Les meilleures méthodes d’enseignement d’une langue

27 mai 2019
Découvrez quelles sont les meilleures manières d'enseigner les langues dans cet article.

Une langue est celle d’un peuple ou d’une nation. Elle se réfère à un système de signes qui permet à une société humaine de pouvoir communiquer de façon verbale ou gestuelle. Nous devons différencier une langue maternelle, qui est celle du pays dans lequel on est né, des langues étrangères que l’on peut apprendre tout au long de la vie.

L’apprentissage d’une autre langue implique de pouvoir ainsi connaître et de s’approprier, dans une certaine mesure, son système de signes, ses règles et son fonctionnement.

Il faut savoir qu’une méthode suppose un processus spécifique et concret pour pouvoir atteindre un objectif. Du point de vue de l’enseignement, nous indiquerons les aspects les plus pertinents de chaque méthode. En outre, nous soulignerons les meilleures méthodes pour l’enseignement d’une langue, et par conséquent, l’apprentissage d’une langue étrangère.

Les meilleures méthodes pour l’enseignement d’une langue

Méthode grammaire et traduction

La méthode la plus ancienne pour enseigner une langue -et peut-être la plus orthodoxe- est celle qu’on appelle parfois « méthode GT » (pour grammaire et traduction). Il s’agit ainsi d’une méthode principalement centrée sur la grammaire et la traduction de textes et de phrases d’une langue à une autre.

Cette méthode met l’accent sur les règles et les structures grammaticales qui existent dans une phrase dans une langue et dans l’autre. Elle met également l’accent sur les équivalences des modèles grammaticaux universels. Cela implique un apprentissage de milliers de mots et de règles et de phrases sorties de leur contexte.

Lisez également :
Les enfants peuvent-ils apprendre deux langues en même temps ?

Merci dans de nombreuses langues

Méthode directe

La fin du XIXe siècle a vu l’apparition d’une autre méthode appelée « méthode directe ». Celle-ci se concentre sur la communication verbale, indépendamment de la spécificité grammaticale des phrases utilisées. Elle vise à ce que l’apprenant puisse se faire comprendre en dépit d’une utilisation imparfaite des structures grammaticales.

Dans cette méthode, la grammaire est intuitive. On élimine les erreurs jusqu’à ce que l’apprenant puisse s’expliquer en établissant des liens appropriés entre le mot étranger et les situations auxquelles il fait référence, d’où son nom « directe ».

Méthode audio-orale

La méthode dénommée « audio-orale » possède de nombreux points communs avec la méthode précédente. En effet, on donne la priorité à la langue parlée en insistant sur l’expression orale et la compréhension. Dans ce cas, on utilise la répétition de mots, de phrases et de dialogues comme stratégie d’enseignement.

Les méthodes les plus appropriées pour l’enseignement d’une langue

Au fil du temps, différentes méthodes se sont développées et ont été utilisées pour enseigner une langue étrangère. Il est difficile de définir une méthode comme la meilleure mais certaines sont sans doute plus adaptées que d’autres.

C’est le cas de la méthode communicative. En plus d’être une méthode, elle est considérée comme un point de vue à partir duquel l’apprentissage d’autres langues représente un processus dont l’objectif est plus fonctionnel que structurel. Autrement dit, le plus important est la communication, et non seulement le simple fait d’apprendre la grammaire d’une langue étrangère.

La méthode communicative, en considérant les principaux aspects de chacun des points précédents, elle s’intéresse à la nécessité pratique de l’apprentissage d’une autre langue. De plus, elle se concentre sur l’interaction communicative permanente et contextualisée comme une condition d’une bonne utilisation d’une langue étrangère.

Quant à l’organisation de l’enseignement, utiliser la méthode communicative implique la planification d’activités centrées sur des situations problématiques. L’apprentissage et l’acquisition des règles grammaticales sont reléguées au second plan. On ne sous-estime pas pour autant leur apprentissage mais toujours dans un but communicatif.

Des étudiants agitent des drapeaux

Ces situations problématiques font référence à différentes situations du quotidien :

  • au travail,
  • à l’aéroport,
  • en voyage,
  • lors d’achats,
  • pour demander de l’aide dans une situation dangereuse

C’est également le cas des situations où il faut être capable de se débrouiller progressivement grâce à l’utilisation de l’autre langue.

L’important des méthodes d’enseignement d’une langue : la communication

Nous devons rappeler que toute méthode sélectionnée pour enseigner une langue étrangère sera appropriée si nous prenons en compte les particularités de l’apprenant et ses besoins concrets d’apprentissage.

À partir de là, les enseignants doivent pouvoir être flexibles dans le choix des méthodes. Ils peuvent y compris combiner les aspects pertinents de chacune d’entre elles.

La répétition, la mémorisation, tout comme la connaissance des règles grammaticales peuvent être de bonnes stratégies pour apprendre une autre langue.

Elles doivent cependant rester au service de la résolution et la prise de décisions dans des situations problématiques utilisées comme des activités propres à la méthode communicative. Cette dernière vise à ce que les apprenants puissent se faire comprendre et communiquer dans une autre langue.