Les infections urinaires chez les enfants

· 10 décembre 2018
On peut prévenir les dommages rénaux chroniques grâce à un diagnostic rapide, à un traitement efficace et à une surveillance étroite de l'infection.

Les rechutes surviennent généralement au cours des six premiers mois de l’enfant. Il est important de savoir quelles sont les caractéristiques cliniques des infections urinaires chez les enfants afin de pouvoir les traiter correctement en fonction de l’âge du patient.

Que sont les infections urinaires chez les enfants ?

Une infection urinaire est l’invasion et la multiplication des bactéries dans voies urinaires. Le principal agent en cause est Escherichia coli, chez les deux sexes. C’est la deuxième cause d’infection la plus fréquente chez les enfants après les infections respiratoires.

En général, la voie d’infection est ascendante. C’est-à-dire que les micro-organismes qui proviennent de l’intestin remontent dans l’urètre pour atteindre la vessie.

Les principaux symptômes

Les symptômes dépendent de la gravité de la situation et de la zone d’infection, qu’il s’agisse des reins, de la vessie, des uretères ou de l’urètre.

  • Lorsque cela se produit dans la vessie, on parle alors de cystite. Les symptômes courants sont les suivants: douleur abdominale, couleur et odeur de l’urine plus concentrées ou troubles, envie d’uriner constamment mais en petite quantité, sensation de brûlure lors de la miction et présence de sang dans l’urine.
  • Si elle touche les reins, on parle de pyélonéphrite. Si elle n’est pas traitée rapidement, cela peut endommager les reins. Les symptômes sont les suivants: frissons, fièvre et douleurs dans le bas du dos, nausées, vomissements et rougeur de la peau.
  • Chez les bébés, bien qu’ils ne puissent pas expliquer leurs sensations, ils manifestent des symptômes d’irritabilité, de manque d’appétit, de vomissements et de fièvre.

Les causes les plus courantes

Les bactéries nocives peuvent apparaître dans cette région et causer une infection pour de nombreuses raisons, notamment :

  • Ne pas uriner assez fréquemment.
  • S’habiller avec des vêtements ajustés qui ne laissent pas respirer
  • Maladies du système nerveux qui rendent difficile la miction.
  • Mauvaise hygiène en allant aux toilettes, en se  nettoyant de l’arrière en avant.
  • Des bains moussants constants ou des produits d’hygiène agressifs pouvant causer une infection.
  • Reflux vésico-urétéral, qui consiste au passage de urine de l’uretère et aux reins.
infections urinaires chez les enfants

Le traitement

On traite les infections urinaires chez les enfants grâce à des antibiotiques en fonction de l’âge. Elles doivent toujours faire l’objet d’un suivi par un spécialiste.

C’est lui qui déterminera si une hospitalisation est nécessaire pour administrer des antibiotiques par voie intraveineuse.

Il est important que l’enfant boive beaucoup d’eau pendant le traitement. Si les symptômes disparaissent, le médecin peut vous prescrire de faibles doses d’antibiotiques. Cependant, si les symptômes réapparaissent, vous devez immédiatement consulter le médecin.

Le traitement aux antibiotiques doit être choisi en fonction de la résistance des germes et selon les traitements précédents, si c’est le cas, il sera possible de stabiliser l’urine en 24 heures.

Si l’infection est provoquée par l’eau mais n’est pas systémique, le traitement dure 7 à 10 jours et peut être avec :

  • Acide nalidixique 55 mg / kg / jour.
  • Céphalexine 50 mg / kg / jour.
  • Nitrofurantoïne 5-7 mg / kg / jour.
  • Trimetropin sulfa 5-7 mg / kg / jour.
  • Amoxicilline 50-100 mg / kg / jour.

S’il y a des récidives, le traitement durera 14 jours en fonction de l’âge de l’enfant.

Nouveau-nés et enfants de moins de 4 mois :

  • Ampicilline 75-100 mg / kg / jour
  • Gemtamycine 7 mg / kg / jour
  • Amikacine 15 mg / kg / jour
  • Céfotaxime 100-150 mg / kg / jour
  • Ceftriaxone 75 mg / kg / jour

Pour les bébés de plus de 4 mois, on recommande :

  • Cefalotin 80-160 mg / kg / jour.
  • Cephradine 50-100 mg / kg / jour.
  • Ceftriazone 75 mg / kg / jour.
  • Céfotaxime 100-150 mg / kg / jour

Si les germes sont résistants :

  • Aztréonam ou amikacine.
infections urinaires chez les enfants

Comment prévenir les infections urinaires chez les enfants ?

Étant donné que la principale cause d’infection est l’entrée d’un microorganisme qui provient de la région anale et passe par la vessie, il est possible de prendre quelques mesures pour minimiser l’invasion, telles que :

  1. Mettez-lui des sous-vêtements doux, frais et amples.
  2. Changez les couches fréquemment.
  3. Gardez les organes génitaux propres.
  4. Apprenez-lui les habitudes d’hygiène dès qu’il est suffisamment grand.
  5. Offrez-leur des boissons constamment.
  6. Expliquez aux plus âgés qu’ils doivent aller aux toilettes plusieurs fois par jour.

Grâce à ces mesures, vous réduirez considérablement les risques des infections urinaires chez les enfants.

Si malgré tout, les enfants souffrent souvent d’infections, il est possible de les traiter avec des antibiotiques pendant un certain temps et sous surveillance médicale.