Les étapes du dessin chez les enfants

· 10 janvier 2019
Si votre enfant est un petit artiste qui aime mettre ses idées sur une feuille de papier, ne manquez pas de lire cet article. Nous vous expliquons chacune des étapes qu'il traversera jusqu'à développer sa capacité à dessiner. Quelles sont donc les étapes du dessin chez les enfants ?

Depuis la nuit des temps, le dessin est le moyen d’expression par excellence des êtres humains. Et ce, dès le plus jeune âge. En effet, les enfants commencent à créer des formes depuis tout petits.

Comme toute autre activité, il existe des étapes du dessin chez les enfants qui marquent sa croissance et son développement.

En ce qui concerne les étapes du dessin chez les enfants, cette évolution est due à deux aspects. Tout d’abord, l’aspect cognitif. A mesure que l’enfant reconnaît des objets, il les mémorise et apprend leur forme.

Il est capable alors de transférer ses connaissances sur le papier. Ou sur les murs, dans le pire des cas.

Deuxièmement, le développement de la motricité fine est fondamental. Il s’agit de celle qui nécessite l’utilisation des petits muscles des mains et des avant-bras. Ce sont des activités qui demandent plus de précision et de finesse. Le dessin, bien sûr, en fait partie.

Caractéristiques des étapes du dessin chez les enfants

Cet apprentissage se fait petit à petit. Nous passons maintenant en revue les étapes qu’un enfant peut franchir pour développer complètement ses habiletés artistiques en tant que dessinateur.

1. L’étape du gribouillage

Elle survient environ à l’âge de 2 ans. Au début, lorsqu’un enfant ne fait pas attention à ce qu’il fait, on appelle ça le gribouillage incontrôlé. Dans ce cas, il ne maîtrise pas ses mouvements et n’essaie pas de représenter quelque chose.

Puis, vers l’âge de 3 ans, le gribouillage contrôlé est atteint. Bien que l’enfant continue à faire des formes, sa coordination commencera à s’améliorer. Il aura une main plus sûre pour diriger le crayon.

En général, les enfants ont tendance à attribuer des noms à ces formes, même si elles ne ressemblent pas à « un chien » ou « une maison ». C’est pourquoi, on appelle également cette étape le « réalisme fortuit ».

A la dernière phase de cette étape, apparaît le gribouillage avec un nom. En effet, l’enfant vise déjà à dessiner une certaine situation ou un objet. On l’appelle le « réalisme frustré ».

Bien qu’il est difficile d’identifier ce qu’il reproduit sur la feuille, il élabore déjà des formes en accord avec ce qu’il prétend dessiner.

Les étapes du dessin chez les enfants marquent leur croissance et leur développement.

2. L’étape pré-schématique

Elle survient chez les enfants entre 4 et 7 ans. C’est alors que les dessins commencent à prendre des formes plus reconnaissables. En général, l’enfant essaie de dessiner des formes humaines pour se représenter lui-même ou sa famille en train de faire une activité.

Une caractéristique notable de cette étape est la façon dont les dessins cessent d’être des choses isolées pour avoir une certaine organisation. Une ligne horizontale délimite le sol, la base de tout le reste. Et le sol et les nuages apparaissent en haut de la feuille, dans le ciel.

Par ailleurs, les couleurs apparaissent également. Elles sont en lien avec la réalité même si cela dépend davantage des préférences de chacun.

« Au cours de l’étape pré-schématique, à partir de 4 ans, les dessins commencent à prendre des formes plus reconnaissables »

3. L’étape du réalisme

Comme son nom l’indique, le but est d’être le plus fidèle possible à la réalité. Cette étape se situe habituellement entre 8 et 12 ans. Les enfants intègrent des aspects tels que la superposition, la troisième dimension ainsi que les détails de chaque objet.

Il n’y a plus de dimensions bidimensionnelles, avec les pieds, les oreilles et le nez de profil comme avant. Néanmoins, les enfants ne dessinent pas non plus des murs ou des sacs transparents qui permettent de voir à travers.

A mesure que l’enfant grandit, sa précision dans la coordination des mouvements s’améliore. Tout comme ses compétences en dessin.

L’importance du dessin chez les enfants

Pendant toutes ces étapes du dessin chez les enfants, il est fondamental qu’ils possèdent tout ce dont ils ont besoin pour développer cette capacité. Voici quelques conseils pour favoriser ce processus :

Les étapes du dessin chez les enfants sont fondamentales et doivent être encouragées et soutenues par les adultes.

  • Des éléments appropriés et disponibles

Tout d’abord, il est important de laisser le papier et les crayons à portée de main afin qu’ils puissent les utiliser quand ils ont envie. De plus, s’ils sont accompagnés, vous pouvez leur proposer des aquarelles et de la gouache pour élargir les possibilités créatives.

  •  Patience, tolérance et soutien

De même, il est essentiel que les adultes soutiennent et encouragent les enfants à faire des progrès. Ne jamais juger ou critiquer leur travail. N’oubliez pas qu’ils font du mieux qu’ils peuvent. Et si ce n’est pas le cas, c’est aussi positif qu’ils considèrent le dessin comme une forme de récréation.

  • S’intéresser à leur développement

Les étapes du dessin chez les enfants sont un fidèle reflet de l’évolution et de la maturation de chacun en fonction de ses capacités. Par ailleurs, ils reflètent également leurs sentimentsA travers ses dessins, l’enfant exprime ce qu’il aime, ce qu’il l’intéresse, ce qu’il perçoit et désire.

Compte tenu de tout ce qui précède, il est temps de donner à votre enfant le matériel dont il a besoin pour s’asseoir et créer. Si c’est déjà le cas, faites-y attention et essayez d’identifier à quelle étape il se trouve. Et pourquoi pas dessiner avec lui !