A quoi reconnait-on un mauvais professeur ?

22 janvier 2019
A quoi reconnait-on un mauvais professeur ? Sachez identifier les mauvais comportements susceptibles d'affecter l'éducation de votre enfant.

De nombreux professeurs croient à tord que la brutalité est la méthode à appliquer pour que les enfants apprennent mieux. Rien n’est plus éloigné de la réalité. Les enfants ne prêteront pas attention et auront également peur du professeur. Cela risque de générer un conflit qui se développera à l’avenir.

Malheureusement, loin de favoriser un climat d’apprentissage positif, cette méthode d’enseignement quasi militaire est encore appliquée par de nombreux éducateurs. Dans cet article, nous souhaitons expliquer les caractéristiques qui vous permettent d’identifier un mauvais professeur.

Un mauvais professeur …

Cherche toujours un coupable et installe un climat de peur

Il aime confronter ses élèves à leurs échecs et même les ridiculiser. En outre, ce type d’enseignants génère généralement un mauvais comportement chez l’élève, ce qui diminue sa capacité d’apprentissage. Il parvient à accroître les craintes de l’enfant lors d’une interrogation.

Cela est particulièrement le cas lorsque, pour une raison quelconque, l’enfant se trompe en répondant au professeur. Cela génère de la méfiance envers les étudiants. Ces derniers redoutent alors d’intervenir de crainte de commettre des erreurs.

N’encourage pas la participation et ne se base pas sur une évaluation continue

Un mauvais professeur ne prend jamais en compte la participation de ses élèves. Il veut toujours avoir un contrôle total et absolu sur la classe, refusant même des explications supplémentaires lorsqu’un étudiant souhaite approfondir un certain sujet.

Le mauvais professeur argue généralement le fait qu’il ne peut pas prendre de retard sur le programme scolaire.

De plus, il est fréquent qu’il ne tienne pas compte des intentions des étudiants lors de l’élaboration des cours ou de l’attitude à adopter pour améliorer leurs résultats scolaires. Le mauvais professeur ne note qu’en fonction de l’examen.

mauvais professeur

Blâme les étudiants pour les faibles résultats de toute la classe

Il n’arrête pas de se demander pourquoi 90 % des étudiants ont eu une mauvaise note. Bien évidemment, il prétend que tout cela est le fruit du désintérêt manifesté par les étudiants pour les matières étudiées. Le mauvais professeur ne remet jamais en cause son rôle dans tout cela.

Ne prend pas le temps d’actualiser ses connaissances

Un mauvais professeur garde toujours une ligne de conduite centrée sur les anciens temps. Il ne s’occupe pas d’améliorer sa pratique avec les nouvelles technologies. De plus, de nombreux mauvais professeurs n’autorisent pas leurs étudiants à utiliser ces ressources modernes et avancées.

Veut être la figure de l’autorité

Pour certains enseignants, maintenir une distance prudente avec leurs élèves est un avantage certain car ils seront considérés comme la véritable autorité.

Cependant, on considère que tous les enseignants qui entretiennent des relations étroites avec leurs élèves sont ceux qui sont respectés et admirés. Cela les aide généralement à obtenir un niveau de confiance et de sécurité pour le reste de leur vie.

N’approfondit pas ou peu

Il n’enseigne pas à ses étudiants les bases des sujets étudiés. Les étudiants ont généralement peur de ce professeur, c’est la raison pour laquelle ils ne demanderont jamais une meilleure explication à l’enseignant.

mauvais professeur

En bref, il n’aime pas les enfants

Un bon professeur devrait avoir une certaine empathie pour chacun de ses élèves et veiller à ce qu’ils apprécient leur temps en classe. Mais pourquoi certains enseignants n’aiment-ils pas les enfants ?

  • Dans les écoles primaires, la raison principale est les cris et le brouhaha que les élèves causent habituellement. Mais cela est tout à fait normal à cet âge.
  • Dans les écoles secondaires, le fait est que les enfants soient jeunes et que, souvent, les enseignants considèrent qu’ils ne sont pas en mesure de focaliser leur attention ou de susciter de l’intérêt, qu’ils se soucient davantage d’autres choses.
  • À l’université, les enseignants sont des gens plus exigeants, ce qui nécessite un effort plus important pour apprendre de la part des étudiants. Si la motivation est proche de zéro, la conséquence est claire.

En définitive, un mauvais professeur est un professeur qui s’engage peu envers ses étudiants et qui a de nombreuses lacunes quant à ses connaissances.