Les risques de manger des salades pendant la grossesse

13 mars, 2020
S’alimenter exclusivement de salades, ou encore ne pas avoir une bonne hygiène en préparant les aliments peut être nuisible pour la santé de la mère et du bébé.
 

Il n’est pas recommandé de s’alimenter d’un seul groupe d’aliments, qu’on soit enceinte ou non. Tout être humain a besoin d’une alimentation variée et équilibrée pour être en bonne santé. Enfin, manger exclusivement des salades pendant la grossesse peut avoir de graves conséquences sur la santé.

Une salade peut être un bon complément à un repas, ou bien un repas léger pour tenir toute la journée. Cependant, une salade ne peut être l’unique source d’alimentation d’une femme, encore moins si elle est enceinte. En effet, la salade ne donnera pas à son corps et à son bébé les nutriments nécessaires pour un développement sain de ce dernier.

Les risques de manger des salades pendant la grossesse

Pendant la grossesse, on fait plus attention à son alimentation. Ainsi, il y a des femmes qui arrêtent de consommer certains aliments ou bien se concentrent sur un seul groupe d’aliments, sans aucune raison médicale. En réalité, elles se concentrent sur le fait de ne pas prendre de poids et de maintenir leur silhouette – autant que faire se peut – pour ne trop varier de leur poids d’origine.

Même s’il est valable, jusqu’à un certain point, de prendre soin de soi pour est attirante, il n’est pas correct de se concentrer seulement là-dessus si l’on veut rester saine, et dans un Indice de Masse Corporelle adéquat. Encore moins pendant la grossesse, quand il n’y a pas un seul organisme qui a besoin des nutriments, mais deux.

Le déficit nutritionnel est l’une des principales causes de malformation et d’autres problèmes du fœtus. C’est pour cela qu’il est fondamental de maintenir un régime équilibré pendant la grossesse, selon les indications du médecin.

 

En plus du déficit nutritionnel, manger des salades pendant la grossesse sans laver correctement les légumes (et les fruits, si tel est le cas) constitue un facteur de risques de contraction de maladies bactériennes. Aussi, le manque de cuisson de certains aliments, dans certaines préparations, peut causer certains problèmes de santé.

Ci-dessous, nous vous parlerons des principales maladies qu’occasionne le manque d’hygiène des aliments.

La salmonelle

C’est une intoxication que l’on pensait provenir des œufs, des produits laitiers ou de la viande. Cependant, il a été découvert que les personnes pouvaient aussi être contaminées par le biais des fruits et des légumes. C’est pour cela, qu’ il est fortement recommandé de les laver avant de les consommer. Cette maladie présente des symptômes comme la fièvre et la gastro entérite.

L’Escherichia coli ou E. Coli

Cette bactérie peut être très nuisible pendant la grossesse. Elle commence par se loger dans les muqueuses de l’intestin, pour ensuite causer des diarrhées, voire des cystites, et bien d’autres infections encore. Une personne peut attraper cette maladie si elle ne lave pas correctement les légumes.

Une femme enceinte mange une salade contenant des légumes
 

La toxoplasmose

Cette maladie peut être transmise autant par les œufs crus que par la viande crue ou peu cuite. Il existe également le risque de contracter la toxoplasmose si pendant la grossesse, la femme enceinte consomme des légumes qui n’ont pas été lavés correctement. Les principaux symptômes de cette maladie sont le mal de tête, la fièvre et les douleurs musculaires.

L’Anisakiase

Cette maladie parasitaire peut être contractée par la consommation d’aliments peu cuisinés ou mal lavés. Les premiers symptômes qui se présentent après la contagion de cette maladie sont des nausées, des vomissements ou des douleurs abdominales. Cependant, les symptômes varient selon la localisation du parasite. La maladie peut être traitée, mais il faut consulter d’office son médecin généraliste.

Il vaut mieux éviter de préparer des salades à base de poisson fumé, car l’élaboration de ce type d’aliments peut contenir le parasite Anisakis.

Les mesures de prévention

Comme nous l’avons mentionné auparavant, l’une des principales façons d’éviter n’importe quelle maladie en mangeant des salades, est de laver correctement les légumes que l’on s’apprête à consommer. Peu importe si les emballages indiquent qu’ils ont déjà été lavés, le plus recommandable est de les laver de nouveau.

Voici quelques autres mesures qui doivent être prises en compte si l’on mange des salades pendant la grossesse :

 
  • Si l’on veut rajouter une sauce à la salade, il est important d’utiliser des sauces industrielles. Ensuite, celle-ci doit être immédiatement placées au réfrigérateur pour ne pas tourner.
  • Un autre point important à signaler, est qu’il est fondamental d’éviter de manger des salades qui ne soient pas faites maison pendant la grossesse. Dans un local ou un restaurant, on ne peut pas garantir que les fruits et légumes aient été correctement lavés.
  • Il est vital d’utiliser des aliments qui ne soient pas mauvais pendant la grossesse. Ici, on mettra de côté la charcuterie, la viande crue, le poisson cru et les mets fumés.
  • De nouveau, il est important de rappeler que les aliments que l’on va utiliser pour composer la salade doivent être parfaitement lavés, autant pour la santé de la mère que pour celle du bébé. Dans les supermarchés, on peut trouver un produit nettoyant adapté aux aliments.
Une femme enceinte mange des salades

Les fruits à éviter pendant la grossesse

En plus des salades de légumes, on a tendance à préparer des salades de fruits pendant la grossesse, pour mener à bien une diète saine. En général, ceci est une bonne chose, mais pas dans certains cas. En effet, certains fruits peuvent être nocifs pendant la grossesse. Voici quelques-uns d’entre eux :

 
  • Des fruits non-biologiques : même s’il existe peu d’informations sur les dégâts que causent les fruits non-biologiques, on connaît les fruits contenant la majeure quantité de pesticides. Il s’agit des nectarines, fraises, pommes, myrtilles, pêches, cerises, raisins et poires.
  • Les jus non-pasteurisés : les jus de fruits non pasteurisés peuvent contenir et transmettre des maladies comme la salmonelle, le cryptosporidium et la E.Coli.
  • Les fruits acides : ce type de fruits ne représente pas un danger grave pour la femme enceinte. Mais ils peuvent augmenter les symptômes de brûlures d’estomac ou de reflux. Pour cela, nous recommandons de les éviter si vous souffrez de ces symptômes.

Les salades sont des plats qui peuvent être très bénéfiques pour le corps, quand on les consomme dans le cadre d’une alimentation équilibrée. L’important est d’éviter de consommer des aliments qui ne soient pas de grande qualité ou n’aient pas été lavés correctement. Rappelez-vous que cela n’affecte pas seulement la santé de la mère, mais aussi celle du bébé.

 

 
  • Rodríguez Domínguez Pedro Lorenzo, Martín Ojeda Venelio. Implicaciones obstétricas de la desnutrición materna. Rev. Med. Electrón.  [Internet]. 2011  Ago [citado  2019  Abr  05] ;  33( 4 ): 448-455. Disponible en: http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1684-18242011000400007&lng=es.
  • Darnton-Hill, I. Asesoramiento sobre nutrición durante el embarazo. Fundamento biológico, conductual y contextual. 2013. Organización Mundial de la Salud. [En línea] Disponible en: https://www.who.int/elena/bbc/nutrition_counselling_pregnancy/es/