Les trois styles parentaux d'Ann Roe

La vie de nos enfants est la base de leurs décisions d'adultes. Voulez-vous savoir pourquoi le style parental que nous adoptons est si important?
Les trois styles parentaux d'Ann Roe

Dernière mise à jour : 14 septembre, 2021

L’environnement familial, notamment la relation avec les parents, est l’un des grands déterminants des choix futurs des enfants. C’était la base de la théorie d’Ann Roe sur les trois styles parentaux.

Anne Roe (1904-1991) était une psychologue qui a étudié la vie d’artistes et de scientifiques pour théoriser la relation entre la parentalité et les orientations professionnelles. Ce travail a conduit à son livre Making a Scientist (1953), où elle a présenté tous les résultats de ses recherches.

Si vous souhaitez connaître sa théorie, cet article est pour vous!

Les relations entre parents et enfants, comme base des décisions des adultes

Selon la théorie d’Anne Roe , il existe trois styles parentaux bien définis qui donnent lieu à des profils professionnels différents.

Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, il est nécessaire de connaître les concepts dérivés de la pyramide de Maslow, qui est un modèle standardisé des besoins des personnes.

A la base de cette structure se trouvent les besoins primaires, ou les plus importants pour chaque individu. Nous les listons donc du plus basique au plus complexe:

  • Physiologiques ou biologiques: ils sont indispensables à la vie, comme se nourrir, s’hydrater ou maintenir la chaleur corporelle.
  • Protection et sécurité: avoir un travail, une maison et ne pas être exposé à la violence.
  • Lien social: participer à des activités sociales, sportives ou communautaires.
  • Reconnaissance ou estime: savoir comment la société nous voit et comment nous nous percevons.
  • Réalisation de soi: spécifique à chaque individu et ses choix. Ces besoins sont liés au monde spirituel, à la morale et aux projets de vie.
Pyramide des besoins fondamentaux.

Selon Maslow, les progrès dans la satisfaction des besoins les plus élevés dépendent de la satisfaction des plus élémentaires.

Répondre aux besoins et aux trois styles parentaux d’Ann Roe

Compte tenu de ce qui précède, Roe a classé les relations entre parents et enfants de la manière que nous présenterons ci-dessous.

1. Concentration émotionnelle

Ce terme est utilisé pour définir les parents surprotecteurs, qui répondent toujours aux besoins de leurs enfants et ne leur permettent pas d’explorer ou de prendre leurs propres décisions.

En général, ce sont des parents aimants et indulgents, qui génèrent une relation d’appartenance et un niveau de dépendance qui empêche l’enfant de se réaliser. La reconnaissance et l’estime au sein du foyer sont quasi inexistantes.

Selon Roe, cette qualification inclut également les parents trop exigeants ou perfectionnistes, dont la principale satisfaction est que les enfants leur obéissent et réussissent en fonction de leurs choix (ceux des parents).

“Nous sommes tous des génies. Mais si vous jugez un poisson à sa capacité à grimper aux arbres, il vivra toute sa vie en croyant qu’il est inutile.”

-Albert Einstein-

2. Retrait de l’enfant

Dans certains styles parentaux, les besoins les plus élémentaires des enfants (sécurité, nourriture, vêtements) sont bien pris en compte. Toutefois, les besoins émotionnels sont intentionnellement négligés.

Ce sont généralement des parents froids ou hostiles, qui n’assument pas leur rôle parental, rejettent leurs propres enfants. Et peuvent même construire des environnements familiaux de violence physique et psychologique.

3. Acceptation de l’enfant, le plus équilibré parmi les trois styles parentaux

Dans ce type d’éducation il y a un équilibre entre les deux styles précédents. Il s’agit donc de parents qui traitent bien leurs enfants, sans négligence ni excès pour répondre à tous leurs besoins.

Dans ce climat familial harmonieux, les enfants se sentent en sécurité et valorisés. Grâce à cela, toute la pyramide est élevée au niveau de la réalisation de soi. Ce qui favorise le développement d’une personnalité unique, indépendante et autonome.

Un enfant qui fait du vélo avec son papa.

Considérations actuelles sur la théorie d’Anne Roe et les styles parentaux

Selon la théorie des trois styles parentaux d’Ann Roe, chacun d’eux détermine une tendance lors du choix de certaines carrières. En d’autres termes, le degré de satisfaction ou d’insatisfaction des besoins durant l’enfance serait les principales motivations du choix de la profession.

Cependant, il convient de noter que cette théorie a été développée dans les années 1950 et plus tard contestée par d’autres psychologues. La raison en était l’incohérence dans l’obtention des conclusions. Car d’autres facteurs déterminants n’étaient pas pris en compte pour satisfaire les besoins des enfants, comme le niveau socio-économique de la famille.

Votre enfant, votre style parental

Bien qu’il soit intéressant de connaître ces types de théories, le plus important est que chaque famille développe un style parental dont l’objectif est le bien-être de l’enfant.

Cela inclut, en plus de répondre aux besoins, la capacité d’atteindre un point d’équilibre sain pour toute la famille.

Enfin, l’amour, la confiance, la liberté et le soutien sont des conditions incontournables. Nous devons donc favoriser leur épanouissement personnel afin qu’ils puissent réaliser tous leurs rêves.

Cela pourrait vous intéresser ...
Parents et enfants heureux : règle de base de l’éducation
Être parentsLisez-le dans Être parents
Parents et enfants heureux : règle de base de l’éducation

Quelques règles sont fondamentales pour voir grandir des enfants heureux ! Le bonheur des parents est notamment essentiel, pour quelles raisons ?