Les ruptures de couple, comment affectent-elles ?

· 13 mars 2019
Les ruptures de couple sont traumatisantes. Si vous en traversez une, il est bon de l'accepter et de vivre chaque étape afin de la surmonter.

Certaines des situations les plus traumatisantes qu’un être humain peut traverser sont les ruptures de couple. Lorsque cela se produit, notre cerveau est confronté à des niveaux élevés de stress. Et parfois même de douleur physique.

Ceci est démontré par de nombreuses études qui analysent le comportement du cerveau face à cette situation. Il n’est donc pas surprenant que cette situation affecte profondément nos vies.

Pourquoi les ruptures nous affectent-elles autant ?

Lorsque nous formons une famille, nous créons ce qu’il y a de plus intime en termes de relations. Entre autres, les membres se transmettent des valeurs, des coutumes et des croyances, et c’est là que nous construisons notre identité.

Sur tout ce qui précède reposent notre estime de soi, nos normes de comportement et nos relations avec les autres.

La famille nous offre un cadre de sécurité physique et émotionnelle face aux changements de la vie. C’est pourquoi lorsqu’il y a séparation, des thèmes très profonds sont touchés qui font vaciller les fondements de chacun des membres qui composent ce noyau.

Chacune des personnes impliquées peut vivre des expériences différentes face à cette rupture et toutes sont valables :

  1. Il y a celles qui éprouvent un sentiment de désespoir lorsqu’elles voient qu’elles n’ont pas pu accomplir ce qu’elles avaient prévu de faire.
  2. D’autres interprètent la rupture comme un échec.
  3. Une faible estime de soi est très fréquente. Cela provoque un sentiment de culpabilité et une remise en question de nos vies.
  4. Même lorsque nous nous sentons libres, les symptômes du deuil des changements qui surviennent dans la famille apparaissent.

Les étapes du deuil dans les ruptures de couple

Les psychologues s’accordent à dire que les ruptures de couple se vivent comme un deuil dans toutes les étapes. Cela dépend de chaque personne et des outils dont elles disposent pour faire face à la durée de chacune des étapes. Mais savez-vous quelles sont ces étapes ?

1. Le déni

Comme son nom l’indique, elle consiste à nier la réalité et à penser que tout sera identique ou meilleur qu’avant. L’impact est tel que nous avons tendance à nous protéger. C’est pourquoi nous générons ce sentiment. Il est important d’être conscient de ce que c’est, de le vivre et de le laisser se produire sans s’y accrocher ou le juger.

2. La colère

Puis vient la colère, la colère projetée sur la personne qui a mis fin à la relation. Nous ne voulons plus voir ce qui se passe, mais blâmer l’autre personne pour tout ce qui c’est passé. Il y a aussi ceux qui peuvent s’en vouloir. Le désir de vengeance est fréquent.

Image illustrant une rupture de couple

3. La négociation

A ce stade, nous essayons de comprendre l’autre, d’accepter ce qui s’est passé et de nous rapprocher à nouveau. Si elle n’est pas bien gérée, nous courons le risque de croire qu’il peut y avoir une réconciliation. Ce qui empirerait les choses.

4. La dépression

Même si ça n’en a pas l’air, c’est ici que le vrai travail commence. La personne a accepté qu’il n’y a pas marche arrière possible et c’est là que la tristesse l’accable. Elle se sent peut-être pire qu’avant, mais elle se rend enfin compte que sa relation est terminée et que tôt ou tard, elle devra reprendre sa vie en main.

5. L’acceptation

Petit à petit, la tristesse nous quitte et le sentiment qu’il y a un avenir au-delà de cette rupture devient de plus en plus réel. Nous retrouvons le désir de vivre, de rencontrer de nouvelles personnes et même de nous retrouver de nouveau en couple.

Une rupture de couple

Les séquelles que peuvent nous laisser les ruptures de couple

Comme vous pouvez le constater, une rupture affecte grandement notre santé mentale, émotionnelle et même physique. A partir de là, des conséquences peuvent évidemment surgir.

– Dépression. Bien qu’il s’agisse d’une des étapes naturelles et saines du deuil, il est fréquent que de nombreuses personnes y restent piégées et ne savent pas comment sortir de ce cycle de tristesse. Elles peuvent finir par s’isoler de plus en plus et transformer cette phase en quelque chose de chronique.

– Anxiété. La peur d’un avenir incertain provoque l’apparition de l’anxiété, parfois accompagnée de l’incapacité de dormir.

– Trouble de stress post-traumatique (SSPT) : lorsque les ruptures de couple sont violentes, le SSPT peut survenir, surtout lorsqu’il y a eu de la violence.

– Faible estime de soi. La perte fait apparaître le désespoir et la culpabilité. On finit ensuite par perdre l’estime de soi.

Les ruptures de couple sont des situations difficiles à affronter, mais pas impossible, surtout si vous avez l’aide dont vous avez besoin pour les surmonter. Si vous identifiez l’un de ces symptômes, consultez un spécialiste qui pourra vous conseiller afin de sortir de cette situation et vous construire une nouvelle vie.