Quelle doit être l’alimentation d’un nouveau-né

· 28 octobre 2017

L’alimentation d’un nouveau-né est une décision importante. Une fois que votre bébé sera avec vous, vous devrez choisir quelle alimentation lui donner et de quelle façon.

L’alimentation d’un nouveau-né est un des sujets les plus importants dont les parents doivent discuter.

Quand les bébés sont dans le ventre de leur mère, ils reçoivent tous les nutriments nécessaires à une croissance saine. Cependant, quand ils arrivent dans ce monde, leur alimentation doit changer afin de couvrir les besoins nutritionnels de leur organisme.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la meilleure source d’alimentation pour un nouveau-né est le lait maternel, qui possède tout ce dont un bébé a besoin.

Le lait d’une mère est si particulier qu’au fur et à mesure que l’enfant grandit, il change de composés afin de satisfaire les besoins correspondant à l’âge du bébé. C’est ainsi que votre corps répondra avec précision à ce que le corps de votre enfant demande.

Cependant, certaines mamans n’ont pas la possibilité d’allaiter leurs petits et doivent opter pour le biberon. Dans ce cas, il est recommandé de demander conseil à votre pédiatre afin de savoir quelle doit être l’alimentation de votre bébé. Les meilleurs laits en poudre essaient de reproduire les caractéristiques du lait maternel afin de garantir au bébé une croissance saine.

La meilleure alimentation d’un nouveau-né

Un bébé endormi avec un bonnet de fruits sur la tête

De nombreuses institutions insistent sur le fait que le lait maternel est le meilleur aliment pour ces petites personnes fragiles qui viennent à peine de naître. Mais comme nous l’avons mentionné, tous les bébés n’ont pas le privilège d’être nourris de cette façon.

Dans ce contexte, il est normal que vous vous posiez quelques questions. Est-ce que mon bébé sera en bonne santé si je ne l’allaite pas ? Est-ce que les laits artificiels lui donneront tout ce qu’il faut pour une croissance saine ? Y a-t-il des différences entre les bébés qui boivent le lait de leur mère, et ceux qui ne le font pas ? Face à tant de questions, la meilleure chose à faire est de consulter votre pédiatre et de lui demander conseil.

Nous vous présentons également ci-dessous les différences entre les deux méthodes, afin de vous aider à éclaircir certains de vos doutes :

Choisir le lait maternel

Votre lait contient de nombreux bénéfices pour votre bébé, car ses nutriments immunitaires et bio-actifs constituent une barrière qui le protègera de milliers d’infections. Ainsi, le bébé aura un bon développement émotionnel et physique, et une vie saine.

Si vous ne pouvez pas allaiter directement de votre sein, pas d’inquiétude. Vous pouvez créer votre fameuse banque de lait. En stockant cette substance dans des conditions bien particulières, vous pouvez être sure qu’elle ne perdra pas ses propriétés jusqu’à 48 heures.

Chaque maman est libre de choisir la méthode d’alimentation la plus adéquate pour son petit

Si vous décidez que l’allaitement est votre méthode d’alimentation exclusive, nous vous recommandons de chercher à avoir l’appui d’un spécialiste du sujet. Cela vous rassurera et vous permettra de savoir si vous portez votre bébé correctement, si vous donnez toujours la bonne quantité de lait… Et vous pourrez également déterminer ensemble quelles sont les positions les plus confortables pour vous.

Choisir le lait en poudre

Ces formules lactées sont le résultat de plus d’un siècle de recherches avancées pour trouver un substitut approprié au lait maternel. Il fallait trouver un substitut qui offre une bonne alimentation au nouveau-né. Le principal bénéfice du lait en poudre est qu’il préserve la santé du nouveau-né quand celui-ci ne peut recevoir le lait maternel naturel.

Le principal défaut, par contre, est que même si le lait en poudre tente de reproduire la même qualité nutritionnelle, il ne contient pas de composés immunologiques. Et il ne contient pas non plus les hormones qui enclenchent le système immunitaire pendant la croissance.

D’autre part, cette méthode demande un plus grand effort de la part des parents. Car il faut faire bien attention à la propreté des biberons, à les emmener partout avec soi, etc.

Un choix personnel

Un bébé enveloppé d'une grosse couverture avec un bonnet

Chaque maman connait mieux que quiconque les possibilités qu’elle a avec son bébé. C’est pour cela qu’il n’y a pas de règles quant au choix de l’alimentation d’un nouveau-né. Vous êtes libre de définir ce que vous considérez convenir pour votre enfant. En suivant toujours les recommandations d’un spécialiste, bien sûr.

Peu à peu, vous pourrez ajouter de nouveaux aliments au régime alimentaire de votre bébé, grâce à l’alimentation complémentaire qui commence à partir de 6 mois. Suivez votre instinct et concentrez-vous sur votre désir de voir votre enfant grandir en bonne santé.