Calcium, fer, zinc : les nutriments importants pendant la grossesse

· 21 octobre 2017

La nutrition joue un rôle très important pendant la grossesse et il y a des nutriments importants à ne pas négliger pendant la grossesse.

Une alimentation équilibrée présente de nombreux avantages pour la grossesse et favorise un développent sain du bébé. La consommation de principaux éléments tels que le calcium, le fer et le zinc est à inclure dans notre alimentation de future maman

Le calcium, le fer et le zinc sont des nutriments importants pendant la grossesse car ils influence le bon développement du fœtus. Il est habituel que votre gynécologue vous recommande de débuter un régime alimentaire dès le premier trimestreDes suppléments vitaminiques sont également fréquemment prescrits, car il est nécessaire durant la grossesse d’incorporer une plus grande quantité de vitamines sur une courte durée.

Les bienfaits du calcium, du fer et du zinc pendant la grossesse

Femme enceinte avec une liste de courses au supermarché

Chacun de ces nutriments contribue de façon unique à la nutrition de la mère et de l’enfant pendant la grossesse. Votre apport nutritionnel est si important qu’il est recommandé de façon individuelle. Les principaux avantages du calcium, du fer et du zinc concernent la formation et le développement du fœtus. Cependant pour la mère, ils permettent de renforcer le système immunitaire et de protéger les organes qui en ont besoin.

Ce que nous savons sur la façon dont ces éléments agissent sur la santé et le développement de la grossesse :

Le calcium

Le calcium est essentiel pendant la grossesse, car il contribue à la formation des os du bébé. Durant la grossesse, l’apport quotidien de calcium devrait être de 1 000 milligrammes. Pour augmenter le niveau de calcium, il est recommandé d’accroître la dose journalière en buvant deux verres de lait par jour. Bien que le lait et d’autres produits laitiers soient les principales sources de calcium, on peut le retrouver dans d’autres aliments, comme par exemple :

  • Amandes, noisettes et autres noix
  • Brocoli
  • Persil
  • Algues marines
  • Chou
  • Fruits et légumes séchés

Le fer

Le fer est très important, car il est nécessaire à la fabrication de l’hémoglobine. Celle-ci est responsable de la circulation de l’oxygène dans les cellules du corps de la femme enceinte et du bébé. Pendant la grossesse, environ 27 à 30 milligrammes par jour de fer sont nécessaires, ce qui est prescrit dès le deuxième trimestre.

Les aliments recommandés pour augmenter les niveaux de fer sont :

  • Les viandes à faible teneur en matières grasses
  • Le poisson
  • Le foie
  • Les œufs
  • Les céréales
  • Les fruits comme les fraises, le melon, l’ananas, la papaye, la goyave, la mangue, les figues et les prunes

Le zinc

La plupart du temps, le zinc est emmagasiné dans le muscle, en particulier dans les globules blancs et rouges. Ce nutriment doit être consommé durant la grossesse, à une dose approximative de 11 milligrammes par jour.

Le zinc est d’une grande importance, car il s’agit d’un composant particulier des enzymes qui améliorent l’activité cérébrale. Cet élément intervient également dans la synthèse des protéines. Un apport adéquat en zinc tout au long de la grossesse favorise la croissance des cellules et permet d’éviter le risque que le bébé ne présente un faible poids à la naissance.

Les aliments contenant du zinc sont les suivants :

  • Les viandes rouges
  • Le poisson
  • Les légumes et légumineuses tels que les betteraves, la laitue, les choux, les carottes, les épinards
  • Des fruits tels que les pêches et les oranges
  • Le lait
  • Les haricots

Au calcium, au fer et au zinc s’ajoute l’acide folique

L’acide folique est une vitamine hydrosoluble qui fait partie du complexe B. C’est une vitamine essentielle qui contribue, entre autres, à la formation du cerveau et de la colonne vertébrale (moelle épinière) chez le fœtus. Un supplément en acide folique est recommandé, car il contribue à réduire les risques de naissances avec malformations au niveau de la colonne vertébrale. L’apport en folate devrait être doublé au cours des trois premiers mois de grossesse.

Il est conseillé de consommer une grande variété de légumes à chaque repas. On peut trouver cette variété dans la combinaison de 5 couleurs par exemple : rouge, violet, blanc, orange et vert. Chaque couleur apporte des bénéfices nécessaires et différents, et il est préférable de les inclure dans tous les repas quotidiens.

Femme enceinte avec des comprimés dans la main qui contribuent à fournir les nutriments importants pendant la grossesse

Les aliments contenant de l’acide folique sont :

  • Les oranges
  • La citrouille
  • Le brocoli
  • Le jaune d’œuf
  • Le foie
  • Le cresson
  • Les blettes
  • Les fruits tels que les fraises, les framboises, les mangues, le melon et le kiwi.

Pour que l’apport de la femme enceinte en vitamines et minéraux soit adéquat, il n’est pas nécessaire de trop manger. Cependant, il est conseillé d’envisager un régime modéré afin que le bébé naisse avec un poids convenable. Il faut également penser principalement à la santé de la femme enceinte, car elle peut subir des complications pendant et après la grossesse.

Éviter les aliments gras est très important, à la fois pour la femme enceinte et pour le bébé. Ceci permet d’éviter un surpoids et un taux de cholestérol élevé. Conformément à ce qui précède, la présence de légumes, de céréales et de fruits dans l’alimentation pendant la grossesse peut apporter de nombreux bénéfices dans le développement du fœtus.