Les vices : ces ennemis de la grossesse

· 11 février 2018
Nous savons que les vices sont néfastes. Ils le sont particulièrement si vous êtes enceinte. Les vices sont des ennemis de la grossesse. Telle substance ou telle pratique vous parait peut-être inoffensive à court terme mais, si vous êtes enceinte, elle devient une menace.

Un vice, c’est une mauvaise habitude. Si c’est une habitude, cela signifie que c’est une pratique régulière, quelque chose que l’on fait souvent et qui peut avoir des effets néfastes sur notre organisme, notre esprit et nos émotions.

Parfois, on est conscient d’avoir une mauvaise habitude et on essaye de lutter contre ce vice. Mais cela peut-être aussi un geste tellement naturel qu’on le voit comme une simple caractéristique de notre vie.

Identifier et éradiquer un vice n’est pas toujours facile. Si vous êtes enceinte, la santé de votre bébé devrait être un argument et une motivation de poids pour vous aider à vous débarrasser de cette substance ou de cette pratique si nocive.

Les vices et la santé de votre bébé

Les vices sont l'ennemi numéro un du foetus.

Tous les excès peuvent être néfastes. Parfois, sans nous en rendre compte, nous adonnons à des excès qui se transforment en vices et cela a des conséquences négatives sur notre santé physique et mentale, ainsi que sur notre relation à notre entourage.

Reconnaitre que l’on a un vice, c’est la première étape pour l’éradiquer de sa vie et de celle du futur membre de la famille.

Les personnes qui fument reçoivent parfois des remarques de la part des non-fumeurs, mais c’est une pratique répandue et socialement acceptée. En revanche, si c’est une femme enceinte qui fume, le rejet est immédiat. Le vice est une affaire personnelle mais, s’il met en danger une vie innocente, il est important de changer ses habitudes.

Les vices de la femme enceinte sont l’ennemi numéro un du développement du bébé. Ils représentent une menace non seulement pour la vie de la mère, mais aussi, et surtout, pour celle du fœtus. Ce n’est plus seulement la vie d’une personne adulte et consciente de son vice qui est en jeu, mais également celle d’une créature en plein développement.

Les vices et leurs effets pendant la grossesse

Les vices ont des effets néfastes sur le développement du foetus.

Votre grossesse est entre vos mains, tout comme la santé de votre bébé. C’est à vous d’éloigner les menaces. Renseignez-vous et éduquez-vous sur les habitudes saines qu’il faut avoir pendant cette période si délicate. Cela devrait vous aider.

Vous débarrasser de ces vices contribuera non seulement à renforcer votre système immunitaire et celui de votre bébé, c’est aussi une décision qui garantira votre vitalité et votre bien-être. Prenez connaissance ci-dessous des effets néfastes que les vices peuvent avoir sur le développement de votre bébé.

  • Le tabagisme. Certaines fumeuses pensent que la nicotine n’a pas beaucoup d’effets sur leur organisme et que cela n’affectera pas le bébé. En réalité, le tabac provoque des spasmes dans les vaisseaux sanguins et des perturbations cardiaques chez le fœtus. Si la mère fume pendant la grossesse, cela peut entrainer des complications diverses : fausse couche, accouchement prématuré, poids inférieur à a moyenne et bec de lièvre, par exemple.
  • La consommation d’alcool. La consommation d’alcool pendant la grossesse peut avoir des effets irréversibles, car c’est une substance qui atteint directement le bébé en passant par le cordon ombilical. Selon les spécialistes, la consommation d’alcool peut être à l’origine du syndrome alcoolique fœtal (SAF), c’est-à-dire de problèmes physiques et psychologiques.
  • La consommation de caféine et de boissons gazeuses. Même si cela parait invraisemblable, la caféine a la capacité de se métaboliser lentement et de traverser le placenta. C’est une substance qui peut provoquer une fausse couche. De même manière, la consommation de soda peut faire accoucher une femme enceinte avant terme.

Chères futures mamans, n’oubliez pas que les excès qui deviennent des vices sont des ennemis pour votre corps et le bébé à naitre. Évidemment, boire une tasse de café de temps en temps ne vous fera pas perdre votre bébé. En revanche, si vous en buvez quotidiennement, les séquelles pourraient être irréversibles.

La clé, c’est de trouver un bon équilibre. Ne perdez jamais de vue que ce que vous consommez, c’est aussi ce que vous apportez au bébé qui est en train de grandir dans votre ventre. Quand on a de bonnes et saines habitudes, on fait en sorte que le bébé vienne au monde heureux et en meilleure santé possible.

Faire passer en premier le bien-être de son futur enfant avant tout le reste, c’est la première étape pour se défaire d’un vice ou d’une mauvaise habitude. Il est essentiel de ne jamais oublier que tout ce que nous faisons ou consommons affecte en bien ou en mal la santé de notre bébé.