Les fringales de la femme enceinte

20 avril, 2020
Pendant la grossesse, des changements hormonaux et physiques se produisent dans le corps de la femme. Une sensibilité accrue survient également au niveau mental. Tous ces facteurs peuvent provoquer une faim démesurée chez la future maman.
 

Les fringales de la femme enceinte sont un élément qui doit être contrôlé ; il n’est jamais sain de se laisser aller à manger sans limite. Le surpoids et les autres problèmes provoqués par cette situation peuvent être un obstacle au bon développement du bébé. Ils provoquent également des troubles chez la maman.

Les obstétriciens recommandent de prendre des précautions quand une femme enceinte leur fait part de ses fringales. Ils savent que si ce désir de manger à n’importe quelle heure n’est pas contrôlé et canalisé à temps, la situation de la future maman risque de se compliquer.

Quand les fringales de la femme enceinte apparaissent-elles ?

Chaque grossesse est une expérience unique qui dépend de divers paramètres. Il est fort possible que certaines femmes développent des fringales et d’autres pas.

Ainsi, quand l’appétit commence à être démesuré, l’envie de manger est continue. Du réveil au coucher, la femme ne pense plus qu’à manger et à rechercher un quelconque aliment à ingurgiter. Par ailleurs, même si la future maman vient de manger ou de dîner, elle souhaite immédiatement à nouveau manger.

Cette envie désespérée de manger peut survenir à différentes étapes de la grossesse. Certaines femmes enceintes le vivent dès le premier trimestre. Cependant, en règle générale, elle apparaît entre le deuxième et le troisième trimestre de gestation ; c’est-à-dire quand la grossesse est déjà bien avancée.

Fausses croyances sur les fringales de la femme enceinte

 

Avec le temps, on a donné diverses explications à cet appétit exagéré. Il existe des croyances populaires qui n’ont rien à voir avec la réalité scientifique démontrée :

  • L’une de ces croyances se base sur la taille du bébé qui se développe dans le ventre maternel. On dit que les très grands bébés ont besoin de beaucoup d’aliments ; en conséquence, sa maman doit manger constamment pour satisfaire ses besoins.
Envie de sucre chez une femme enceinte

  • D’autres personnes associent ces fringales aux envies permanentes. On dit même qu’il faut satisfaire ces envies pour éviter de laisser des « marques » au bébé. En conséquence, l’entourage familial s’efforce de collaborer et de faire en sorte que les fringales de la femme enceinte soient contentées, et que celle-ci mange continuellement.
 
  • Certaines femmes pensent également qu’elles doivent « manger pour deux ». Cette croyance a un impact psychologique qui occasionne les fringales de la femme enceinte. Ainsi, la femme mange sa ration de nourriture et une autre pour assurer la croissance de son enfant ; elle est donc obsédée par le fait d’apporter tous les éléments nutritifs nécessaires au bon développent de son bébé.

Tous ces mythes n’ont aucune base réelle. Les fringales de la femme enceinte n’ont rien à voir avec la taille du bébé qui se développe, ni avec les envies qu’il provoque chez la maman.

Quelles sont les causes réelles ?

Les fringales de la femme enceinte apparaissent, en partie, à cause de l’effet psychologique que produisent toutes ces croyances erronées sur la femme. 

Par ailleurs, la pression et l’influence sociale jouent également un rôle important, comme nous l’avons vu ; les personnes dans l’entourage de la femme enceinte lui donnent des conseils pour « le bien » du bébé et du sien. Il peut arriver qu’on lui demande plusieurs fois par jours si elle s’alimente bien.

« Quand l’appétit commence à être démesuré, l’envie de manger est continue. Du réveil au coucher, la femme ne pense plus qu’à manger ».

Au-delà de ces causes psychologiques, il existe des raisons physiologiques. En effet, les hormones, et tout particulièrement les œstrogènes, jouent un rôle déterminant dans l’apparition des crises de faim chez la femme enceinte.

Pendant la grossesse, le placenta secrète des œstrogènes. Ces hormones provoquent un état d’anxiété et de nervosité qui sont à l’origine des comportements compulsifs, comme le fait de trop manger.

 

Dans cet état de nervosité générale et compulsive, la femme enceinte mange de façon exagérée. L’appétit est associé aux aliments que la femme s’interdisait précisément auparavant pour des raisons de santé. Elle ressent une forme de liberté par rapport aux privations et prend beaucoup d’aliments très peu recommandables dans un régime sain.

Alimentation déséquilibrée chez une femme enceinte

Comment contrôler les fringales de la femme enceinte ?

Une alimentation équilibrée est un facteur toujours déterminant pour le bébé et la maman. N’oublions pas qu’une prise de poids exagérée peut occasionner un diabète gestationnel, qui apparaît chez les femmes enceintes.

Alors, que faire pour que les crises de boulimie ne provoquent pas de problèmes ? Il est fondamental de bien choisir les aliments : il convient d’éviter les sucres rapides et les sucreries élaborées. Par ailleurs, il faut donner la priorité aux aliments qui calment votre appétit sans vous faire grossir : les céréales, les bananes, les légumes riches en fibres, les fruits.

De même, s’occuper l’esprit est très important. Une femme enceinte qui passe tout son temps seule chez elle à penser à sa grossesse se sentira plus anxieuse. En ultime recours, bien-sûr, consulter un diététicien peut être d’un grand soutien.