Fumer pendant la grossesse peut modifier l’ADN du bébé

26 janvier 2018
Les spécialistes s’accordent à dire que fumer pendant la grossesse peut porter préjudice à votre bébé. Quand ils nous avertissement que l’on risque de mettre en péril la santé de notre petit, on se met à réfléchir avant de le faire. Des études récentes ont révélé les effets que la cigarette peut avoir sur le fœtus. Et parmi ces effets, il y a notamment le risque de modification de leur ADN.

Apparemment, fumer pendant la grossesse provoque le risque pour son bébé de développer des maladies, en conséquence des altérations possibles sur les gènes. Ces situations sont alors liées à des possibles complications dans les poumons du fœtus, à certains types de cancer et de malformations de lèvres, entre autres problèmes.

Comment est-ce que la modification de son ADN affecte le bébé ?

L’ADN, ou acide désoxyribonucléique, est une molécule dont le rôle est de contenir l’information vitale de chaque être humain. Comme on le sait, on y retrouve les chromosomes, qui déterminent toutes les caractéristiques d’une personne. Ces chromosomes, s’ils sont modifiés, donnent lieu aux principales malformations et maladies qu’on peut avoir à la naissance.

Une altération des chromosomes est la responsable de maladies comme le syndrome de Down. Cependant, des études ont révélé que le tabagisme est aussi associé aux malformations, notamment comme les fentes labiales. Il a été confirmé que cette affection pourrait être directement liée à la consommation de tabac pendant la grossesse.

Fumer pendant la grossesse : vous affectez directement votre bébé

Selon les résultats d’une étude de l’Institut National de la Santé Publique espagnol, même si le bébé n’est pas à même de respirer par lui-même, les substances qui proviennent de la combustion quand on fume sont transmises au fœtus à travers du placenta. L’analyse d’échantillons a montré environ six mille modifications différentes de l’ADN du cordon ombilical des mères qui fument.

“Nous croyons que ce sont les composants produits par la combustion du tabac, et non la nicotine des cigarettes, qui modifient le code génétique”

-Stéphanie London, épidémiologiste-

Même si on supposait que le tabagisme était une possible cause de malformations du palais ou des lèvres, ce n’est qu’aujourd’hui qu’on a découvert que cela était la conséquence de la modification de l’ADN. Il a aussi été prouvé que les gènes modifiés sont liés à la formation du système nerveux et des poumons. Pour cette raison, on étudie les incidences possibles sur d’autres maladies.

L’étude

Un groupe de chercheurs de l’Institut National de la Santé Publique des États-Unis, mené par le docteur Stephanie London cherchait à réaliser une analyse génétique sur plus de six milles échantillons de cordons ombilicaux de différents endroits du monde. Pour classer ces échantillons, on a divisé les cordons des mères “non fumeuses, “fumeuses occasionnelles”, et “fumeuses assidues”.

Les résultats ont été publiés par la revue American Journal of Human Genetics, une fois que l’ADN des petits ait été récupéré et analysé après la naissance. D’autres études avaient déterminé des incidences nocives du tabac sur le fœtus, mais jusqu’à maintenant on ne connaissait pas exactement les modifications qu’il était capable de provoquer au niveau génétique.

En conséquence, les experts ont pu vérifier que la cigarette affecte les individus avant même qu’ils soient nés. En plus des modifications possibles, elle peut être liée à d’autres complications prématurées de santé.

A cette occasion, il s’agissait d’une étude qu’un groupe d’experts réalisée dans le but d’identifier quels étaient les principaux facteurs qui occasionnaient des modifications génétiques. L’objectif était de déterminer si des éléments comme le surpoids de la mère, la contamination de l’air ou la consommation d’alcool et de tabac pouvaient être les causes de telles modifications sur le fœtus ou pendant l’enfance.

Arrêtez de fumer pour vous et pour votre bébé

D’autres risques auxquels votre bébé fait face si vous fumez pendant la grossesse

En plus des dangers des modifications génétiques que les chercheurs ont découverts, fumer pendant la grossesse expose votre bébé au risque d’être contaminé par différents éléments. Comme nous l’avons dit précédemment, il n’y a pas que la nicotine qui arrive au fœtus par le sang ; il a aussi été démontré que le produit de la combustion est dangereux.

Fumer pendant la grossesse peut exposer votre bébé au risque d’avoir à subir les complications suivantes :

  • Retard de la croissance du fœtus
  • Interruption spontanée de grossesse
  • Stress chez les nouveau-nés
  • Insuffisance pondérale a la naissance
  • Syndrome de mort subite
  • Risque d’obésité
  • Possibles problèmes de comportement et/ou d’apprentissage
  • Propension à l’addiction au tabac

 

A découvrir aussi