Les maladies numériques chez les enfants

14 mars 2019
Les maladies numériques chez les enfants sont réellement dangereuses. L'usage excessif du téléphone, de la tablette et de la télévision entraîne des conséquences négatives sur la santé de nos petits.

De plus en plus jeunes, les enfants peuvent manipuler parfaitement leur téléphone portable, la tablette ou la télécommande. Nous ne sommes certainement plus surpris de les voir chercher des vidéos ou des jeux sur le petit écran. Toutefois, les maladies numériques chez les enfants existent. Quelles sont-elles ? Dans cet article, nous vous disons tout.

Les maladies numériques chez les enfants : à quoi fait-on référence ?

De nouveaux mots, de nouveaux syndromes ou de nouveaux concepts apparaissent continuellement pour caractériser la société actuelle. Bon nombre des maux dont nous souffrons aujourd’hui sont liés à l’utilisation de la technologie, au manque d’exercice ou à une alimentation peu saine.

Dans ce cas, nous faisons référence aux maladies numériques chez les enfants. Un problème qui peut sembler anodin mais qui implique des conséquences à court, moyen et long terme.

Ces « maladies » ou pathologies sont en augmentation. Bien qu’elles n’aient pas encore été étudiées en détails, ce qui est certain c’est que personne ne peut nier qu’elles existent. Et le pire dans tout cela, c’est qu’elles surviennent à un très jeune âge.

A quoi faisons-nous référence lorsque nous évoquons les maladies numériques chez les enfants ? Essentiellement aux problèmes de santé générés par l’usage continu des appareils technologiques. 

Croyez-le ou non, les enfants sont les principaux utilisateurs des téléphones, tablettes et jeux vidéos, avec les conséquences que cela implique. Parmi les principales maladies numériques, nous pouvons souligner :

1. Problèmes auditifs dus à l’utilisation de casques ou d’écouteurs

Les oreillettes, casques ou écouteurs portés en continu et à un volume élevé peuvent entraîner des problèmes d’audition. Surtout ceux qui se placent à l’intérieur du conduit auditif.

La tendance est d’écouter de la musique, des vidéos ou des musiques de jeux à un volume de plus en plus élevé afin de dépasser le son ambiant, assez bruyant en soi.

De nombreux parents consultent le pédiatre parce que leurs enfants n’entendent pas bien. Cela peut être dû au port du casque. Par ailleurs, nous devons garder à l’esprit que ces appareils peuvent provoquer des acouphènes. Un problème lié à l’endommagement de la structure nerveuse du canal auditif.

Les maladies numériques chez les enfants sont réellement dangereuses.

2. Lésions causées par des mouvements répétitifs

Pouvez-vous croire qu’il y a des enfants de cinq ou six ans qui ont une tendinite du poignet ou un syndrome du canal carpien ? En effet, il existe plus de cas que vous ne le pensez. Et tout cela est la conséquence d’heures passées sur le téléphone ou à appuyer sur l’écran pendant un jeu.

Sans parler de la tendinite du pouce et de l’index qui affecte ceux qui envoient des messages ! Il s’agit des deux doigts les plus utilisés pour écrire sur le smartphone et également les plus touchés par la douleur, la rigidité et les crampes ou les fourmillements.

3. Tension oculaire

Egalement connu sous le nom de stress visuel, c’est l’une des maladies numériques chez les enfants qui préoccupe le plus les médecins. 

Le fait de passer de longues heures devant un écran (petit de surcroît) provoque une tension dans les yeux, accompagnée aussi de sécheresse, d’une sensibilité à la lumière, de larmoiement, de rougeur, de lourdeur à la lecture et, dans les cas plus graves, de maux de tête et des vertiges.

4. Insomnie

Il s’agit, sans aucun doute, de l’une des maladies numériques que nous associons à l’adolescence mais qui peut également apparaître plus tôt. L’utilisation d’Internet jusqu’à tard dans la nuit met le cerveau en état d’alerte et ne lui permet pas de dormir correctement.

« L’écran possède une couleur bleue qui interfère dans les niveaux de l’hormone mélatonine (celle qui induit le sommeil) ainsi que la régulation des cycles d’éveil et de repos. »

5. Douleurs musculaires

Les maux de dos, de cou et d’épaules sont à l’ordre du jour avec l’utilisation des appareils technologiques. Une mauvaise posture pendant des heures en regardant un film ou une série, en jouant ou en regardant des vidéos, peut générer des courbatures du dos, des changements de postures, des contractures voire plus.

La cyberdépendance est l'une des maladies numériques chez les enfants les plus préoccupantes.

6. Dépendance à internet

La cyberdépendance est l’une des maladies numériques chez les enfants les plus préoccupantes. En effet, les jeunes ne veulent rien faire d’autre que de rester dans la chambre ou le salon avec un écran devant les yeux.

Ils ont leur smartphone à côté d’eux au dîner, pendant les vacances, lors d’une sortie en famille (si nous les obligeons à sortir), à l’école… La dépendance est telle qu’ils dorment avec le téléphone sous l’oreiller. Et si, pour une raison ou une autre, ils s’en éloignent quelques minutes, ils se sentent nus.

Que faire si mon enfant souffre de l’une de ces maladies ? Dans un premier temps, réduisez l’accès à Internet et l’usage des appareils technologiques.

Cherchez des alternatives à l’extérieur pour les heures de loisirs et ne les laissez pas utiliser leur smartphone 2 heures avant d’aller au lit. Enfin, si cela est nécessaire, demandez l’aide d’un professionnel. Selon le cas : un médecin, un psychologue, un physiothérapeute, etc.

  • López, A. (2014). Las tecnopatías: enfermedades causadas por las tecnologías del siglo XXI. EFESALUD.