Les perles de lait ou canaux lactifères bouchés : qu’est-ce que c’est ?

16 janvier 2019
Quand on va devenir mère, on se pose toujours beaucoup de questions. L'allaitement est un sujet qui intéresse particulièrement les futures mamans. Toutes les femmes enceintes devraient savoir ce que sont les perles de lait.

Il est essentiel de connaître les changements que votre corps va subir. Cela vous permettra d’avoir les bons outils pour pallier toutes sortes de désagréments et de bien vivre votre maternité.

Les perles de lait sont des points brillants d’un blanc un peu nacré qui apparaissent sur les seins. Si le bébé tète sans faire de pause, cela peut provoquer une petite inflammation. Ensuite, tout rentre dans l’ordre sans complications.

Quand on allaite, le téton prend un aspect blanchâtre parfaitement normal.

Les canaux naturels par lesquels s’écoule le liquide forment ce qu’on appelle des perles de lait maternel. Ces perles peuvent être de tailles différentes. Elles apparaissent tout au long de la journée, par exemple, si le bébé referme brusquement la bouche sur le téton et renverse la tête en arrière.

Les causes des perles de lait

Les perles de lait peuvent apparaître spontanément ou être le signe d’une infection ou d’une obstruction mammaire. Que faire contre ces désagréments ?

  • Allaitez dans une position confortable à la fois pour vous et pour votre enfant.
  • La mère peut prendre des anti-inflammatoires par voie orale, conseillés par le médecin.
  • On suit le même traitement en cas d’obstruction d’un canal galactophore.
  • La chaleur est votre meilleure alliée.

C’est en allaitant et en observant l’apparition des perles de lait qu’on apprend à se soigner.

Quels sont les symptômes préoccupants ?

La fièvre est un symptôme préoccupant.

Certains symptômes sont plus alarmants. Si la fièvre ou une sévère inflammation persiste ou si les perles de lait apparaissent très fréquemment, il faudra faire immédiatement un examen en laboratoire. Un spécialiste pourra vous prescrire des antibiotiques.

Ces points blancs sont souvent douloureux et ils provoquent une intense sensation de démangeaison et de brûlure. Les perles de lait sont bénignes, mais elles peuvent entraîner des problèmes plus graves si elles ne sont pas traitées à temps.

Le plus souvent, ces points blancs entraînent une infection microbienne du sein qu’on appelle une mastite. Ce type de mastite bien spécifique ne présente pas les symptômes typiques : fièvre, douleur, rougeur ou inflammation d’un sein entier.

Les bactéries pathogènes peuvent former des biofilms. Cela signifie qu’elles bouchent les canaux en adhérant aux restes de calcium.

Les conseils à suivre

Les perles de lait

Nous vous recommandons de suivre ces différents conseils :

  • En général, à l’apparition des perles de lait, une croûte se forme. Elle se détachera au bout de cinq à sept jours. C’est le bébé qui fera disparaître ces petites perles en tétant.
  • Il est très important de ne jamais s’endormir en allaitant son enfant. Il pourrait s’étouffer ou bien avaler de l’air. De plus, s’il tète dans une mauvaise position, cela peut provoquer immédiatement une mastite.
  • Si le point blanc est particulièrement gros et bien visible, vous pouvez essayer de ramollir la croûte en appliquant une compression chaude sur la zone concernée.
  • Vous pouvez essayer de faire pression sur le sein pour libérer le canal bouché. Faites-le juste avant d’allaiter : c’est votre bébé qui terminera de désengorger le canal en tétant.
  • Certaines perles de lait sont d’origine bactérienne. Elles peuvent être plus profondes et affecter tout le canal. Dans ce cas, il faut faire tout de suite appel à son médecin. C’est lui qui vous dira si vous devez arrêter d’allaiter et qui vous prescrira des antibiotiques. Un suivi médical sera ensuite nécessaire pour éviter toute complication.
  • Quand on allaite, il faut faire particulièrement attention à l’hygiène de ses mains et de ses seins pour éviter les infections.
  • Allaitez de préférence dans un endroit tranquille, où vous et votre bébé serez détendus et à l’aise.

L’allaitement est un geste d’amour

Les bébés doivent être allaités de façon exclusive jusqu’à six mois, puis avec une alimentation complémentaire jusqu’à deux ans. Cela leur apporte les nutriments nécessaires à leur croissance et à leur bon développement.

Dès la naissance, quand il se nourrit pour la première fois de colostrum, commence une relation affective de dépendance entre la mère et son bébé.

Allaiter est une expérience merveilleuse, surtout quand on le fait avec autant d’amour que de dévouement.