La signification des gribouillages des enfants

· 14 novembre 2018
A travers les gribouillages des enfants, ils commencent à décrire ce qu'ils sentent et observent. Voyons pourquoi il ne s'agit pas uniquement d'un simple trait.

Les gribouillages des enfants se produisent généralement autour des 18 mois. C’est à ce moment qu’ils commencent à faire des dessins comme moyen d’expression de leurs capacités.

Les petits s’amusent à tracer des lignes sans aucune signification pour certains. Toutefois, pour eux, cela représente des œuvres d’art, produit de leurs pensées et de leurs idées.

L’importance des gribouillages des enfants réside dans l’activation de leur imagination et de la motricité fine dès le plus jeune âge. Ils sont bénéfiques pour que le petit développe ses capacités et ses aptitudes. Par ailleurs, il est face à une manière très amusante d’exprimer ses émotions.

Lorsque l’enfant commence à dessiner ses traits sur une feuille, ceux-ci ont tendance à être impulsifs, disparates et incontrôlés. Ils déplacent tout leur bras pour pouvoir couvrir l’espace dont ils disposent.

Cette activité les amuse et les maintient éveillés, tout en favorisant l’évolution des premières étapes du développement artistique.

A mesure qu’ils grandissent, les aptitudes des enfants se renforcent. Ils acquièrent également de nouvelles habiletés pour mieux contrôler leurs traits. Ils saisissent mieux les crayons de couleurs et leurs tracés sont plus définis.

Une fois qu’ils entrent à l’école, ils améliorent avec plus de techniques ce qu’ils ont appris à la maison.

Quand les enfants sont curieux de choisir un crayon de couleur, n’hésitez pas à leur donner et à leur apprendre comment le tenir correctement. 

De cette façon, il pourra commencer à reproduire ses premiers tracés artistiques et débutera dans le monde des gribouillages. Ces derniers deviendront alors certainement, pour vous et pour lui, des créations inoubliables.

Les types de gribouillages des enfants et leur signification

Durant les premiers jours, lorsque l’enfant saisit un crayon pour tenter de dessiner ses gribouillis sur le papier, il entre dans le processus de coordination motrice et cérébrale. C’est alors que commence la première phase de dessin ou gribouillages des enfants.

Les gribouillages des enfants ont une signification quelque soit leur âge.

Le gribouillage incontrôlé

Il s’agit d’un niveau moteur qui s’observe chez les enfants à partir des 20 mois environ. Egalement connu comme le gribouillage désordonné, il se caractérise par des tracés ou des marques de crayons de couleurs ou de peintures qui n’ont ni ordre ni signification. Ils peuvent utiliser un ou plusieurs matériaux.

A ce stade, l’enfant ressent une décharge motrice lorsqu’il dessine et utilise le dessin pour laisser entendre son nouveau langage et sa manière de communiquer. De plus, il commence à reconnaître les matériaux.

Cette phase est d’une extrême importance car elle réveille ses capacités motrices et son attention de l’entourage. Tout cela sera donc reflété sur la feuille.

Le gribouillage contrôlé

Il s’agit d’un niveau de perception que manifestent les enfants entre 20 et 30 mois. A partir de là, les traits commencent à prendre forme. 

L’enfant saisit mieux les crayons de couleur et il a des mouvements plus doux en dessinant. Les lignes sont plus larges et définies et il s’efforce à remplir toute la feuille avec ses expressions graphiques.

A ce stade, on peut noter la présence de la kinesthésie. Autrement dit, la capacité d’utiliser son corps pour exprimer les idées. Les enfants observent plus clairement le monde qui les entoure et l’expriment ensuite sur la feuille. Ils commencent alors à tracer des cercles, des points et de courtes lignes.

« L’importance des gribouillages des enfants réside dans l’activation de leur imagination et de la motricité fine dès le plus jeune âge »

Le gribouillage avec un nom

Connu également comme niveau de représentation, il se situe entre 30 et 48 mois. A ce stade, le petit maîtrise déjà plus sa motricité. Il est aussi capable d’expliquer ce qu’il dessine. 

En général, il reproduit sur la feuille ce qu’il observe ou ressent même si ce qu’il dessine se ressemble pas à la réalité.

Pendant cette phase, l’enfant commence à choisir les matériaux qu’il veut utiliser, ce qu’il veut peindre et de quelle couleur. De même, il se centre un peu plus sur son dessin et se sent fier des éventuelles réactions qu’il reçoit des adultes qui regardent ses créations.

C’est pourquoi, il est primordial de l’encourager et de le féliciter pour son travail.

Le gribouillage pré-schématique

Ce niveau se trouve entre les 3 et 7 ans de l’enfant. Dans ce cas, le petit représente les objets qu’il voit, les personnes ainsi que les animaux.

Ces dessins sont un peu plus compréhensibles bien que les figures humaines soient représentées par un cercle pour la tête et deux lignes pour le corps. De nombreux enfants reproduisent aussi les doigts de la main et les cheveux.

Comme ils sont en âge scolaire, c’est en classe qu’ils exploitent leur potentiel avec leurs dessins. Ils y expriment leurs idées, les partagent avec leurs camarades et acquièrent une meilleure vision du monde infantile.

Les ressources pour leurs œuvres d’art sont plus variées et ils peuvent développer leurs compétences motrices au maximum.

Il est important de féliciter les gribouillages des enfants et de reconnaître leur dessin.

Les niveaux suivants sont: le schématique, qui va de 7 à 9 ans, et celui de la maturité graphique depuis 9 ans jusqu’à 14 ans. C’est dans ce dernier que s’opère la perfection des tracés, qui ressemblent davantage à des dessins.

A ce stade, l’enfant démontre ouvertement ses habiletés avec les tracés et les mélanges de couleurs.

En raison de tout ce qui précède, les gribouillages des enfants sont très importants car ils réveillent les capacités motrices et cérébrales. Celles-ci les aideront plus tard à s’exprimer à travers diverses compositions artistiques, telles que le dessin et la peinture.