Les bienfaits de la natation pendant la grossesse

La natation pendant la grossesse est l'une des pratiques les plus recommandées, surtout en raison de la capacité de l'eau à amortir tout le poids du corps. C'est précisément cette propriété qui permet aux femmes enceintes d’exécuter facilement des mouvements qui seraient plus difficiles hors de l'eau. Cette même pression empêche de faire des mouvements brusques, ce qui réduit considérablement le risque de lésions.

L’eau aide non seulement à se sentir plus légère -même le poids du ventre- mais aussi à se détendre, ce qui contribue à relâcher la tension que toutes les femmes enceintes ressentent dans leur dos. Par la même occasion, une séance de natation douce améliore le tonus musculaire des jambes, du bassin et des fessiers, qui sont vitaux durant le travail de l’accouchement.

La natation pendant la grossesse stimule le système circulatoire, favorisé par la position horizontale que vous avez quand vous nagez. C’est un exercice qui prévient les varices, les gonflements et les crampes aux jambes tout en augmentant la résistance de vos poumons sans provoquer de fatigue physique.

Avant de commencer vos séances de natation pendant la grossesse, consultez un médecin

La natation pendant la grossesse stimule le système circulatoire

Même si la natation est certainement l’un des exercices les plus conseillés pour les femmes enceintes, il est judicieux de consulter un médecin avant de s’inscrire aux séances. Ce dernier évaluera vos conditions physiques, vos antécédents familiaux et les conditions de votre grossesse. Tout cela vous aidera à déterminer la nature de cette activité physique que vous réaliserez dans l’eau.

La natation est normale pour moi. Je me sens détendu. Je suis à l’aise et je sais ce qui m’entoure. C’est ma maison.

-Michael Phelps-

Votre gynécologue devrait évaluer certains aspects avant de commencer à nager. En effet, cet exercice -bien que noble et complet- est contre-indiqué pour les femmes qui vivent une grossesse à haut risque et pour celles qui sont menacées de naissance prématurée. Il ne s’agit pas non plus d’une activité bénéfique quand la femme présente un placenta praevia ou un retard de croissance utérine, des problèmes vasculaires ou une dilatation du col de l’utérus.

De plus, selon les spécialistes de la Fondation Espagnole du Cœur, la grossesse n’est en aucun cas le moment idéal pour apprendre à nager ni pour reprendre des activités physiques après de longues périodes de sédentaritéD’où l’importance d’avoir une évaluation physique avant de commencer les cours de natation. Il est également primordial de ne pas se fatiguer pendant l’exercice mais plutôt de chercher à exécuter les mouvements du corps de manière douce et détendue.

La natation pendant la grossesse vous relaxe

Il est conseillé de consulter un médecin avant de commencer des cours de natation pendant la grossesse

Si votre médecin de confiance vous recommande de faire de l’exercice pendant la grossesse, vous constaterez que nager dans une piscine apporte de nombreux avantages durant cette période.

Par exemple, l’un des bienfaits de la natation est qu’elle vous aide à relâcher tout le corps, en particulier les zones surchargées par le poids du bébé car elle permet de répartir le poids et de libérer aussi les articulations.

La natation améliore également le système cardiovasculaire et fournit un meilleur tonus à tous les muscles, de même qu’elle diminue les œdèmes circulatoires. La nage vous aide aussi à améliorer la flexibilité de votre corps et à acquérir plus de résistance physique sans faire trop d’effort.

Un autre avantage de la natation pendant la grossesse est que cette activité physique vous aide à améliorer votre état émotionnel, car elle réduit le stress et la tension nerveuse. Être dans l’eau vous permet aussi de connaître votre corps et de mieux assimiler les changements qui s’y produisent. En outre, cet exercice qui peut se faire en séances d’une heure, encourage les relations sociales et contribue à vous préparer au moment tant attendu de l’accouchement.

Comme vous le remarquerez, les bienfaits de la natation sont si nombreux que même les médecins n’arrivent pas à s’entendre sur une durée conseillée pour faire de la natation pendant la grossesse.

Certains spécialistes indiquent que nager est bon jusqu’à l’accouchement, puisque l’eau contribue à améliorer les symptômes qui s’accentuent pendant les derniers mois de la grossesse, tels que les crampes, les pieds enflés à cause de la mauvaise circulation sanguine, les maux de dos dus au poids du ventre, entre autres.

Toutefois, il existe des médecins qui conseillent d’abandonner les cours de natation pendant le huitième mois de grossesseC’est à ce moment-là qu’il y a un plus grand risque de perdre le bouchon de mucus durant l’exercice, sans s’en rendre compte. Il est donc toujours préférable de demander l’avis d’un médecin et de suivre ses instructions.

 

A découvrir aussi