Saignements de nez chez les enfants

18 juillet 2018
Les saignements de nez des enfants peuvent effrayer les parents, surtout s'ils se produisent à plusieurs reprises. En principe, il faut garder à l'esprit qu'il s'agit d'une éventualité normale chez les petits, que l'attention médicale n'est pas nécessaire et que cela s'arrangera avec le temps. Cependant, il existe certaines lignes directrices à garder à l'esprit.

Les saignements de nez, également connus sous le nom d ‘«épistaxis», sont fréquents chez les enfants. Ils se produisent principalement chez les enfants âgés de 2 à 10 ans. Et bien que les saignements de nez chez les enfants peuvent effrayer les parents, c’est rarement un problème sérieux. En général, ils n’ont pas besoin de soins médicaux. Vous pouvez donc les soigner à la maison.

Les types de saignements de nez

Le saignement de nez antérieur est le type de saignement le plus commun. Il se produit à l’avant du nez et se produit lorsque les petits vaisseaux sanguins dans le nez se rompent. C’est à ce moment qu’il commence à saigner abondamment.

Un autre type d’ hémorragie est le saignement postérieur. Comme son nom l’indique, il se produit à l’arrière du nez, dans la partie la plus profonde. Dans ce cas-la, le sang descend vers le fond de la gorge. En réalité, ces cas d’hémorragie sont rares chez les enfants.

Les saignements de nez chez les enfants

Les causes des saignements de nez chez les enfants

Les causes des saignements de nez chez les enfants sont diverses. La plus commune est l’air sec. Le climat sec et le chauffage élevé peuvent irriter et assécher les muqueuses nasales. Pour cette raison, des croûtes se produisent. Ces dernières provoquent alors des démangeaisons, ce qui conduit les enfants à se gratter ou se curer le nez, ce qui provoquera des saignements.

Les rhumes sont aussi une cause fréquente de saignements de nez chez les enfants. Ils produisent une irritation des muqueuses nasales, ce qui entraîne une hémorragie. Cela se produit surtout lorsque l’enfant se mouche à plusieurs reprises pendant la journée. Les allergies peut également conduire à des saignements de nez.

Enfin, les coups, les chocs ou les chutes sont également des blessures qui peuvent causer des saignements de nez chez les enfants. Comme dans les cas précédents, les vaisseaux sanguins dans le nez sont rompus par le coup et le saignement se produit.

Comment traiter les saignements de nez ?

Lorsque les enfants ont des saignements de nez, les adultes sont souvent affolés et inquiets. Quand il s’agit de s’occuper des enfants, il est très important de maintenir et de transmettre le calme. Cela nous fera du bien de nous souvenir que ce n’est pas quelque chose de sérieux et que nous devons transmettre la tranquillité à l’enfant.

Pour aider à soulager le saignement, vous devriez pincer ou serrer son nez avec votre pouce et votre index. L’enfant doit avoir la tête dans une position normale ou légèrement penchée en avant. Il faudra qu’il garde la tête dans cette position pendant un moment pour que l’hémorragie s’arrête.

Une erreur très commune est de pencher la tête de l’enfant en arrière. Cela n’a pas beaucoup de sens, puisque la seule chose qui cette action provoque est que l’enfant avale le sang. De plus, cette manœuvre peut le faire tousser ou vomir.

Une fois le saignement arrêté, vous devez attendre un moment. En attendant, il faut, dans la mesure du possible, empêcher l’enfant de se toucher, de mettre son doigt dans son nez ou de se moucher. Au cours des jours qui suivent, il est conseillé de veiller à ce qu’il ne souffre pas d’autres traumatismes.  Cette zone sera faible et sujette à de nouvelles saignées.

Traiter les saignements de nez chez les enfants

Comment prévenir les saignements de nez chez les enfants ?

La prévention des saignements de nez chez les enfants est relativement facile. La plupart des saignements sont causés par des facteurs environnementaux ou des traumatismes. Il est important de suivre certains conseils pour éviter ces saignements :

  • Une façon de prévenir les saignements est de garder les ongles de l’enfant courts. De cette façon, vous éviterez qu’il se blesse en se curant le nez. De plus, il est important d’apprendre à l’enfant à ne pas mettre ses doigts ou des objets dans ses narines.
  • Lorsque le climat n’est pas favorable, il est bon d’humidifier les environnements secs. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des vaporisateurs ou des humidificateurs. Dans tous les cas, il est important de garder l’équipement propre afin de n’y laisser aucune moisissure ou poussière.

Une autre façon de prévenir les saignements de nez chez les enfants est de garder leurs muqueuses nasales humides. Vous pouvez utiliser des nébuliseurs salins ou des crèmes spécifiques pour y parvenir. Chaque option permet d’éviter que le nez ne se dessèche et que des blessures se produisent.

Enfin, si l’enfant pratique des sports de contact ou s’il risque de subir des blessures, il est recommandé d’utiliser les systèmes de sécurité nécessaires pour éviter tout risque de blessure. Rappelez-vous que, bien que vous preniez les précautions nécessaires, il peut souffrir de saignements de temps en temps.

 

A découvrir aussi