Les enfants à besoins particuliers

5 octobre 2019
Les enfants à besoins particuliers et leurs familles doivent faire face à de plus grands défis que les autres, et ont ainsi besoin de soutiens supplémentaires.

A ces enfants qui, en raison de leur situation déterminée, manifestent des besoins spéciaux différents de ceux des autres enfants, on doit accorder une série d’attentions particulières. Les enfants à besoins particuliers présentent des besoins spécifiques en termes de santé et manifestent aussi un handicap dans l’apprentissage. Ils ont connu des traumas, des retards dans leur développement, etc.

Qui sont les enfants à besoins particuliers ?

Chaque enfant qui présente une condition particulière a le droit de recevoir des attentions spéciales. De plus, la variabilité des groupes d’enfants à besoins particuliers est vraiment large.

Nous pensons par exemple ici à ces enfants qui, manifestant un handicap d’apprentissage, ont besoin d’une attention éducative particulière. Ou encore à ces enfants qui ont des besoins spécifiques en termes de santé.

Ces derniers sont ceux qui naissent avec une détérioration cognitive, un syndrome ou une maladie chronique ou en phase terminale. En accord avec Eliane Tatsh, Ivone Evangelista et Andressa da Silveira, ces enfants ont des demandes d’attentions contenues à caractère temporaire ou permanent. De plus, ils dépendent d’une multiplicité de services sociaux et sanitaires particuliers.

L'éducation des enfants à besoins particuliers

Recommandations de soutien pour les familles

Le psychologue américain Nicholas Martin a interviewé des groupes de soutien formés par les parents d’enfants à besoins particuliers. Il leur a demandé quelles sont les ressources les plus adéquates, à un coût raisonnable, qui sont nécessaires pour s’occuper de ces enfants. Telles ont été les recommandations qui en sont ressorties :

  • Coopérative de parents : renseignez-vous et cherchez les associations ou les réseaux de soutien qui existent dans votre zone pour partager l’aide
  • Garderies d’enfants spécifiques et qualifiées pour prendre en charge les enfants à besoins particuliers

Les enfants à besoins particuliers en classe

La première fois que l’on a définit le concept des « élèves à besoins éducatifs spéciaux », c’était dans le rapport Warnock, élaboré par la Commission britannique de l’éducation. Lorsqu’on lit ce rapport, on comprend que ces élèves sont ceux qui présentent des difficultés d’apprentissage rendant nécessaire le fait de disposer de ressources éducatives spéciales.

Or, le concept fait allusion à ces résultats différents que présente l’élève à besoins éducatifs spéciaux, qui peuvent être inférieurs ou supérieurs à ceux de la majorité du groupe. Cependant, de même que l’envisagent les psychologues Mónica Montes et María Auxilio Castro, le processus éducatif de ces élèves se développera à partir de leurs capacités et de leurs possibilités, pas de leurs limites.

En effet, pour elles, le concept des élèves à besoins éducatifs spéciaux contribue à reconsidérer l’éducation des élèves présentant des difficultés. Ainsi, l’intervention réalisée auprès de ces élèves se centrera sur leurs compétences scolaires, pas sur leurs handicaps.

« Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson à son habilité à grimper un arbre, il va penser toute sa vie qu’il est stupide. »

-Albert Einstein-

Un enfant souriant

Les enfants qui requièrent des attentions particulières souffrent plus du bullying que les autres

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les enfants handicapés sont victimes d’actes de violence à une fréquence presque 4 fois plus élevée que ceux qui ne présentent aucun handicap. A ce jour, c’est une réalité que les enfants à besoins spéciaux sont l’un des groupes qui sont le plus harcelés et, toujours selon l’OMS, tels sont les facteurs de risque les plus communs :

  • Stigmatisation sociale
  • Discrimination
  • Ignorance quant au handicap
  • Manque de soutien

Finalement, c’est un fait que les enfants à besoins particuliers doivent faire face à de grands défis. De même que leurs familles et leurs soignants. C’est pourquoi ils doivent recevoir tout le soutien nécessaire pour les aider dans leur quotidien. Et ainsi faciliter le développement de ces enfants le mieux possible pour qu’en définitive, ils jouissent d’une vie de qualité.