Les nouvelles technologies en classe : quels avantages ?

8 février 2019
L'incorporation progressive des nouvelles technologies dans l'éducation pousse les écoles à se mettre à jour en ce qui concerne les méthodes.

L’incorporation des nouvelles technologies en classe est aussi énorme qu’elle est naissante et relativement peu explorée. Le mode de fonctionnement traditionnel des tableaux et des ordinateurs portables est en train de disparaître.

Ils laissent aujourd’hui la place aux tablettes et aux tableaux blancs numériques (TBN ou TBI).

Les enfants et les jeunes utilisent des codes autres que ceux de leur génération précédente. C’est pourquoi il est nécessaire d’adapter l’école et le système éducatif à eux et non le contraire.

Pourquoi faudrait-il modifier progressivement les nouveaux langages technologiques en classe ? Fondamentalement, parce que le traditionnel ne suffit pas pour répondre aux préoccupations des jeunes. Insister sur les modèles créés pour les générations plus âgées ne fait que nier le potentiel des générations actuelles.

Que signifie incorporer les nouvelles technologies en classe ?

Les nouvelles technologies utilisent simultanément des outils tels que l’image, l’audio, la vidéo et le texte. Dans les pages Web, l’espace carré de l’écran incite à une lecture multiple des différents aspects du contenu. Voire de différents éléments d’un même niveau. C’est l’une des particularités de la technologie.

La complexité des nouvelles technologies n’est pas telle pour un garçon ou une fille. Ils sont habitués dès leur plus jeune âge au contact avec des tablettes, des smartphones ou autres. Pour eux, le langage des applications est presque intuitif.

Ils n’ont pas besoin d’instructions ni d’outils d’aide. Ils savent déchiffrer un jeu en ligne, passer le niveau, marquer des points, etc.

Par conséquent, trouver un moyen de mettre en œuvre les nouvelles technologies en classe est une façon de susciter l’intérêt pour l’apprentissage.

nouvelles technologies en classe

En pratique, le défi pour les éducateurs est important. Généralement, la technologie est associée à des divertissements triviaux. Comment faire pour utiliser la ressource sans banaliser le contenu ?

Les défis pour les enseignants et les familles

L’incorporation des nouvelles technologies en classe constitue une mise à jour méthodologique profonde pour les écoles. Il est impossible de tourner le dos à l’ère numérique. La communauté éducative doit trouver un équilibre entre l’utilisation dans le temps et les contenus qui seront travaillés avec ces technologies.

Les salles de classe d’informatique, par exemple, offrent un soutien très intéressant pour l’acquisition de compétences et la prise de conscience de la portée de ces outils.

À leur tour, les plateformes en ligne sont de plus en plus utilisées à tous les niveaux d’enseignement, des cycles de base aux universités. Cela inclut des réseaux sociaux aux applications spécifiques pour chaque contenu.

Du point de vue des systèmes institutionnels et éducatifs, le plus grand défi consiste à considérer les médias numériques comme une ressource didactique, ce qui nous permettra de mettre en œuvre une méthodologie utilisant notre propre langue.

Enfin, il convient de noter que, dans ses modèles traditionnels et actuels, l’éducation est un processus qui ne cesse jamais d’impliquer les adultes des enfants et des jeunes. Il ne s’agit pas de tout laisser à l’ordinateur ou à la tablette, mais d’accompagner l’enfant à chaque étape de l’éducation dans un lieu respectueux et responsable.

Génération Alpha

Quelques objections et de nombreux avantages

Tout au long de l’histoire, l’éducation a mis en œuvre dans une plus ou moins grande mesure les ressources fournies par la technologie de chaque époque. Des vidéos éducatives aux documents photocopiés. Toutes ces nouveautés ont rencontré une certaine résistance à ses débuts.

Il est indéniable que le niveau de personnalisation atteint à l’ère numérique en classe est sans précédent dans les écoles traditionnelles. De plus, la rapidité des échanges est nécessaire pour tous les moyens de subsistance.

En conclusion, les nouvelles technologies en classe favorisent des classes plus participatives et accessibles. Les possibilités de tirer parti de cet outil sont infinies et sont entre les mains des familles, des enseignants et du système éducatif en général.