Les ongles incarnés chez le bébé

12 mai 2019
Avez-vous déjà souffert d'un ongle incarné ? Si cela s'avère douloureux pour les adultes, imaginez les conséquences chez un enfant. Découvrez quels soins vous devez réaliser pour les prévenir.

L’une des tâches qui provoquent le plus d’incertitude chez les parents, surtout chez les jeunes parents, est de couper les ongles d’un bébé. Néanmoins, c’est une nécessité souvent inévitable. Les ongles incarnés chez les bébés provoquent des problèmes qui peuvent être aussi gênants que douloureux.

Peu après la naissance, les ongles du bébé sont souvent mous et délicats. Cela est dû à son séjour prolongé dans le liquide amniotique. Néanmoins, avec le temps, les ongles se durcissent. Ainsi, le moment arrivera où il faudra se confronter à la tâche complexe de les couper.

Pour de nombreux parents, c’est peut-être un simple détail. En revanche, pour d’autres -souvent moins expérimentés-, cela entraîne de nombreux doutes. Nous aborderons ci-dessous plusieurs aspects relatifs à ce sujet.

Quand couper les ongles du bébé pour la première fois ?

Pour éviter les ongles incarnés chez le bébé, nous devons les entretenir. Néanmoins, il est très courant d’hésiter sur le moment approprié pour lui couper les ongles pour la première fois.

La recommandation générale indique qu’il faut les couper à partir de la troisième ou quatrième semaine. Le mieux, dans ces cas, est d’éviter les ciseaux. En effet, tout mouvement du bébé peut entraîner une coupure de sa peau délicate.

En ce qui concerne la fréquence des coupes ultérieures, on doit évaluer la croissance des ongles du bébé. C’est un aspect qui varie certes d’un bébé à l’autre, mais en général, les ongles poussent très vite. Les ongles des mains nécessitent souvent une coupe par semaine. Ceux des ongles, quant à eux, poussent plus lentement. Les couper une fois par mois suffira.

Lisez également :
Comprendre les plaques sur la peau des nouveaux-nés

Un bébé se fait couper les ongles

Comment éviter les ongles incarnés chez le bébé ?

Le bébé a les mêmes chances -voire davantage- de souffrir d’une incarnation de ses ongles que les adultes. Cela est dû au manque de dureté des ongles. Ils peuvent ainsi se tordre très facilement et pousser vers la cuticule. De cette manière, une incarnation se produit. Cette dernière entraîne à son tour une inflammation et une possible infection.

Pour détecter un ongle incarné chez le bébé, vous devez être attentif aux points suivants :

  • Contrôlez la bonne croissance de ses ongles. Vérifiez en outre que les pointes ne poussent pas vers les cuticules.
  • Étant donné que la plupart des incarnations se produisent sur le gros orteil, soyez particulièrement vigilant.
  • Si vous constatez une inflammation ou une rougeur de la peau, essayez de le faire soigner le plus vite possible.
  • Si l’ongle a poussé vers le bas, il peut y avoir présence d’une infection et du pus. Vérifiez donc que le bébé n’a pas de température.

« Les ongles des mains nécessitent souvent une coupe par semaine. Ceux des pieds, quant à eux, poussent plus lentement. Les couper une fois par mois suffira. »

Comment soigner un ongle incarné chez le bébé ?

Il y a des personnes qui auront plus de chances de souffrir d’un ongle incarné que d’autres. Bien sûr, cela survient également chez le bébé.

Si vous vous trouvez confronté à ce problème, vous pouvez suivre les étapes suivante pour que la douleur cesse de faire souffrir votre bébé.

  • Faites tremper son pied dans de l’eau tiède savonnée afin de ramollir ses ongles.
  • Ensuite, avec précaution, essayez de soulever la pointe qui s’est enfoncée. Si possible, coupez-la.
  • Équipez-vous des outils appropriés, surtout dans le cas d’un nourrisson. Il existe des coupe-ongles spéciaux et des ciseaux sans pointe.
  • Ne les coupez pas trop court. Les ongles trop courts peuvent être très gênants, surtout si le bébé marche à quatre pattes ou marche.

Dans certains cas, il peut s’avérer nécessaire d’utiliser des crèmes ou des produits spéciaux dans l’eau que nous utilisons pour faire tremper. On peut faire cesser la douleur avant de soulever et de couper l’ongle incarné. Ces options doivent bien sûr être prescrites par un pédiatre. 

Une mère coupe les ongles de son bébé

Prévention

À l’instar de nombreuses questions relatives à la santé, la prévention est un aspect fondamental pour éviter les ongles incarnés chez le bébé.

Tel que nous l’évoquions avant, l’idéal-pour éviter ces maux et ses possibles complications- est de couper les ongles avec régularité. Nous devons également nous assurer que les pointes ne pénètrent pas dans les cuticules.

En ce qui concerne la forme, l’idéal est de couper droit. On recommande également de les limer ou de mettre des moufles au nouveau-néEn effet, les mouvements mal coordonnés de ce dernier peuvent faire qu’il se griffe le visage.

En définitive, les ongles incarnés chez le bébé sont un problème auquel les parents doivent être attentifs. Ils apparaissent souvent sur les ongles des orteils, à cause de l’utilisation des chaussures. Ils peuvent entraîner un grand inconfort et une douleur intense. Si vous avez des doutes ou que vous constatez des signes d’infection, consultez votre médecin.