10 mauvaises habitudes pour les dents des enfants

Les mauvaises habitudes pour les dents des enfants contribuent à de nombreuses affections buccales courantes. Nous allons ici détailler les habitudes à éviter pour prendre soin de la santé bucco-dentaire de votre tout-petit.
10 mauvaises habitudes pour les dents des enfants

Dernière mise à jour : 26 septembre, 2021

Imaginer nos petits avec des maux de dents ou des traitements orthodontiques coûteux n’a rien de drôle. Mais la vérité est que, bien souvent, ces situations finissent par se produire en raison de la présence de mauvaises habitudes pour les dents des enfants.

Il faut savoir que bon nombre d’affections buccales peuvent être évitées avec des soins appropriés. Dans les paragraphes suivants, nous allons vous révéler 10 mauvaises habitudes pour les dents des enfants qu’il faut éviter pour prendre soin de la bouche des plus jeunes.

10 mauvaises habitudes pour les dents des enfants

Petite fille chez le dentiste pour découvrir les mauvaises habitudes pour les dents des enfants.

1. Hygiène bucco-dentaire incorrecte

Ne pas laver la bouche des enfants dès qu’ils sont des bébés peut avoir des conséquences négatives. L’accumulation de plaque dentaire et le sucre incorporé à l’alimentation favorisent l’apparition de caries. De plus, les bactéries qui ne sont pas éliminées par le brossage irritent les gencives, provoquant une inflammation ou une gingivite.

De nombreux parents considèrent qu’il n’est pas nécessaire de nettoyer la bouche des bébés lorsqu’il n’y a toujours pas de dents. Ils croient également que les dents de lait ne devraient pas être surveillées si, au fond, elles finissent par tomber. La vérité est que l’on doit commencer l’hygiène bucco-dentaire dès que possible.

Lorsque le petit n’a pas encore de dents dans la bouche, on doit imbiber un chiffon propre d’eau tiède et frotter tout doucement ses gencives avec. Quand la première dent apparaît, il faut commencer à utiliser la brosse à dents.

Les adultes sont chargés de brosser les dents du petit jusqu’à ce qu’il soit capable de le faire seul, ce qui arrive vers 6 ans. Ensuite, les parents doivent continuer à surveiller et à accompagner le processus.

Le brossage doit se faire au moins deux fois par jour, avec une brosse à poils doux conçue pour chaque âge des enfants. Il faut veiller à nettoyer toutes les faces de toutes les dents.

De plus, une petite portion de dentifrice au fluor doit être utilisée, c’est-à-dire une quantité minime lorsqu’ils sont petits et de la taille d’un pois lorsque l’enfant apprend à cracher. Au fur et à mesure que l’enfant grandit, on doit aussi incorporer le fil dentaire.

2. Habitudes de succion prolongées

Prolonger l’habitude de succion est une autre mauvaise habitude pour les dents des enfants. Ces actions répétitives et compulsives affectent, au fil du temps, la position des dents et la forme des mâchoires qui se forment.

Voici quelques-unes des habitudes de succion qui peuvent affecter la morsure :

  • Sucer son doigt : la pression du doigt contre le palais ou les dents, de façon habituelle, déforme l’arcade supérieure, provoquant des problèmes d’occlusion comme des béances ou des palais ogivaux, par exemple. Il est important de parler avec le petit et de l’aider à arrêter cette habitude néfaste.
  • Abus de la tétine ou du biberon : l’utilisation de la tétine ou du biberon après 2 ans perturbe le bon développement des mâchoires et la position des dents.

3. Déglutition atypique

La déglutition atypique consiste en un mauvais placement de la langue entre les dents lors de la déglutition. Au lieu de reposer sur le palais, comme d’habitude, la langue est placée entre les incisives supérieures et inférieures, exerçant une pression et les déplaçant vers l’avant. Cela se traduit par une béance, lorsque les dents supérieures n’entrent pas en contact avec les dents inférieures lors de la morsure. Une approche interdisciplinaire entre dentistes et orthophonistes permettra de corriger cette habitude.

4. La respiration par la bouche, une des mauvaises habitudes pour les dents des enfants

L’enfant respire par la bouche plutôt que par le nez. Souvent, cela est dû à des problèmes des voies respiratoires qui doivent être résolus car c’est la seule façon dont l’enfant doit respirer. Mais d’autres fois, il s’habitue à respirer comme ça.

Il est important de résoudre cette habitude car elle affecte non seulement le bon développement de la bouche, prédisposant aux malocclusions, aux caries, à la parodontite et à la mauvaise haleine, mais elle réduit également les performances scolaires de l’enfant en raison du manque d’oxygène et favorise les apnées du sommeil.

Enfant atteint de carie dentaire chez le dentiste.

5. Mâcher des objets et utiliser les dents comme outils

Certains enfants ont l’habitude de mordre des choses presque automatiquement et inconsciemment. Ils mettent leur stylo dans leur bouche pendant qu’ils écrivent, ou la manche de leur sweat-shirt, leur écharpe ou tout autre objet étant à portée de main. Cela les expose non seulement à des bactéries qui pourraient être nocives mais exerce également une pression inutile sur les dents.

Utiliser ses dents pour ouvrir des emballages, dévisser des bouchons ou couper des fils est une autre mauvaise habitude pour les dents des enfants car ils peuvent également abimer leurs dents en le faisant.

Parler avec eux et leur expliquer le risque de cette habitude est l’idéal. Mais il est également important que nous, les adultes, prenions soin de ne pas faire de même ; beaucoup de ces habitudes sont en effet imitées.

6. L’excès de sucre, une autre des mauvaises habitudes pour les dents des enfants

Les régimes riches en sucres raffinés favorisent les caries dentaires car les bactéries de la bouche les métabolisent et l’acide qu’elles produisent détruit les minéraux qui composent les dents.

Par conséquent, il convient d’éviter – ou du moins réduire autant que possible – la consommation de sucreries, boissons gazeuses, confiseries et pâtisseries. Idéalement, offrez aux enfants une alimentation nutritive, variée et équilibrée et laissez les bonbons pour les occasions spéciales.

7. Tremper la tétine dans le sucre

Tremper la tétine dans du sucre, du miel et d’autres substances sucrées est une habitude que certains parents ont pour rassurer leurs enfants. C’est une autre des mauvaises habitudes pour les dents des enfants car elle favorise la formation de caries dès la petite enfance.

Il existe d’autres moyens moins nocifs pour calmer les plus petits. Les bercer, marcher ou jouer avec eux évitera d’abîmer leurs dents.

8. Laisser bébé s’endormir avec le biberon

Nous avons déjà mentionné qu’une utilisation excessive et prolongée du biberon déforme l’arcade supérieure. Par conséquent, laisser votre tout-petit dormir avec le biberon dans sa bouche est un facteur de risque de caries de la petite enfance.

Le contenu du biberon reste sur les surfaces dentaires toute la nuit, favorisant la prolifération des bactéries qui détruisent l’émail des dents. Si ce qui est consommé contient des substances édulcorées en raison de l’ajout de sucre au lait ou aux jus, les conséquences sont plus graves.

Évitez d’habituer l’enfant à dormir avec le biberon. Et, si le petit prend son biberon avant de dormir, l’idéal est de lui nettoyer la bouche pour réduire les risques de caries.

9. Offrir tous les aliments écrasés

Mordre dans la nourriture stimule les gencives, les dents et les muscles du visage. Proposer des aliments solides, avec différentes textures, favorise le bon développement de la bouche et entraîne la mastication pour que le petit apprenne à maîtriser cette capacité.

Si la nourriture est offerte en purée et en bouillie, l’enfant n’éprouve pas les sensations qu’offrent les textures et n’a pas besoin de faire d’efforts pour écraser la nourriture. C’est pourquoi l’idéal est de proposer des aliments semi-mous et solides de façon progressive à partir de 6 mois, en suivant les recommandations du pédiatre. Ainsi, la bouche grandit correctement et l’enfant apprend à mâcher.

Leur donner toute la nourriture écrasée est l'une des mauvaises habitudes pour les dents des enfants.

« Les nourrissons peuvent manger des aliments en purée, broyés et semi-solides à partir de 6 mois ; à partir de 8 mois, la plupart des enfants peuvent recevoir une variété d’aliments qui peuvent être mangés à la main et, à partir de 12 mois, ils peuvent généralement manger les mêmes produits que le reste de la famille. L’alimentation doit avoir une consistance adaptée à l’âge de l’enfant. »

-Organisation mondiale de la santé (OMS)-

10. Ne pas emmener l’enfant chez le dentiste

Certains parents pensent que les enfants n’ont pas besoin d’aller chez le dentiste s’ils n’ont pas de problème particulier. Ce n’est pas vrai. On doit emmener les enfants à leur première consultation avant la première année de vie et poursuivre les contrôles tous les 6 mois.

Cela permet au professionnel de contrôler la croissance, le développement de la bouche et l’éruption des dents. Et, si un problème survient, il le détectera à temps pour le résoudre dans les plus brefs délais. De plus, il apprendra aux parents tout ce qu’ils doivent savoir sur les soins dentaires de leurs petits.

Des adultes responsables de la bouche de leurs enfants

Les mauvaises habitudes pour les dents des enfants peuvent s’installer à cause d’habitudes des plus petits, par imitation des adultes et même par des actions des plus grands pour les chouchouter. Il faut savoir qu’il est de la responsabilité des parents de prendre soin de la santé bucco-dentaire de leurs enfants et de faire attention à ces pratiques néfastes.

Éviter et contrôler ces habitudes nocives aidera à prendre soin de la bouche de votre tout-petit. Dans tous les cas, si vous avez des questions ou ne savez pas comment résoudre une situation spécifique, consultez votre dentiste pédiatrique. Le professionnel sera celui qui vous conseillera le mieux.

Cela pourrait vous intéresser ...
Santé bucco-dentaire des enfants : chaque âge nécessite des soins spécifiques
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Santé bucco-dentaire des enfants : chaque âge nécessite des soins spécifiques

Prendre soin de la santé bucco-dentaire des enfants en fonction de chaque âge permet de répondre aux besoins particuliers de chaque instant.