La colère chez les enfants : que faire en tant que parents ?

· 12 mai 2018
La colère est une émotion très fréquente chez les enfants. Ils peuvent la manifester à travers des caprices, des coups, des pincements et jusqu'à des symptômes physiques. Si elle n'est pas contrôlée, la colère peut devenir destructrice. Par conséquent, apprenez à vos enfants à maîtriser ce sentiment sainement.

La colère chez les enfants est courante entre 2 et 4 ans. Les sentiments de frustration apparaissent face à une situation que l’enfant pense injuste ou désagréable. A ce sujet, de nombreux parents se retrouvent en territoire inconnu. Comment les adultes peuvent-ils prendre en main la colère des enfants ?

Qu’est-ce que la colère chez les enfants et comment se manifeste-t-elle ?

La colère ou l’irritation est une émotion naturelle difficile à gérer pour les enfants. Il s’agit d’une sensation de contrariété ou de malaise devant certaines situations qui perturbent le calme de façon négative.

Les enfants expriment souvent leur colère physiquement en crispant leurs muscles, ce qui augmente leur pression sanguine. D’autres signes visibles de mécontentement sont la transpiration, le rougissement de la peau et le mal de tête.

Leur comportement peut également être différent: ils sont agités et se déplacent de part et d’autre sans raison.

Les enfants manifestent aussi leur colère par le biais des coups, des bousculades, ils lancent leurs jouets, ils pincent, ils crient, mordent, cassent les choses et menacent.

Des causes possibles de la colère chez les enfants

En général, quand les enfants manifestent constamment de la colère, de la rage ou de l’agacement, cela est dû à des problèmes externes et internes, comme par exemple :

  • Le stress.
  • Des soucis physiques ou émotionnels qui leur provoquent de la peur.
  • De la frustration et de l’impuissance de ne pas pouvoir faire ou posséder quelque chose.
  • Des troubles bipolaires.
  • La dépression.
  • Le désir d’attirer l’attention.
  • Des difficultés pour communiquer.
  • Une hypersensibilité face aux stimulations.
  • Le stress, la fatigue, l’insécurité et la jalousie.

Pour les jeunes enfants, montrer cet état de colère est une forme d’expression. Evidemment, ce n’est pas la manière la plus adéquate, mais ils l’utilisent pour faire savoir à leurs parents que quelque chose est important pour eux.

Les crise de colère chez les enfants apparaîssent généralement entre 2 et 4 ans

L’importance d’apprendre aux enfants à gérer la colère

Les sentiments de rage ou de colère chez les enfants peuvent provoquer des conduites indésirables et néfastes. Le fait qu’un enfant réagisse de façon agressive dans toutes les situations peut le rendre violent.

Il pourrait en résulter des problèmes de type social, familial, émotionnel et physique.

« La colère est comme le feu; elle ne peut s’éteindre qu’à la première étincelle. Après, il est trop tard ».

-Giovanni Papini-

12 techniques pour contrôler la colère chez les enfants

Bien qu’une crise de colère soit normale de temps en temps, les parents doivent faire des efforts pour maîtriser cette émotion chez les enfants. Pour y parvenir, prenez en compte ces stratégies d’éducation:

  • Ne perdez pas le contrôle en tant que parents. Si vous répondez avec des cris, vous ne ferez qu’empirer la situation et donnerez l’information à l’enfant que son comportement est normal.
  • Aidez-le à développer des capacités d’autorégulation. De cette façon, il sera prêt pour affronter toute situation défavorable.
  • Laissez-lui du temps pour se calmer. Donnez-lui un peu d’espace plutôt que d’entrer dans une bataille avec lui.
  • Agissez fermement, avec patience et amour: l’enfant acceptera son rôle au sein de la famille.
  • Évitez de le corriger lorsqu’il se sent frustré ou dérangé, car vous risquez de le brusquer.
  • Apprenez à votre enfant à travers l’exemple. Ne pensez pas que l’expression « faites ce que je dis, pas ce que je fais » fonctionne.
  • Rassurez-le qu’il n’y a rien de mal à être en colère, mais que la réaction démesurée est inacceptable.
  • Apprenez-lui à identifier son émotion, en utilisant le langage verbal pour s’exprimer.
  • Énumérez les raisons pour lesquelles vous lui refusez quelque chose qu’il désire comme des bonbons ou regarder la télévision.
  • Proposez des activités amusantes qui l’aident à canaliser ses émotions.
  • Félicitez et complimentez votre enfant pour ce qu’il fait de bien.
  • Apprenez-lui à reconnaître ses fautes, admettre ses erreurs et demander pardon.
La colère chez les enfants est normale mais doit être gérer avec beaucoup de maîtrise, de respect et d'amour

Les avantages de contrôler la colère chez les enfants

Les parents doivent apprendre à leurs enfants, dès le plus jeune âge, à s’exprimer, à canaliser et gérer leurs émotions le mieux possible. L’un des avantages est que cela favorise une meilleure communication entre les parents et les enfants.

L’enfant apprend également qu’il existe d’autres alternatives que les pleurs pour s’exprimer : le dialogue. Faire preuve d’empathie est un bénéfice en plus que l’enfant acquiert à travers la capacité de maîtriser ses émotions et de s’intéresser à autrui.

Enfin, aidez votre enfant à comprendre qu’en tant que père et mère, vous êtes les éducateurs. Si vous constatez que votre enfant possède des difficultés à se calmer ou qu’il a des accès de colère fréquents, vous pouvez l’emmener chez un spécialiste. L’expert aura la capacité d’évaluer et de fournir des techniques pour contrôler sa colère.