Les lésions buccales les plus fréquentes de l'enfance : ce qu'il faut savoir

Il existe plusieurs lésions buccales qui apparaissent au moment de l'enfance et qui peuvent compromettre la santé buccale des plus jeunes. Découvrez quelles sont les plus fréquentes.
Les lésions buccales les plus fréquentes de l'enfance : ce qu'il faut savoir

Dernière mise à jour : 20 octobre, 2021

La carie est la pathologie bucco-dentaire la plus courante et la raison la plus fréquente des visites chez le dentiste. Cependant, il existe de nombreuses lésions buccales courantes chez les enfants qui affectent les tissus mous de la bouche.

Elles sont généralement inoffensives et faciles à traiter. Dans tous les cas, l’évaluation par un professionnel est indispensable pour écarter tout problème grave.

Dans cet article, nous allons vous détailler les lésions buccales les plus fréquentes dans l’enfance et vous expliquer quels sont leurs symptômes, pourquoi elles apparaissent et ce que vous devez faire si votre enfant les présente.

Aphtes buccaux

lésions buccales

Ils constituent l’une des lésions buccales les plus fréquentes de l’enfance et aussi l’une des plus gênantes. Ce sont de petites ulcérations ou plaies de couleur blanc jaunâtre, entourées d’une zone rouge inflammatoire.

Les aphtes se situent sur la muqueuse buccale et sont plus fréquents à l’intérieur des lèvres, des joues et de la langue. Ils sont très douloureux, en particulier la friction qui se produit lorsque nous mâchons ou parlons.

La plupart du temps, l’origine de ces blessures est inconnue. Dans d’autres cas, les aphtes peuvent être dus à l’une des causes suivantes :

  • Infectieux : ils peuvent être causés par des champignons, des bactéries ou des virus, ces derniers étant les plus fréquents. Les aphtes infectieux les plus courants sont ceux qui surviennent au cours de l’herpangine, une pathologie causée par le virus de l’herpès simplex qui provoque de la fièvre et des ulcérations dans la bouche, les lèvres et les joues du bébé.
  • Traumatisme : il survient généralement à la suite de blessures accidentelles lors de la mastication ou du brossage des dents.
  • Stress et anxiété.
  • Allergies alimentaires ou médicamenteuses.
  • Pathologies systémiques ou faiblesse du système immunitaire.
  • Carence en vitamines ou minéraux : comme le fer, l’acide folique et la vitamine B12.

Heureusement, les aphtes guérissent généralement d’eux-mêmes après 7 à 10 jours. Dans les cas où le petit est très gêné, on peut consulter un professionnel de la santé pour prescrire certains médicaments afin de soulager la douleur.

Ulcères buccaux

La chéilite angulaire, également connue sous le nom d’ulcère buccal, est une autre des lésions buccales les plus courantes de l’enfance. Ce sont des fissures ou des crevasses aux coins des lèvres, qui affectent un ou les deux côtés de la bouche.

Ils sont douloureux et gênants, surtout lors de l’ouverture et de la fermeture de la bouche. Comme ils s’aggravent avec l’humidité, leur guérison est assez lente car les lèvres sont en permanence humides de salive en parlant ou en mangeant.

Leur cause principale est l’accumulation de salive dans la zone, ce qui irrite la peau et la fait craqueler. L’ulcère peut également être causé par une exposition à des températures très froides, au soleil, à une alimentation inadéquate, au stress ou associé à des symptômes grippaux.

Il est bon de garder la zone hydratée avec des crèmes hydratantes ou de la vaseline et d’éviter de passer la langue sur les plaies. Les ulcères buccaux disparaissent généralement au bout de quelques jours. Si les lésions ne guérissent pas, il est conseillé de consulter le pédiatre pour évaluer la situation et indiquer le traitement approprié.

Herpès simple

L’infection par le virus de l’herpès simplex provoque des lésions buccales qui apparaissent souvent pendant l’enfance. Cette infection peut conduire à deux cadres différents :

Primo-infection herpétique

Aussi appelée gingivostomatite herpétique primaire. Elle affecte les enfants lorsque le virus pénètre dans leur corps pour la première fois.

De manière générale, l’herpès provoque de la fièvre, une perte d’appétit, des douleurs au moment de la déglutition (dysphagie), une salivation excessive, un mal-être et des ganglions lymphatiques au niveau du cou (adénopathie). Dans la bouche, de multiples vésicules se rompent au bout de 24 heures, provoquant des ulcérations et des érosions hémorragiques sur les lèvres, le palais, les gencives, les joues et la langue.

Herpès buccal récurrent

Cette condition survient après la première infection virale et peut apparaître plusieurs fois par an.

Cela commence par une sensation de démangeaison dans une certaine zone, où apparaîtront alors de petites vésicules de contenu liquide clair. Elles sont regroupées en grappes et, lorsqu’elles éclatent, elles se couvrent d’une croûte jaunâtre ou blanchâtre si elles sont à l’intérieur de la bouche.

Bien que l’endroit le plus courant où ces lésions se situent soit autour des lèvres, elles peuvent également apparaître sur le palais, les joues et les gencives. Elles guérissent généralement spontanément en 7 à 10 jours, bien que la guérison puisse s’accélérer à l’aide de médicaments.

En général, une fois que ces lésions apparaissent chez un enfant, le virus reste latent dans son organisme. Ainsi, lorsqu’il y aura une situation favorable, le cadre se répétera. Voici quelques-unes des causes qui déclenchent sa réapparition :

  • Système immunitaire affaibli
  • Après un état fébrile ou grippal.
  • Longues expositions au soleil.
  • Stress.

Lors de la détection de la présence de ces lésions chez l’enfant, il est important de consulter immédiatement le pédiatre. Le professionnel évaluera la gravité de l’affection et indiquera le traitement à suivre. Bien souvent, l’utilisation de médicaments locaux sur les lésions peut diminuer leur durée et réduire l’inconfort.

Il est important de contrôler l’hydratation de l’enfant car l’inconfort amène souvent les petits à ne pas vouloir se nourrir. De plus, comme il s’agit d’un virus contagieux, le contact de l’enfant avec d’autres personnes doit être évité, en particulier les enfants et les bébés.

Gingivite

La gingivite est une inflammation des gencives qui les fait rougir, enfler et saigner. Elle est douloureuse. Cette condition se produit à cause de l’accumulation de plaque dentaire qui irrite le tissu gingival.

Pour éviter cette affection des gencives, l’essentiel est de maintenir une hygiène dentaire adéquate chez l’enfant. L’adulte doit nettoyer les dents et les gencives avec une brosse à poils doux et un dentifrice fluoré au moins deux fois par jour.

Une alimentation variée et équilibrée avec des quantités suffisantes de vitamine C et de calcium est également très importante. Des examens réguliers chez le dentiste sont essentiels pour prévenir ces types d’affections buccales.

Candidose buccale

muguet langue bébé candida levure champignon bouche lésion érythème

Il s’agit d’un cadre causé par l’infection d’un champignon de la cavité buccale. La candidose se manifeste par des taches blanches d’apparence crémeuse sur le palais, la langue, les lèvres et à l’intérieur des joues.

L’aspect de ces lésions rappelle les restes de lait qui s’accumulent dans la bouche. En passant une gaze humide et en les frottant, elles se décollent, laissant une zone de couleur rouge intense. Votre enfant peut ressentir des brûlures dans cette zone touchée, ce qui peut également rendre l’alimentation difficile.

Elle est fréquente chez les bébés, bien qu’elle puisse également survenir chez les enfants, surtout après l’utilisation d’antibiotiques qui altèrent la flore bactérienne de la bouche. Face à l’apparition de ces lésions, il est conseillé de consulter immédiatement un pédiatre ou un dentiste pédiatrique, pour ainsi résoudre cette situation et éviter que la maladie n’évolue vers des formes chroniques plus difficiles à traiter.

Langue géographique

La langue géographique ou glossite migratoire est un processus inflammatoire bénin qui se développe sur la langue et commence dans l’enfance. Sa cause est inconnue ; il s’agit généralement d’épidémies qui vont et viennent.

Elle commence par une ou plusieurs plaques blanchâtres avec un centre rougeâtre, avec des bords légèrement surélevés, qui s’étendent sur le dos et les bords de la langue. Ensuite, ces plaques acquièrent la forme d’anneaux ou de rainures irrégulières. La langue géographique se caractérise par le fait que ces lésions peuvent changer de taille, de forme et de position au fil des jours.

Ce n’est pas une maladie contagieuse ou gênante : elle ne nécessite donc pas de traitement. Chez certains enfants, elle peut être associée à une sensation de picotement lors de l’ingestion d’aliments acides ou épicés.

L’importance du diagnostic professionnel

Vous savez maintenant qu’il existe plusieurs lésions buccales fréquentes pendant l’enfance. Bien que ce ne soient pas des cadres graves, il faut y prêter attention pour éviter toute complication.

Il est essentiel de consulter le pédiatre et le dentiste pédiatrique lorsque vous constatez une altération dans la bouche de l’enfant. Le professionnel pourra établir un diagnostic et ainsi indiquer aux parents comment agir. Et si un traitement est nécessaire, il commencera dès que possible pour soulager les symptômes de l’enfant.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 mauvaises habitudes pour les dents des enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
10 mauvaises habitudes pour les dents des enfants

Il existe de nombreuses mauvaises habitudes pour les dents des enfants et les éviter est nécessaire pour prendre soin de leur bouche. Découvrez-les...



  • Proaño Añazco, Verenice Solange. Patologías de mucosa oral en niños de 4 a 12 años. BS thesis. Quito: UCE, 2020.
  • Alvarez Herrera, Bryan Alberto. Prevalencia de lesiones orales de tejidos blandos en niños de 5 a 10 años. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología, 2019.
  • Chuchuca Mite, Givanna Doménica. Prevalencia de gingivitis en niños de 5 a 8 años de edad de la Escuela Coronel Luciano Coral de Guayaquil. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología, 2019.
  • Córdoba, Marlene Betsabé, and Marlene Betsabe. Aftas recurrentes en niños y adolescentes. Rev. Soc. Odontol. La Plata (2018): 19-22.
  • Iriquin, Stella Maris, et al. Virus del herpes simple 1 (HSV-1). II Jornadas de Actualización en Prácticas Odontológicas Integradas (SEPOI-PPS)(La Plata, 2017). 2017.
  • Ybarra, Patricia María, Dematología Médica Homeópata, and Adjunta Fundación Médica Homeopática Vitalis. ESTOMATITIS y AFTAS: Actualización Clínica y Revisión de Rúbricas Repertoriales.
  • Rivera, César. Enfermedades de la mucosa oral más frecuentes en niños y adolescentes. Mouth 2.1 (2017): 11052017.
  • González-Álvarez, L., M. J. García-Pola, and J. M. Garcia-Martin. Lengua geográfica: factores predisponentes, diagnóstico y tratamiento. Revisión sistemática. Revista Clínica Española 218.9 (2018): 481-488.
  • Ogueta, I., et al. Lengua geográfica:¿ qué es lo que un dermatólogo debería saber?. Actas Dermo-Sifiliográficas 110.5 (2019): 341-346.
  • Antoranz Pereda, Ana, et al. Patología médica oral en el paciente infantil-adolescente. (2019).