébé dans nos bras en position debout.

Une femme qui a mal au dos.

Les douleurs musculaires, en général, peuvent disparaître spontanément si elles sont légères. Cependant, plusieurs fois, une attention médicale sera nécessaire pour son évaluation correcte et l’indication des analgésiques et de la physiothérapie.

Ce traitement se base sur le soulagement de l’inconfort musculaire, améliorant également la flexibilité et la force de la zone touchée.

Ténosynovite de Quervain

Cette blessure survient généralement lors d’activités sportives. Mais aussi après avoir tenu un bébé pendant des heures. Il s’agit de l’inflammation des tendons situés sur la face antérieure du poignet, près de la racine du pouce.

Cette condition provoque une douleur lors de la fermeture du poing avec le pouce sous le reste des doigts. Elle augmente lorsque nous essayons de nous forcer à saisir quelque chose avec ce doigt. Souvent, cela s’accompagne de difficultés à bouger le poignet ou le pouce.

Le traitement médical de la Ténosynovite de Quervain comprend le repos avec une attelle ou une dragonne et des antalgiques adaptés à l’allaitement. Des médicaments injectables sont éventuellement administrés pour soulager les symptômes, et seuls les cas les plus graves nécessitent une intervention chirurgicale.

Le traitement de physiothérapie est effectué dans toutes les ténosynovites. Cela implique une électroanalgésie, des techniques manuelles et des exercices pour améliorer la mobilité, la force et l’allongement de la zone touchée.

Une bonne technique pour éviter les douleurs pendant l’allaitement

Dans les maternités, les professionnels de la santé apprennent aux femmes les techniques d’allaitement correctes pour favoriser une bonne succion du bébé. En effet, la façon dont l’enfant prend le sein va directement influencer le développement de son crâne, encore souple les premiers mois.

De plus, le bon couplage à la poitrine interviendra dans la croissance de ses muscles faciaux, crâniens et cervicaux. Affectant ainsi son alimentation, sa respiration et sa communication à l’avenir.

Il est donc essentiel que l’enfant prenne les deux seins tout au long de la journée et varie les positions adoptées pour allaiter. Cela offrira un énorme avantage à la fois à la mère et à son enfant.

Cela pourrait vous intéresser ...
4 clés pour se préparer à l’allaitement dès la grossesse
Être parents
Lisez-le dans Être parents
4 clés pour se préparer à l’allaitement dès la grossesse

Apprenez à vous préparer à l'allaitement dès la grossesse pour le maintenir le plus longtemps possible.. Voici quelques conseils!



  • Chamorro Vizcaíno, Ana Cristina. Posturas de las madres primigestas durante la lactancia materna según UNICEF (2012) y su relación con dolores musculo-articulares en mujeres que acuden a la escuela de formación y especialización de acompañantes perinatales “Savia Materna” de la ciudad de Quito-Ecuador, en los meses de julio y agosto del año 2018. BS thesis. PUCE-Quito, 2019.
  • De la Hoz Cáceres, Deimer, et al. Revisión sistemática de las causas y tratamientos para las grietas en los pezones durante la lactancia materna. Entramado 15.2 (2019): 218-228.
  • Bustos, Gina M., et al. Efecto del programa ‘Madre Canguro’ sobre la postura y la lactancia materna. Revista Cubana de Obstetricia y Ginecología 44.2 (2018): 1-10.
  • Rodriguez Liendo, Raysa Alessandra. Influencia del Método POLD en Madres con Dolor Cervical Durante el Período de Lactancia Materna en el Centro de Salud Bolognesi en la Ciudad de Tacna en Abril del Año 2018. (2018).
  • Rodríguez Lumbreras, Mª. Plan de cuidados estandarizado: Lactancia materna como método analgésico ante técnicas dolorosas en Lactantes. (2018).
  • Sota Peña, Liseth Enma. Actitudes y prácticas de lactancia materna exclusiva en madres primerizas que acuden al Hospital Antonio Lorena-Cusco 2017. (2017).