Les 6 conséquences du manque de temps libre chez les enfants

Le temps libre pour les enfants est sain car il leur permet de prendre leurs propres décisions sur ce qu'il faut faire et comment s'amuser.
Les 6 conséquences du manque de temps libre chez les enfants

Dernière mise à jour : 08 septembre, 2022

Peut-être nous semble-t-il positif que les enfants passent toute la journée à s’amuser, d’une activité à l’autre. Cependant, le manque de temps libre chez les enfants a différentes conséquences, comme les sautes d’humeur, la fatigue ou le peu de temps qu’ils passent en famille. Aujourd’hui, il semblerait qu’ils se retrouvent condamnés à courir aux côtés des adultes : or, on oublie que le jeu doit passer avant tout. Le temps libre chez les enfants est une source de développement et d’apprentissage. Regardons les conséquences d’un agenda trop rempli pour les enfants.

La peur du temps libre des enfants

Nous avons souvent peur de l’ennui et du temps libre des enfants. Notre logique est parfois la suivante : plus ils sont stimulés, mieux c’est – comme si c’était un péché de ne pas développer leur plein potentiel.

Nous le faisons aussi pour tenter de régler la dynamique familiale. Nous devons travailler et c’est pourquoi il vaut mieux que les enfants fassent des activités. Bien d’autres fois, nous remplissons également leur emploi du temps pour avoir du temps disponible dans le nôtre. Toutes ces raisons peuvent même se produire simultanément.

Cependant, il est essentiel que nous puissions être honnêtes avec nous-mêmes et que nous trouvions un moyen de créer du temps sans avoir à exposer les plus petits à l’épuisement physique et mental. De plus, il est tout aussi important de savoir quels sont les avantages du temps libre pour les enfants et les conséquences qui surviennent lorsqu’ils en manquent.

Le temps libre et même l’ennui sont productifs pour les enfants. Cela les aide à développer leur imagination et à découvrir leurs propres goûts et intérêts.

Les 6 conséquences du manque de temps libre chez les enfants

Certaines des conséquences du manque de temps libre chez les enfants sont les suivantes :

1. Ils n’ont pas le temps pour l’exploration spontanée et l’ennui

Il est peu probable que les enfants avec un agenda rempli s’ennuient et cèdent la place à la créativité qui vient lorsqu’ils ne savent pas quoi faire. Bien évidemment, cela entrave le développement de l’imagination et de l’improvisation.

2. On remarque des difficultés autour de la connaissance de soi

Souvent, le fait de passer d’une activité à l’autre finit par réguler et rendre la routine quotidienne. Tous les plans sont remplis comme en mode automatique, par inertie. De cette façon, il arrive souvent que les enfants suivent une direction, celle qui indique ce qu’il faut faire, et s’éloignent de ces autres chemins où ils peuvent explorer et découvrir ce qu’ils aimeraient faire.

3. Les sautes d’humeur

Imaginez ce que vous ressentez lorsque vous passez une journée à faire des activités, en devant aller d’un endroit à un autre. Vous seriez irritable, perdu, incapable de vous concentrer et de faire de votre mieux ? C’est ce qui arrive aux enfants. Eux aussi sont épuisés et, par conséquent, débordés. À long terme, ce sont des situations qui génèrent de l’anxiété et du stress.

4. Leur capacité à gérer leur temps et leur autonomie sont affectées

Quand il y a peu de place pour décider, les enfants s’habituent à suivre une routine. Ainsi, certaines compétences sociales ont également peu de chances d’être exercées et testées.

Passer du temps à la maison et partager des jeux et des activités avec la famille est important pour les plus petits. Cette possibilité disparaît si l’emploi du temps des enfants est rempli au quotidien.

5. Ils ratent la possibilité de partager des activités familiales

Passer du temps à la maison et partager des activités familiales est important pour les tout-petits. Pour cette raison, il est essentiel de trouver un équilibre, car le temps que nous passons à faire des activités manuelles, à cuisiner avec eux ou à faire n’importe quoi d’autre est un moyen de renforcer les liens, de se rapprocher et de mieux les connaître.

6. Leurs compétences sociales sont affectées

En jouant et en ayant du temps libre, les enfants exercent également des compétences personnelles et sociales, telles que la planification, la prise de décision, le partage ou le fait de se mettre d’accord, entre autres.

À quel moment les enfants joueront-ils ?

Il y a quelques années, Maná, un groupe musical mexicain, a recréé une chanson dans laquelle il se demandait où les enfants joueraient, face à un monde qui commençait à « dynamiter » certains espaces, remplissait tout de béton et déplaçait les espaces ouverts et le plein air.

Actuellement, au contenu de ce sujet, nous pourrions ajouter cette préoccupation : à quel moment les enfants vont-ils jouer s’ils ont aujourd’hui un agenda plus foisonnant et paralysant que celui des adultes eux-mêmes ? Quand vont-ils jouer s’ils doivent passer de l’école au sport, du sport au cours de langue, du cours de langue au cours de musique, et ainsi de suite ?

Dans ce monde hyper exigeant, où il semble que les opportunités ne s’ouvrent qu’à ceux qui complètent le plus leur CV, nous transférons la logique adulte au monde de l’enfance. Or, nous passons à côté d’un point fondamental : les enfants sont en plein développement et le jeu est leur principal moyen de le faire. Les enfants doivent avoir le temps d’être.

Cela pourrait vous intéresser ...
Activités pour travailler les compétences sociales des enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Activités pour travailler les compétences sociales des enfants

Ces activités pour travailler les compétences sociales permettent d'apprendre facilement aux enfants à se comporter correctement.



  • Betina Lacunza, Ana , & Contini de González, Norma (2011). Las habilidades sociales en niños y adolescentes. Su importancia en la prevención de trastornos psicopatológicos. Fundamentos en Humanidades, XII(23),159-182.[fecha de Consulta 6 de Septiembre de 2022]. ISSN: 1515-4467. Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=18424417009
  • Oyarzún Gómez, Denise, & Reyes Espejo, María Isabel. (2021). Bienestar y tiempo libre de niños y niñas a través de un mapeo fotográfico participativo. Revista de psicología (Santiago)30(2), 71-85. https://dx.doi.org/10.5354/0719-0581.2021.65689