Changements psychologiques des femmes enceintes

· 5 décembre 2018
La grossesse est un moment spécial dans la vie d'une femme. Et certaines femmes enceintes ont des difficultés à supporter la pression. En effet, cette période se caractérise par des troubles et des changements psychologiques, physiques et physiologiques.

Il ne fait aucun doute que la grossesse est un moment de pur bonheur. C’est aussi un moment de fragilité émotionnelle. Certes, la femme enceinte subit de nombreux troubles et changements psychologiquestels que la sensation de fatigue ou de dépression interne.

Les bouleversements dans le corps, la peur de l’accouchement et les doutes sur la capacité à être mère génèrent de l’anxiété chez les futures mamans. Malheureusement, durant cette période, les changements psychologiques sont intenses et souvent inquiétants.

Quels sont les changements psychologiques des femmes enceintes auxquels nous faisons référence? Comment se manifestent-il ? Quels sont les remèdes conseillés ?

Dans cet article, vous trouverez les réponses à toutes ces questions.

Changements psychologiques des femmes enceintes

La grossesse est une période remplie de changements physiques et psychologiques. Au cours de la gestation, la femme peut éprouver de forts bouleversements psychologiques comme l’anxiété, la dépression ou la fatigue psychologique.

1. Les variations d’humeur pendant la grossesse

Les sautes d’humeur de la femme enceinte apparaissent souvent sans aucune logique particulière. Elles sont fortement influencées par les troubles hormonaux durant le premier trimestre de grossesse.

Ces derniers sont responsables de modifier le comportement de la femme, sa perception des choses et son humeur.

Toutefois, les variations d’humeur dues à la grossesse peuvent être difficiles à supporter. En général, elles se manifestent au début par des désirs étranges tels que le dégoût de certaines odeurs et aliments, des nausées et vomissements.

Ce moment a tendance à être marqué par des questions, des doutes sur la grossesse, des émotions, des angoisses et des peurs qui peuvent générer des troubles sérieux.

Les femmes éprouvent des changements psychologiques importants pendant la grossesse et peuvent ressentir une immense fatigue.

2. La dépression

La dépression est une maladie qui affecte les pensées, les actions et les sentiments. Certaines femmes enceintes sont plus vulnérables à la dépression dans cette étape de leur vie. Elles en viennent à éprouver une véritable souffrance.

Par ailleurs, les changements hormonaux pendant la grossesse provoquent souvent la dépression et l’anxiété. Les tensions dans la relation ou les difficultés au sein du couple, ajoutées au mal-être physique, peuvent engendrer une dépression chez la femme enceinte.

Il est nécessaire de traiter la dépression pendant la grossesse. Car elle peut causer des problèmes graves pour la mère, une fausse couche ou un accouchement prématuré.

De ce fait, elle apporte également des complications pour le bébé. Par exemple, il peut naître en insuffisance pondérale.

3. L’anxiété

La grossesse n’est pas forcément un moment de joie absolue. C’est aussi, pour beaucoup de femmes, une étape d’anxiété et de peur. Le corps de la femme subit des transformations et des changements qui sont susceptibles d’interférer dans sa vie quotidienne.

De plus, les bouleversement hormonaux augmentent parfois l’instabilité émotionnelle. Cela provoque des angoisses chez certaines femmes.

Comme nous l’avons mentionné auparavant, les futures mamans vivent des troubles psychologiques intenses pendant les derniers mois de grossesse. Cette période soulève de nombreuses questions et préoccupations, parmi lesquelles nous pouvons souligner :

  • La peur d’une fausse couche.
  • La peur de l’accouchement.
  • Une crainte que le bébé ne soit pas en bonne santé.
  • L’angoisse de perdre le bébé.
  • L’incertitude quant à la possibilité de ne pas être une bonne mère.

« Les bouleversements dans le corps, la peur de l’accouchement et les doutes sur la capacité à être mère génèrent de l’anxiété chez les futures mamans »

En bref, l’anxiété de la femme enceinte peut causer une augmentation du risque de naissance prématurée ou d’accoucher d’un enfant en insuffisance pondérale

Par conséquent, il est important de gérer cet état tout au long de la grossesse. Heureusement, dans la plupart des cas, l’anxiété de la femme n’entraîne pas de conséquences majeures.

4. La fatigue psychologique

Les futures mamans éprouvent des changements physiques et psychologiques durant les trois trimestres de la grossesse. Voici les principales caractéristiques de chaque étape :

  • Premier trimestre de grossesse : Les hormones comme la progestérone modifient les habitudes de sommeil. Les nausées et les vomissements sont courants durant cette période. Les femmes sentent une fatigue physiologique intense, avec des envies irrésistibles de dormir.
  • Second trimestre de grossesse : Le niveau de progestérone diminue. Les futures mamans ressentent moins de fatigue. Les vomissements finissent pas cesser et les troubles du sommeil sont moins fréquents. Néanmoins, la fatigue peut augmenter en cas de carence en fer.
Les changements psychologiques des femmes enceintes entraînent parfois des sautes d'humeur et de l'anxiété.

  • Troisième trimestre : Il est souvent marqué par le retour de la fatigue. Le sommeil peut également être perturbé. C’est à ce moment que l’utérus et le bébé commencent à peser pour le corps de la future mère. Il est donc naturel de se sentir fatiguée dans la dernière ligne droite de la grossesse.

Finalement, la femme enceinte peut souffrir d’une grande fragilité émotionnelle et de bouleversements hormonaux importants pendant les neuf mois de gestation. 

La future maman est sujette à des changements considérables et à des troubles psychologiques intenses. C’est pour cela qu’elle a besoin de soutien physique et émotionnel. Le rôle du couple est essentiel!