10 curiosités sur les enfants gauchers

19 février 2018
Dans notre société, toutes les choses de la vie quotidienne, ou presque, sont conçues pour et par des personnes droitières. Si vous avez des enfants gauchers, il faut les aider à développer leur dextérité manuelle.

Si votre petit est gaucher, il aura besoin de plus d’attention pour apprendre et se développer. Que ce soit à l’école ou pendant les activités extra-scolaires, les enfants ont tendance à stimuler leur côté droit plutôt que leur côté gauche.

C’est aux parents de faire en sorte que leurs bambins gauchers développent leur côté dominant. Il est particulièrement important pour sa croissance et son éducation de faire preuve de patience quand ils apprennent à écrire.

Heureusement, on n’oblige plus les enfants gauchers à écrire de la main droite à l’école ! Cette époque est révolue.

En fait, il est de plus en plus fréquent d’entendre ce genre de phrase : « Tu es gaucher ? C’est génial ! » De plus, de nombreux artistes et athlètes sont connus pour être gauchers.

L’avis des experts

Quand on creuse un peu le sujet, on découvre avec étonnement que les scientifiques ne savent pas pourquoi les enfants deviennent gauchers ou droitiers.

De nombreux scientifiques pensent que c’est la conséquence d’un processus évolutif du système nerveux. D’autres nous disent que le fait d’être gaucher est dû à des facteurs héréditaires, à un excès de testostérone ou au stress pendant l’accouchement.

Les scientifiques sont d’accord sur un point : c’est une question neurologique. Cela se passe dans le cerveau.

Ce que vous devez savoir

Le cerveau a deux hémisphères : le droit, qui dirige le côté gauche du corps, et le gauche, qui dirige le côté droit.

Dans le cerveau des enfants gauchers, c’est l’hémisphère droit qui domine. C’est pour cela qu’ils maîtrisent mieux le côté gauche de leur corps. Cette particularité les différencie des droitiers.

10 curiosités sur les enfants gauchers

Les enfants gauchers sont plus créatifs.

Nous nous sommes tous intéressés à ce sujet-là au moins une fois dans notre vie. Dans cet article, nous répondons à toutes les questions que vous n’osiez pas poser sur les enfants gauchers.

  1. Les gauchers constituent 10 à 13% de la population. Ce pourcentage est constant depuis la Préhistoire. Pourquoi ? On pense souvent que c’est une question de culture. Autrefois, il était mal vu d’être gaucher. Les parents faisaient tout pour que leurs enfants utilisent leur côté droit en priorité.
  2. Les gauchers sont avantagés dans certains sports, comme la boxe, le football et le tennis. Selon certaines recherches, c’est parce qu’ils auraient une meilleure vision spatiale.
  3. Il y a plus de garçons gauchers (11%) que de filles gauchères (9%). On ne sait pas encore pourquoi.
  4. Les gauchers sont souvent plus créatifs. Ce serait dû au fait que l’hémisphère droit, celui de la créativité, de l’inspiration et du talent artistique, est plus stimulé et plus actif.
  5. Très souvent, chez les jumeaux, l’un des deux est gaucher. Cependant, il est rare qu’ils le soient tous les deux.
  6. Petits, les gauchers dessinent souvent des bonhommes ou des portraits qui regardent vers la droite.
  7. 80% des enfants gauchers ont un ancêtre qui l’était également.
  8. La dyslexie et le bégaiement seraient plus fréquents chez les gauchers. Ce serait dû au fait qu’on les obligeait à écrire de la main droite.
  9. D’après les recherches, les liaisons entre le cerveau et le corps sont plus rapides chez les gauchers. C’est pour cela qu’ils sont plus vifs et qu’ils réfléchissent plus rapidement.
  10. D’après une enquête de la revue Journal of Nervous and Mental Disease, les enfants gauchers ont plus de mal à affronter et gérer les émotions négatives.

Tout dépend des parents

Les enfants gauchers ont le droit de grandir dans la sérénité.

Nos bambins n’ont pas besoin d’être observés comme des bêtes de foire ou des curiosités seulement parce qu’ils écrivent avec leur petite main gauche.

C’est aux parents de les guider, de les stimuler et de s’adapter à eux pour qu’ils se sentent plus à l’aise et libres d’utiliser leur main gauche.

Ne commettons pas l’erreur de les obliger à se servir de leur main droite. Aidons-les à développer leur dextérité manuelle et à grandir dans la sérénité.

 

 

A découvrir aussi