Les effets de la caféine sur le bébé pendant l’allaitement

· 16 mars 2018
Consommer de la caféine en excès pendant la grossesse et l'allaitement peut avoir des conséquences et des effets négatifs sur le bébé. Contrôler la quantité de caféine ingérée au cours de cette période vous aidera à prévenir de nombreux risques pour la santé de votre enfant.

Beaucoup de mères aiment boire du café à différents moments de la journée. Mais elles ne savent pas exactement quels sont les effets de la caféine sur le bébé. Pendant la grossesse, la consommation excessive de caféine est directement liée au risque de fausse couche, d’accouchement prématuré et de faible poids à la naissance du bébé.

Une fois que le bébé est né, il y a aussi beaucoup de mythes liés aux effets de la caféine sur le bébé pendant la période de l’allaitement. Au moment de commencer cette étape, il est normal que vous vous demandiez ce que peut causer le café chez le bébé. Bien que cette boisson ne soit pas considérée comme interdite, il est important de savoir qu’elle peut atteindre le bébé par le lait maternel. En fait, certains experts recommandent de remplacer le café avec de l’eau ou des jus naturels.

Les effets de la caféine sur le bébé pendant l’allaitement

Bien que les spécialistes de l’American Pediatric Association considèrent le café comme une boisson sûre pendant l’allaitement, il peut avoir plusieurs effets sur le bébé si sa consommation est excessive.

  1. Insomnie et autres problèmes liés au sommeil.
  2. Nervosité.
  3. Irritabilité.

« Pendant l’allaitement, le bébé peut percevoir entre 7 et 10% de la quantité de caféine consommée par la mère ».

A cela, il faut ajouter que certains bébés sont plus sensibles que d’autres à la consommation de caféCela fait que ces effets peuvent être plus forts chez certains nourrissons que chez d’autres. En outre, nous devons nous rappeler que la caféine reste beaucoup plus longtemps dans votre corps. En effet, vous n’êtes pas encore capable de l’éliminer.

Pendant la puerpéralité, il est essentiel de se décharger émotionnellement avec un ami.

Études sur le café et l’allaitement

Une étude récente des effets de la caféine sur le bébé, publiée par la revue Pediatrics, a conclu que si les mères consomment une quantité modérée de caféine par jour, l’humeur et le sommeil des bébés ne seront pas affectés. Cette étude a été menée au Brésil. Dans cette dernière, un total de 900 mères ont été interrogées pendant la phase de l’allaitement.

De plus, l’étude d’Ina Santos de l’Université fédérale de Pelotas, Brésil, a déterminé que pour arriver à cette conclusion, 885 mères ont été interrogées au cours de la phase de l’allaitement. Elle a enquêté principalement sur leur consommation de caféine et de la qualité du sommeil des bébés à l’âge de trois mois. La plupart des répondantes ont affirmé avoir consommé du café pendant la grossesse. De plus, environ 14% ont confessé leur consommation excessive de caféine pendant la période d’allaitement.

Les chercheurs n’ont, cependant, pas trouvé de relation directe entre la consommation de caféine et les problèmes de sommeil des bébés. En effet, cela dépendrait des habitudes de chacun d’entre eux. Mais de la même manière, ils montrent qu’une consommation modérée de caféine pendant la grossesse et l’allaitement peut être plus sûre pour la mère et le bébé.

« La consommation excessive de café pendant l’allaitement peut rapidement passer dans le lait maternel »

Combien de café faut-il prendre pendant l’allaitement ?

Il a été prouvé que l’apport de 100 mg de caféine par jour ne provoque généralement pas de concentrations détectables dans le lait maternel. Les experts recommandent que la quantité que la mère peut consommer soit de 300 mg par jour. Autrement dit, 2 ou 3 tasses de café au maximum. Et ce, en étudiant toujours la quantité de café utilisée et la taille de la tasse.

Femmes en train de boire du café

Si la quantité recommandée est respectée, le bébé ne recevra pas de grandes quantités de caféine. Elles ne pourront donc pas altérer son sommeil et sa personnalité. Cela se produit principalement avec le café. Cependant, nous devons nous rappeler que d’autres aliments contiennent également de la caféine. Par conséquent, nous devons toujours prêter attention aux ingrédients des aliments préparés. Il faut aussi calculer combien de caféine notre corps reçoit pendant la journée.

Le corps du bébé est généralement très délicat. Alors, recevoir trop de caféine peut causer beaucoup de dommages. Prenez soin de votre santé et de celle du bébé en buvant du café en modération. Même si cela semble compliqué, il ne s’agit que d’attendre quelques mois. Tout ce que nous aimons vient avec un petit sacrifice. Votre bébé le mérite et bien plus encore.