Les éclipses affectent-elles la grossesse ?

Depuis l'Antiquité, on pense que divers phénomènes naturels influencent la santé des femmes, en particulier pendant la grossesse. L'un des mythes les plus populaires est lié aux éclipses. Nous allons donc tout vous raconter à ce sujet.
Les éclipses affectent-elles la grossesse ?
Marcela Alejandra Caffulli

Relu et approuvé par la pédiatre Marcela Alejandra Caffulli.

Écrit par Gladys González

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

Les éclipses sont des phénomènes qui ont déchaîné l’imagination et la curiosité de l’être humain depuis l’Antiquité. La mythologie de nombreuses civilisations rassemble une série de croyances autour de ce sujet, dont les femmes enceintes ne sont pas absentes.

Découvrons-en plus ci-dessous.

Dans sa totalité, la nature englobe une aura de mystère et d’enchantement. Les astres, les phases lunaires, les éclipses et bien d’autres phénomènes sont liés à des aspects de la vie humaine, afin de leur donner un sens et donc une justification. Bien que la science ne soutienne pas pleinement ces croyances, beaucoup ont réussi à inspirer la recherche scientifique.

Populairement, on considère que, surtout, la lune exerce une grande influence sur des éléments tels que les cultures, la croissance des plantes, la marée (et donc les activités de pêche), le comportement des animaux et aussi la fertilité. Elle est également liée à des éléments tels que l’équilibre, la santé et la chance.

Par exemple, depuis l’Antiquité, une relation s’est établie entre le cycle menstruel et les phases lunaires. De la même manière, tout ce qui tourne autour de la fertilité et du corps féminin est relié à des phénomènes naturels. Dans le cas des éclipses, il existe une croyance qui déconseille aux femmes enceintes de contempler directement une éclipse.

On pense que les femmes enceintes ne devraient pas regarder une éclipse car elles courent le risque que leur bébé naisse avec des malformations congénitales, des grains de beauté ou des taches sur la peau.

Bien que l’ancienneté exacte de cette croyance ne soit pas connue, ce qui est certain, c’est qu’elle est présente dans de nombreuses cultures à travers le monde. Aujourd’hui, de nombreuses femmes choisissent de ne pas regarder une éclipse « au cas où », même si elles ne croient pas entièrement au mythe.

Comment les éclipses sont censées affecter

Voici les conséquences que connaîtrait une femme enceinte qui observe directement une éclipse :

  1. Malformations au niveau du fœtus. On l’associe généralement à l’apparition d’une fente labiale.
  2. Maladies de la peau. C’est-à-dire l’apparition de taches, de grains de beauté ou même de cicatrices sur la peau. Certains mythes disent que les mères peuvent aussi avoir des grains de beauté ou des taches.
  3. Absence d’un membre ou d’un organe. Par exemple, un doigt.
Autrefois, on croyait que les éclipses pouvaient nuire au fœtus

Toutes ces affirmations manquent de fondement scientifique : on ne doit donc les considérer que comme un mythe. En fait, la science a expliqué à plusieurs reprises que ces altérations se devaient à des défauts génétiques et à l’action de composés tératogènes.

Bien que l’éclipse n’affecte PAS la femme enceinte, le stress et l’anxiété provoquent des altérations psychologiques qui, bien sûr, génèrent des conséquences psychosomatiques dans les cas les plus graves. N’oubliez pas qu’en général, les femmes enceintes sont beaucoup plus sensibles que d’habitude. E n cas de menace psychologique, elles peuvent donc être plus vulnérables

On pense qu’une éclipse lunaire est beaucoup plus nocive qu’une éclipse solaire. Cela a à voir avec la perception selon laquelle l’anatomie féminine serait régie par la lune.

Les éclipses et l’esprit humain

La peur que peuvent ressentir les femmes enceintes face aux dangers possibles pour leur bébé les prédispose à subir des épisodes de stress aux conséquences physiques diverses ; cependant, aucun d’entre eux n’inclut de malformations, de taches ou d’absence de membres. En fait, il n’y a pas de quoi s’inquiéter : le phénomène naturel ne nous affectera pas si nous ne lui accordons aucune importance.

Si l’on tient compte du fait que tout être humain, en soi, peut être affecté émotionnellement par une phase de lune, il faut savoir que cela se produit deux fois chez les femmes enceintes, car les altérations hormonales les rendent plus sujettes à des changements psychologiques visibles. Pour étayer cela, les spécialistes ont pu déterminer que le rythme humain pouvait être altéré par des éclipses ou des changements de saison.

Des changements, détériorations ou altérations au cours des éclipses lunaires ont été perçus en cas de troubles de :

  1. Épilepsie.
  2. Schizophrénie.
  3. Problèmes psychiatriques en général.

D’autre part, la science n’a rien pu affirmer concernant le lien des éclipses avec la grossesse, ainsi que les taux de natalité ou même l’activité criminelle.

Fondement mythologique des éclipses

Selon la mythologie aztèque, la lune est capable d’intervenir dans la fertilité humaine et donc dans tout ce qui concerne le processus de conception et le développement de l’embryon. Selon leurs croyances, si la lune disparaissait ou diminuait pendant la grossesse, il y aurait des effets directs sur le fœtus.

Les croyances sur les éclipses viennent des temps anciens

Pour les Aztèques, la disposition lunaire au moment de l’éclipse était à l’origine de malformations chez les nouveau-nés. En fait, tout autre défaut, tel que la cécité, le mutisme ou la surdité, était attribué à un phénomène astrologique. Néanmoins, on pensait que ces problèmes pouvaient être évités.

Une femme enceinte peut éviter de possibles dommages à son bébé pendant une éclipse en prenant les mesures préventives suivantes :

  • Porter un foulard rouge.
  • Porter un ruban rouge noué à la taille.
  • Attacher un morceau de métal à ses vêtements. Les ciseaux sont particulièrement recommandés.
  • Éviter de faire ses besoins physiologiques à l’extérieur.
  • Faire du bruit. La famille peut contribuer en faisant des bruits qui éloignent le mal, en lançant des pétards, en criant, en frappant sur des pots ou d’autres objets métalliques.

D’une manière ou d’une autre, les recommandations pour les femmes enceintes lors des éclipses sont restées dans le temps. Même si elles ne garantissent absolument rien sur le plan scientifique, elles ont le mérite de rassurer. Beaucoup de mères n’hésitent pas à suivre ces suggestions car elles pensent qu’elles peuvent en tirer des bénéfices et ne pas prendre de risques en suivant les directives.

Cela pourrait vous intéresser ...
Nous sommes des filles de la Lune, des mères et surtout, des femmes FORTES
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Nous sommes des filles de la Lune, des mères et surtout, des femmes FORTES

La Lune et la Femme sont liées depuis toujours par leurs forces, leurs similitudes, leurs cycles...Qu'est-ce qui caractérise leur image et leur éne...




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.