Les meilleures blagues pour les jeunes enfants

· 4 juillet 2018

L’une des choses les plus merveilleuses de notre vie est de voir les enfants rire. La bonne humeur devrait faire partie de la vie des enfants et les blagues pour enfants y contribuent.

A quel moment les blagues pour enfants peuvent-elles être utilisées ? Il n’y a pas de moment précis. Ça peut être à l’anniversaire d’un enfant ou lorsque le meilleur ami de notre enfant vient manger à la maison. Aussi, pendant une réunion de famille ou simplement quand on veut entendre tout plein de rires autour de la table après le repas.

Quelles sont les caractéristiques des meilleures blagues pour enfants ?

Lorsque vous recherchez les blagues qui conviennent le mieux aux enfants, vous devez garder à l’esprit que les meilleures blagues sont les plus courtes. Mais aussi, celles qui comprennent des situations qui sont drôles mais compréhensibles pour les enfants et qui peuvent être mémorisées facilement. Certaines blagues intègrent aussi des aspects éducatifs susceptibles d’intéresser les enfants.

Il est bon de passer du temps avec les enfants à jouer et de leur raconter des blagues

Beaucoup de ces blagues pour les enfants sont aussi amusantes pour les adultes. Dans certains cas, à cause de leur innocence. Dans d’autres, parce qu’elles reflètent des situations réelles que nous avons tous vécues. Certaines rapportent des scènes tordues, folles ou presque impossibles. La plupart d’entre elles nous font rire parce qu’elles sont simples.

Nous ne devons pas oublier que les meilleures blagues pour enfants doivent contenir un langage adapté à eux, avec de l’humour simple. Il faut aussi qu’elles soient courtes et faciles à retenir.

Quelques exemples de blagues rapides

  • Hé papa, ça fait quoi d’avoir un aussi beau fils ?
  • Je ne sais pas, mon fils, tu ferais mieux de demander à ton grand-père.

Dans la classe, la maîtresse dit :

Alors, les enfants, si j’ai 6 pommes dans une main et 4 pommes dans l’autre. Qu’est-ce que j’ai ?

Toto répond très vite : des mains énormes, mademoiselle.

 

Il était une fois un homme tellement petit qu’il s’est assis sur une pièce de monnaie par terre et ses pieds pendaient.

 

Deux moustiques sont sur une moto et l’un d’entre eux est agité tout le long du trajet. L’autre lui demande :

  • Qu’est-ce qui t’arrive, moustique ?
  • Rien, mais on dirait qu’une mouche est entrée dans mon œil.

 

Révision des lettres en classe. L’enseignante demande :

  • Alors, les enfants, qu’est-ce que le « O » ?

Tout le monde répond :

  • Une voyelle, mademoiselle.

Elle demande encore :

  • Et le « K »?

À quoi Toto répond :

Une lettre qu’il vaut mieux ne pas répéter, mademoiselle.

 

Monsieur et Madame Di ont un fils. Comment s’appelle-t-il ?

  • Alain, car Alain Di. (A lundi!)

Hé maman, à l’école on m’appelle « le distrait ».

  • Toto, c’est la deuxième fois que ça t’arrive, tu vis dans la maison d’à côté.
Passer du temps avec votre enfant vous rendra tous les deux heureux

Papa, qu’est-ce qu’on mange à midi ?

  • Du poisson pané.
  • Mais on peut pas le manger puisqu’il est pas né !

Plus de blagues pour les enfants de l’école primaire

Toto arrive chez lui et dit à sa mère :

  • Maman, j’ai une très bonne nouvelle à te donner et une autre très mauvaise nouvelle.
  • Ok, donne-moi la bonne nouvelle en premier.
  • J’ai enfin eu un dix en maths !
  • Et quelle est la mauvaise nouvelle ?
  • C’était un mensonge, encore une fois, j’ai pas eu la moyenne.

Une tasse de thé monte dans un ascensceur et dit :

  • Je veux mon thé !

Pourquoi Bob l’éponge n’a pas le dos très vert ?

  • Parce que si son dos était aussi vert, il serait un ScotchBrite.

J’en ai marre que tout le monde parle derrière mon dos !

  • Mais attendez, vous êtes un chauffeur de taxi.
  • Ah, c’est vrai…

Dans la classe, la maîtresse :

  • Toto, quelle est la dernière lettre de l’alphabet ?
  • Eh bien, le « B ».
  • Tu es sûr? Ce ne serait pas plutôt le « Z » ?
  • Non, mademoiselle, si c’était le cas, on dirait « alphabetz ».

Il y avait un homme tellement, tellement, tellement poisseux, qu’un jour, fatigué, il s’est assis sur une botte de foin et s’est fait piquer par la seule aiguille qu’il y avait dans 50 kilos de paille.

 

La maîtresse d’anglais se sert des animaux pour enseigner :

  • Les enfants, comment dit-on « chien » en anglais ?
  • Dog
  • Alors, comment dit-on vétérinaire en anglais ?

A quoi Toto répond :

  • C’est très facile, mademoiselle : Dog-teur.

 

Les enfants sortent de classe, et ils parlent entre eux :

  • Hey, comment s’est passé l’examen ?
  • J’ai tout laissé vide.
  • Et vous deux ?
  • Nous aussi.
  • Mon Dieu ! L’enseignant va penser que nous avons copié !
Les blagues pour enfants améliorent la communication dans la famille

Un appel téléphonique :

  • Allô!
  • Salut, est-ce là où vous lavez les vêtements ?
  • Non, pas ici.
  • Eh bien, vous êtes un peu cochons, vous pensez pas ?

L’humour des enfants

Il est prouvé que les enfants rient jusqu’à dix fois plus que les personnes adultes. Les jeunes enfants rient souvent de tout. Avec les pleurs, le rire est la première façon dont les bébés interagissent avec le monde extérieur.

Bien que les enfants rient de certaines choses dès leur naissance, par exemple, lorsque nous les chatouillons ou leur lançons un simple regard, l’humour en tant que tel prendra un peu plus de temps à apparaître. Jusqu’à 6 mois, les enfants ne savent pas réellement si quelque chose est amusant ou non. Une fois arrivés à l’âge d’un an, ce sont eux qui font des gestes pour faire rire. Dès l’âge de quatre ans, ils sont déjà capables de rire de l’humour verbal. Si votre enfant a cet âge, ne manquez pas l’occasion de le faire rire de manière très simple!

La vie doit être prise avec amour et humour. Avec amour pour la comprendre et avec humour pour la supporter.