Les styles d'éducation parentale et leur influence

09 mai, 2019
Nous savons qu'il existe différents styles d'éducation parentale. Chacun d'eux affecte, de manière différente, la personnalité de nos enfants.
 

L’influence impérieuse des parents sur le mode de vie des enfants a toujours été connue. Depuis les sciences sociales, la famille est considérée comme le principal agent de socialisation, indiquant ainsi sa grande responsabilité dans la croissance psychosociale de l’individu.

Les styles d’éducation des parents représentent la manière dont les parents agissent vis-à-vis de leurs enfants dans les situations quotidiennes, la prise de décision ou la résolution de conflits. Cependant, dans quelle mesure l’éducation de nos enfants peut-elle influencer le développement de leur personnalité ?

Discipline et affection

La manière d’éduquer les enfants n’est pas seulement un outil pour établir des directives souhaitables dans le comportement de l’enfant. L’enfant, à son tour, acquiert une série de compétences et de caractéristiques personnelles.

Mais de la psychologie du développement du cycle de la vie, on comprend qu’il existe deux dimensions pour éduquer nos enfants : l’exigence de discipline et la réceptivité à l’affection.

Affection : fait référence à l’acceptation. C’est-à-dire les expressions des parents envers leurs enfants pour qu’ils se sentent à l’aise en leur présence.
Discipline : peut également être définie comme contrôle. Elle est présente dans les comportements des parents envers leur enfant afin de parvenir à un comportement souhaitable.

Classification des styles parentaux

La psychologue clinicienne Diana Baumrind (1971) a été une pionnière en inférant que les styles d’éducation des parents sont classés en fonction de la combinaison des dimensions de l’affect et de la discipline. Il existe quatre styles parentaux selon ces deux dimensions :

 
  • Autoritaire : il se caractérise par l’usage prédominant de la discipline. Il est utilisé par les parents ayant des attentes élevées conformément aux normes et se base sur la communication unidirectionnelle.
  • Permissif : ce serait le style opposé au précédent. Ces parents fondent leur style éducatif sur l’affection : ils permettent à l’enfant de prendre ses propres décisions, mais n’exercent que peu de contrôle sur elle.
    L'éducation des enfants
  • Négligeant : les soi-disant parents ne sont pas impliqués. Il est considéré comme le pire des styles éducatifs car aucune des deux dimensions n’est présente.
  • Démocratique : il est considéré comme le style éducatif idéal ou le plus approprié. Les deux dimensions sont présentes : les parents s’efforcent d’enseigner un comportement approprié à travers un ensemble de règles et il se base sur une interaction et de l’affection.

« L’éducation n’est pas quelque chose que les parents font à leurs enfants, mais quelque chose que parents et enfants font ensemble. »

-Rich Harris-

Les conséquences sur la personnalité de l’enfant

Sans aucun doute, la manière d’éduquer exerce une grande influence sur la personnalité de nos enfants, déterminante pour leur performance scolaire, leur efficacité dans les relations sociales, leur sécurité affective ou même leur future réussite professionnelle.

Maccoby et Martin (1983) dans Socialisation dans le contexte de la famille établissent une relation de chacun des styles éducatifs parentaux avec une série de conséquences personnelles :

 
  • Les enfants adolescents éduqués selon le style autoritaire affichent un rendement scolaire élevé. Cependant, ils font également preuve d’une faible estime de soi, d’autonomie et de compétences sociales.
  • Le caractère permissif génère des niveaux élevés d’estime de soi et de confiance en soi, mais a tendance à être égocentrique, désobéissant et à faible rendement scolaire.
  • La faible maîtrise de soi et l’agressivité font partie des conséquences du style négligeant. En outre, ils ont une plus grande prédisposition à souffrir de troubles psychologiques.
  • Les parents qui utilisent le style démocratique créent une atmosphère familiale fondée sur le respect mutuel et la coopération. Cela développe chez l’enfant une image de soi réaliste et positive. À leur tour, une motivation élevée pour la réussite apparaît, ce qui se traduit par de bons résultats scolaires : styles d’éducation parentale et influence sur la personnalité.
styles d'éducation

Enfin, bien que cette proposition théorique sur les différents styles d’éducation parentale doive être considérée dans le cadre des tendances comportementales globales, c’est-à-dire qu’elle peut varier en fonction de la réalité de chaque famille, l’efficacité du style démocratique est évidente.

 

En bref : expliquer raisonnablement à nos enfants les normes et les décisions et faire preuve de sensibilité à l’égard de leurs besoins dans un environnement de communication affectif les aidera à adopter une personnalité positive, réaliste et en bonne santé.

  • Maccoby, E.E. y Martin, J.A. (1983). Socialization in the context of the family. In E.M. Hetherington (Ed.). Handbook of Child Pyschology. Vol 4. Socialization, personality and Social development. (pp. 1-101). New York: Willey.
  • Torío, S., Peña, J.V. y Rodríguez, M.C. (2008). Estilos educativos parentales. Revisión bibliográfica y reformulación teórica. Universidad de Oviedo, Vol 20, (pp. 151-178). España.