Les crises de colère : leur côté positif ?

4 juin 2018
Il vous est peut-être déjà arrivé de penser que les crises de colère infantiles n'apportent rien de bon, qu'elles rendent l'ambiance chaotique et que vos nerfs se crispent. Que vous le croyez ou non, les caprices et les colères sont un élément important de la santé émotionnelle et du bien-être de votre enfant. Les crises de colère devraient faire partie de la vie quotidienne, votre enfant est en train de former sa personnalité et il vous exprime avec des larmes ce dont il a besoin, car il ne sait pas le faire autrement.

Les crises de colère se produisent parce que les enfants ne sont pas capables d’exprimer avec des mots comment ils se sentent émotionnellement. Lorsqu’ils ont en eux des émotions intenses et difficiles à contrôler, elles éclatent en colère. Les crises de colère n’ont pas lieu pour que vous vous fâchiez ou que vous le grondiez, loin de là. Elles sont présentes pour faire attention à l’enfant et lui enseigner, non seulement à écouter et à apprendre de ses émotions, mais aussi à mettre des mots sur ce qui lui arrive.

Les caprices ou les crises de colère des jeunes enfants sont un des aspects les plus exigeants de l’éducation des enfants. Les parents pensent que tout va bien quand les enfants sourient ou sont tranquilles…Et ils se sentent impuissants lorsqu’ils se roulent par terre en criant et en donnant des coups de pied pour quelque chose qui semblait être sans importance.

 

Les crises de colère font partie du développement de l'enfant et elles sont nécessaires pour libérer du stress

Toutefois, les crises de colère des enfants sont une composante essentielle de leur développement émotionnel et également de leur bien-être physique. Les crises de colère ont un côté agréable et sont plus positives que vous en le pensez. Peut-être que si vous y pensez la prochaine fois que votre fils ou votre fille entre dans une crise de colère, vous commencerez à percevoir ces moments non pas comme quelque chose de mal mais plutôt comme une occasion d’apprentissage et d’amélioration pour les deux.

Le bon côté des crises de colère

Elles aident à apprendre

Les enfants expriment leur frustration dans n’importe quelle situation (même la plus bénigne) avec les crises de colère. Cela les aide à débarrasser leur esprit afin qu’ils puissent apprendre quelque chose de nouveau. L’apprentissage est aussi naturel pour les enfants que la respiration.

Quand un enfant n’est pas capable de se concentrer ou d’écouter, c’est qu’il y a généralement un problème émotionnel qui bloque les progrès. Pour apprendre, un enfant doit se sentir heureux et détendu et pour cela, exprimer ses émotions est fondamental.

Le stress se libère

Les larmes contiennent du cortisol, l’hormone du stress. Lorsque nous pleurons, nous libérons littéralement le stress du corps. Les larmes aident également à baisser la tension artérielle et améliorent le bien-être émotionnel, à condition qu’un être cher soit présent pour offrir son soutien absolu. Quand un enfant est au bord d’une crise de colère, il commence à se sentir dérangé, il se fâche, se frustre et pleure.

De plus, une fois que la tempête est passée, l’enfant se sent aussi beaucoup mieux. Les parents doivent aider leurs enfants à aborder la colère et à découvrir quels sont les sentiments dominants ainsi que leur cause. Ainsi, des solutions peuvent être cherchées ensemble pour que la prochaine fois qu’une situation similaire se produit, le petit puisse apprendre certaines aptitudes pour faire face à cette frustration. Pleurer aide à guérir.

Les crises de colère peuvent être spectaculaires chez les enfants mais elles sont plutôt saines pour leur bien-être émotionnel

Si vous avez dit ‘non’, c’est positif

Parfois les crises de colère apparaissent parce que votre enfant fait face à un ‘non’ et c’est quelque chose de positif pour son développement. Dire ‘non’ aux enfants est une manière d’établir des limites claires quant aux comportements acceptables et inacceptables.

Il n’existe pas de meilleure défense contre une colère qu’une bonne crise.

-Auteur inconnu-

Parfois, vous évitez de donner un refus pour ne pas avoir affaire aux conséquences émotionnelles, cependant il est nécessaire de fixer des limites et en même temps d’offrir de l’amour et de l’empathie. Dire ‘non’ quand cela est approprié est positif pour tout le monde.

Votre enfant se sent en sécurité pour vous dire comment il se sent

A sa manière, il vous dit qu’il ne va pas bien et qu’il a besoin de votre aide pour aller mieux. C’est à ça que servent les crises de colère. C’est un compliment car votre enfant a confiance en vous. Une crise de colère ne signifie pas qu’il veut vous manipuler ou obtenir ce qu’il désire…

Il est simplement en train de vous dire comment il se sent à propos d’une situation en particulier. C’est l’amour qui vous lie qui doit vous aider à faire face à la situation de la manière la plus efficace.

 

A découvrir aussi