Les règles à suivre concernant les sièges auto

13 juillet 2019
Lors de la planification d'un voyage avec nos enfants, la question des sièges pour enfant est l'une des questions les plus importantes. Quelles règles devraient être appliquées pour assurer la sécurité des jeunes enfants ?

Il y a eu de nombreux changements dans la réglementation des sièges auto au cours des dernières années. Il est important de se rappeler que tous ces changements visent à assurer une plus grande sécurité aux jeunes enfants lorsqu’ils sont dans la voiture.

Nous nous devons de rappeler que la première cause de décès des enfants de moins de 14 ans est les accidents de la circulation. Et que les systèmes de retenue, comme les ceintures de sécurité pour adultes et les sièges pour enfants, aident à réduire considérablement le nombre de décès et de blessures résultant de ces accidents.

Par conséquent, nous ne devrions pas nous conformer à la réglementation sur les sièges pour enfants uniquement pour éviter une amende. C’est un geste qui peut sauver la vie d’un enfant. Dans la suite de cet article, nous allons voir quelques éléments pour connaître la législation actuelle en vigueur. Mais aussi rappeler les principaux changements qu’elle a subis et ceux qui sont à venir.

Les blessures les plus fréquentes

Les blessures que les enfants peuvent subir à la suite d’un accident de la circulation sont très graves. Jusqu’à l’âge de deux ans, les blessures au cou sont les plus fréquentes. Celles-ci sont causées par la taille de la tête et la fragilité de la colonne vertébrale.

Chez les enfants de deux à quatre ans, les blessures les plus courantes sont les traumatismes crâniens. En effet, les vertèbres cervicales ne sont pas encore assez solides et ne peuvent pas résister à une décélération très soudaine.

sièges auto pour enfants

Entre quatre et dix ans, les blessures les plus fréquentes concernent l’abdomen. À cet âge, les organes ne sont pas encore bien attachés à la structure abdominale. Par conséquent, les enfants courent un plus grand risque de saignement interne ou de blessures abdominales.

L’utilisation correcte du siège auto et des systèmes de retenue pour enfants en général réduit les décès de 75 % et les blessures de 90 % en cas d’accident. Les types de systèmes de retenue à utiliser sont fonction de la taille et du poids de l’enfant.

Les règles à suivre concernant les sièges auto

Tous les sièges pour enfants doivent être homologués et porter une étiquette qui garantit que toutes les exigences de sécurité établies par les normes européennes sont respectées. Il y a actuellement deux normes qui seront en vigueur simultanément au cours des prochaines années. Il s’agit de la norme R44 et la norme R129, dite i-Size.

Dans tous les cas, il est nécessaire de choisir le bon siège et de savoir quand il doit être changé. Tous les enfants jusqu’à 135 centimètres de hauteur, quel que soit leur âge, doivent utiliser un siège adapté à leur poids et à leur taille, toujours sur le siège arrière. En aucun cas un enfant ne peut être porté dans les bras ou utiliser la même ceinture de sécurité que les adultes.

Une chaise différente pour chaque groupe d’âge

Le règlement établit une distinction entre les différents groupes d’enfants. Le premier groupe comprend les nouveau-nés jusqu’à 13 kilos. Ce type de siège auto doit toujours être utilisé dans le sens contraire de la marche. Cette position assurera une meilleure protection de la tête ; les enfants seront attachés à la chaise à l’aide d’un harnais à cinq points.

Le groupe suivant est celui des enfants de 9 à 18 kilos. Le siège approprié pour ce groupe est fixé au siège au moyen de la ceinture de sécurité ou de l’ISOFIX. Il est essentiel de le fixer avant d’asseoir l’enfant selon les instructions spécifiques du fabricant pour chaque modèle. Il faut également s’assurer qu’il est ferme. L’enfant sera attaché dans un harnais à cinq points d’attache.

bien régler les sièges auto

Le groupe suivant comprend les enfants de 15 à 36 kilos, et correspond aux sièges d’appoint et aux coussins. Ces dispositifs sont recommandés par l’État lorsque les enfants sont déjà trop grands pour un siège, mais trop petits pour une ceinture de sécurité.

L’objectif est d’élever l’enfant à une hauteur suffisante pour utiliser correctement la ceinture de sécurité. Le siège élévateur avec dossier est le plus recommandé car il offre une plus grande sécurité. Il s’agit de protéger la partie lombaire haute et la zone du cou des petits.

Enfin, les enfants de plus de 135 centimètres de hauteur peuvent boucler leur ceinture de sécurité, sans avoir besoin d’un siège. Et ce même s’ils ont moins de 12 ans. Toutefois, il est recommandé de continuer à utiliser les systèmes de retenue homologués appropriés à leur taille et à leur poids jusqu’à 150 centimètres.