Les caractéristiques des enfants souffrant d’attachement désordonné

27 avril 2018
Découvrez ci-dessous qui sont les enfants souffrant d'attachement désordonné. Vous verrez qu'il y a beaucoup plus de cas que vous ne le pensez.

Malheureusement, il y a un pourcentage élevé d’enfants qui sont ou ont été victimes d’abus. Les traumatismes et le stress chronique découlent de ces situations. Ces derniers les amènent à développer un comportement dysfonctionnel connu sous le nom d’attachement désordonné.

L’attachement désordonné est caractérisé par une peur chronique et intense. Elle fait que l’enfant évite de se rapporter à ses parents ou à ses soignants, et qui refuse également de rester en leur présence. Par conséquent, quand ils sont forcés de rester avec ces gens, ils éprouvent de la confusion et de l’étonnement.

L’attachement désordonné, comme son nom l’indique, est le résultat d’expériences traumatiques d’une grande intensité pour l’enfant. En effet, ces expériences «désordonnent» son développement social et le rend vulnérable.

Enfant souffrant d'attachement désordonné.

En d’autres termes, l’attachement désordonné est un ensemble de symptômes de détresse émotionnelle.

Les caractéristiques des enfants souffrant d’attachement désordonné

Les enfants souffrant d’attachement désordonné ont de la difficulté à contrôler leurs émotions.  De plus, ils ont du mal à interagir avec les autres, même ceux de leur âge.

  1. Ils montrent un comportement discordant la plupart du temps. Cela signifie que l’enfant est capable de chercher un contact physique et ensuite de l’éviter complètement.
  2. En outre, ils s’expriment d’une manière désordonnée et redondante, parlant souvent du même sujet.
  3. Les enfants souffrant d’attachement désordonné peuvent manifester de l’anxiété lorsqu’on les sépare de leurs parents.
  4. Ils ont tendance à se déplacer de manière non coordonnée. Et, dans les situations de terreur, ils peuvent souffrir d’une paralysie totale. Autrement dit, ils peuvent pétrifier.
  5. Les enfants souffrant d’attachement désorganisé ont une grande sensibilité par rapport à la figure paternelle. Et ce, parfois, avec des expressions physionomiques marquées.
  6. De plus, ils sont souvent désorientés. C’est à dire, ils montrent des locutions diffuses.
  7. Ces enfants sentent que leur espace personnel est facilement envahi.
  8. Ils souffrent de stress post-traumatique.
  9. Aussi, ils peuvent développer des troubles associatifs, de la mémoire et de l’attention.
  10. Ils n’ont aucun intérêt à explorer l’environnement. L’incertitude les envahit et la peur les paralyse quand il s’agit d’avoir de nouvelles expériences.
  11. Dans la plupart des cas, ils développent plusieurs peurs et même des phobies.
  12. Ils restent en état d’hypervigilance, car ils considèrent qu’ils doivent être constamment en alerte pour échapper à l’agression.

En ce qui concerne la mère

Des affections erronées

Les enfants souffrant d’attachement désordonné manifestent des contradictions. Par exemple, ils peuvent demander un câlin à leur mère, puis lui demander immédiatement de s’éloigner.

Dans ces situations, les enfants désespèrent parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils veulent avec certitude. Pour cette raison, ils deviennent très contrariés lorsqu’on leur demande ce qu’ils veulent.

La désorientation

  • Lorsque l’enfant souffrant d’attachement désordonné se sent confus ou effrayé par le comportement de la mère.
  • Il est désorienté dans tout ce qu’il fait. C’est-à-dire que l’enfant ne coordonne pas ses actions.
  • La désorientation se produit au moment où la mère se moque de l’enfant ou le met mal à l’aise.

Ces enfants ont tendance à être très inconstants. Il est donc essentiel d’être patient avec eux et de les traiter avec affection et respect.

Le retrait chez les enfants

La mère crée une distance émotionnelle considérable entre eux. Ceci est une caractéristique des parents d’enfants souffrant d’attachement désordonné.

Se sentant incompétents, ils choisissent de prendre de la distance. Par exemple: la mère décide de toujours saluer son enfant de loin. Sans s’approcher de lui.

Des comportements aléatoires et alternatifs

Les enfants souffrant d’attachement désordonné peuvent être très renfermés, au point de vouloir être invisibles au monde. D’un autre côté, ils peuvent avoir des poussées de colère.

Nous devons nous rappeler que, chez eux, les comportements sont aléatoires et non adaptés aux circonstances. Ils ne savent pas comment avoir de l’affection. Cela les conduit alors à s’exprimer de différentes façons.

Fille souffrant d'attachement désordonné.

L’auto-stimulation

Les enfants souffrant d’attachement désorganisé font appel à l’auto-stimulation, par des coups ou des mouvements de tête. Mais quelle est la raison de cela ? Avec ces mouvements, ce qu’ils cherchent, inconsciemment, c’est diminuer leur douleur psychologique.

Avec le temps, ils viennent à créer leur propre mécanisme de défense. Ils s’efforcent de cacher des souvenirs douloureux. Ainsi, ils ne laisseront émerger que les souvenirs positifs avec leurs parents. Ceux-ci, dans la plupart des cas, sont idéalisés.

Ils ne font pas appel à leurs parents

Les enfants souffrant d’attachement désordonné ne font pas appel aux parents quand un problème survient parce qu’ils ne se sentent pas à l’aise. Cela peut les conduire à pleurer en cachette. Ou encore,  à errer dans des endroits sans aucune direction, loin de leurs parents, de leurs problèmes et d’eux-mêmes.

Ces enfants ont besoin d’une aide professionnelle pour développer un lien sain avec leurs parents ou leurs soignants, selon le cas.

 

A découvrir aussi