Mon enfant mouille son lit : quand consulter un pédiatre ?

· 3 septembre 2018
Votre enfant mouille son lit, cela fait partie d'un cycle de son développement. Il est normal que les enfants souffrent de fuites urinaires pendant la nuit. Cependant, dans certains cas, les pédiatres recommandent d'observer les cas d'un point de vue médical.

Un enfant qui mouille son lit n’est pas toujours normal. C’est pour cela qu’il est primordial d’observer les circonstances au cours desquelles se passent l’évènement. Il est possible que certains enfants souffrent de ces fuites involontaires durant la journée ou dans certains contextes. Bien que cela puisse arriver à l’école ou au parc, cela se produit la nuit, dans la majorité des cas.

Il est très important de traiter le problème comme quelque chose de tout à fait normal. Les spécialistes expliquent qu’il ne faut absolument pas dramatiser la situation. Ce n’est pas forcément obligatoire d’amener votre enfant consulter un médecin. Il y a des signaux bien particuliers pour vous encourager à le faire. Des familles puissent transformer ce problème en tabou. Cependant, il est vivement recommandé d’aider votre enfant sans exagérer la situation.

Les parents d’un enfant qui mouille son lit sont généralement préoccupés par le fait qu’il puisse y avoir pour une origine un problème de santé. A ce sujet, les pédiatres suggèrent de traiter le problème avec calme car ce problème est tout à fait normal, au moins jusqu’aux 3 ans d’un enfant. Ce problème peut également soudainement apparaitre face à des situations stressantes. Dans la suite de cet article nous vous indiquons précisément quand vous devez consulter un pédiatre si votre enfant mouille son lit.

Mon enfant mouille son lit : dois-je être inquiet ?

enfant qui mouille son lit

Tandis que l’enfant traverse cette situation difficile il est recommandé de l’aider à la surmonter avec compréhension et amour. Si ce qui vous inquiète est le lit mouillé, vous pouvez placer des protections absorbantes : couches ou sous-vêtements spéciaux. Il faut ensuite comprendre que tout ceci est une étape normale et qu’il ne faut absolument pas le transformer en un problème grave.

Le gronder ou lui faire des reproches n’est pas une option envisageable si vous souhaitez qu’il surmonte ces problèmes sans être traumatisé. Selon l’expérience des experts, les enfants continuent de mouiller leur lit jusqu’à passer l’âge de 3 ans environ. Pour autant, nous devons être préparés pour les accompagner jusqu’à ce qu’ils se trouvent physiquement et mentalement matures.

Cependant, lorsqu’un enfant continue de mouiller son lit passés 3 ans il est peut-être temps de consulter un spécialiste. Cela signifie que le petit ne doit pas obligatoirement arrêter de mouiller son lit à 3 ans pile. A cet âge vous devez commencer à l’observer avec attention.

Lorsque l’enfant mouille son lit, bien que l’on suppose qu’il ait atteint une certaine maturité, il est peut-être nécessaire de consulter un pédiatre. Cependant, on estime généralement qu’il s’agit un problème de gravité mineure, un petit retard de maturité. Il est important que vous soyez attentif aux signaux suivants :

  • l’enfant commence à mouiller son lit à partir des 3 ans
  • un ou plusieurs aspects de son comportement s’est modifié
  • vous suspectez une infection ou une inflammation des voies urinaires
  • vous avez des doutes sur l’apparition d’une incontinence ou celle-ci est déjà présente et dure depuis un moment

Pourquoi mouille-t-il son lit après les 3 ans ?

enfant qui mouille son lit

Lorsqu’un enfant mouille son lit après 3 ans on commence à parler d’énurésie infantile. Bien que cela semble être une maladie grave elle se définit en réalité comme une apparition de l’incontinence car les organes sont encore immatures.

Dans la majorité des cas, cette situation se produit lorsque les enfants affrontent  des épreuves émotionnelles difficiles à gérer. Cela peut être dû à de l’anxiété ou de la frustration. L’énurésie apparait habituellement avec des cas de harcèlement scolaire, la perte d’un être cher, la séparation des parents ou encore l’arrivée d’un nouvel enfant dans la fratrie.

Il est possible que la moindre émotion ou le moindre changement dans la vie de l’enfant l’amène à commencer à mouiller son lit. Ceci peut survenir même après avoir surmonté l’épreuve. De la même manière, son incapacité à gérer ses émotions l’empêche parfois d’atteindre la maturité nécessaire pour arrêter de mouiller son lit.

En règle générale cette situation est passagère. La solution réside dans une protection pour les vêtements et le lit, mais il faut également apporter à l’enfant un soutien émotionnel. Il est important qu’il se sente protégé et aimé. Qu’il puisse surmonter ses insécurités et trouver un juste équilibre dans ses sentiments. N’hésitez pas à consulter un pédiatre pour qu’il puisse écarter tout problème plus grave. Il l’orientera vers un soutien psychologique si nécessaire.